Les EAU réussissent à autonomiser les femmes émiraties dans le domaine parlementaire

ABOU DHABI, 27 août 2018 (WAM) - Les Emirats arabes unis (EAU) ont réussi à autonomiser les femmes émiraties dans le domaine parlementaire, alors que 24 femmes émiraties ont été membres du Conseil national fédéral (FNC), au cours de trois chapitres législatifs.

La période d'adhésion à la FNC, appelée chapitre législatif, commence à la date de sa première réunion et dure quatre ans.

Plusieurs membres féminins de la FNC ont souligné que la Journée des femmes émiraties est l’occasion de mettre en lumière, de suivre et de consolider les acquis des femmes émiraties et renforcer leur présence législative.

Amal Abdallah Al-Qoubaissi est la première femme émiratie à devenir présidente du Conseil national fédéral et la première à occuper une position de premier plan dans la région arabe et au Moyen-Orient.

Les femmes émiraties ont reçu le soutien total de la direction avisée depuis la création de l’Union le 2 décembre 1971, alors que le regretté Cheikh Zayed ben Sultane Al Nahyane souhaitait soutenir les femmes, les autonomiser et les aider à surmonter les obstacles à leur développement, leur permettant d'occuper les plus hautes positions. Cette vision s’inspire de l’approche et de la méthodologie du Président Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane, qui a soutenu les femmes émiraties en lançant le «programme d’autonomisation» en 2005, première politique adoptée par le FNC.

Les femmes membres de la FNC ont félicité la présidente de l'Union générale des femmes (UGF), présidente du Conseil suprême de la maternité et de l'enfance et présidente suprême de la Family Development Foundation (FDF), SA Cheikha Fatima bent Moubarak, à l'occasion de la Journée des femmes.

Elles ont également salué les initiatives de Cheikha Fatima qui visent à autonomiser les femmes émiraties, à soutenir leurs réalisations et à promouvoir leur succès général dans les positions ministérielles, diplomatiques et parlementaires.

Les membres du FNC, Alia Al-Gassem, Aïcha ben Samnoa et Aïcha Rached, ont remercié Son Altesse Cheikh Khalifa et le vice-président, premier ministre et gouverneur de Doubaï, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum et Cheikha Fatima, la "Mère des EAU", pour leur soutenir des femmes émiraties dans leur réussite.

Elles ont également souligné l'importance du rôle des membres du parlement dans la promotion et le renforcement de la culture de paix et de tolérance et le renforcement de la coopération et de la solidarité internationales dans le cadre des travaux parlementaires des commissions internes des FNC ou par le biais de la division parlementaire de la FNC participant aux réunions parlementaires régionales et internationales.

Le 14e chapitre législatif de la FNC en 2006 a été le premier à voir la participation des femmes émiraties, qui ont remporté neuf des 40 sièges disponibles. La Dr. Al-Qoubaissi a été la première femme à remporter des élections législatives.

Les succès des femmes émiraties se sont poursuivis pendant les 15e et 16e chapitres législatifs du FNC en 2011 et 2016. Le 15e chapitre législatif de la FNC a vu la nomination de six femmes des émirats du pays. Cheikha Al Al Arri était la deuxième femme émiratie à être élue au parlement.

La 16ème assemblée législative de la FNC a vu la nomination de sept femmes. Naema Al-Charhane a remporté les élections pour devenir la troisième femme émiratie à avoir adhéré au FNC.

Traduit par: Mervat Mahmoud

http://wam.ae/en/details/1395302705128

WAM/French