Urgent: Déclaration des EAU concernant le statut de l'espion britannique, Matthew Hedges

ABOU DHABI, 26 novembre 2018 (WAM) - Le mercredi 21 novembre 2018, la Cour d'appel fédérale d'Abou Dhabi a déclaré le citoyen britannique, M. Matthew Hedges, coupable du délit d'espionnage pour et au nom d'un Etat étranger, mettant en péril la sécurité militaire, économique et politique des Emirats arabes unis (EAU) M. Hedges a été condamné à la réclusion à perpétuité.

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a confirmé que suite au verdict de la peine prononcé par la Cour, la famille de M. Hedges a lancé un appel en grâce dans une lettre personnelle adressée au président, Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane. C'est le personnel consulaire britannique qui a transmis la lettre aux autorités émiraties.

Le ministère des Affaires présidentielles a, par la suite, annoncé qu'un pardon présidentiel avait été émis immédiatement par le président des Emirats arabes unis, Son Altesse le Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane. La grâce présidentielle coutumière de la fête nationale inclut M. Hedges dans le cadre d’une série d’ordonnances de grâce rendues à l’occasion du 47e anniversaire de la fête nationale des Emirats arabes unis. M. Hedges sera autorisé à quitter les EAU une fois les formalités remplies.

S'exprimant sur le verdict et la grâce présidentielle, le ministre d'Etat aux Affaires étrangères des Emirats arabes unis, M. Anwar Quarquache, a déclaré: "La pitié, la clémence du président dans les grâces coutumières de la Journée nationale, nous permet de nous recentrer sur la force fondamentale sous-jacente des relations entre les Emirats arabes unis et le Royaume-Uni et son importance pour la communauté internationale. Les EAU avaient toujours espéré que cette question serait résolue par les voies communes de notre partenariat de longue date. Il s'agissait d'une question simple qui devenait inutilement complexe en dépit de tous les efforts déployés par les EAU".

L'affaire contre M. Hedges reposait sur des éléments de preuve provenant de dispositifs électroniques de M. Hedges ; surveillance et collecte de renseignements par les agences de renseignement et de sécurité des EAU et les éléments de preuve fournis par M. Hedges lui-même, y compris un récit corroboré du recrutement et de la formation d'actifs et des informations confidentielles ciblées. Son recrutement et ses progrès au sein d'un service de renseignement étranger ont été authentifiés par les agences de renseignement des Emirats arabes unis.

Dr. Anwar Quarquache a, en outre, fait remarquer que "le pardon coutumier de la Journée nationale nous permet de clore ce chapitre et de nous concentrer sur les nombreux aspects positifs de la relation".

Traduit par: Mervat Mohamed

http://wam.ae/en/details/1395302723129

WAM/French