Des ambassadeurs auprès des EAU: L'Année de la tolérance, un message international qui favorise la communication entre les peuples

  • ط³ظپط±ط§ط،  ظ„"ظˆط§ظ…":ط¹ط§ظ… ط§ظ„طھط³ط§ظ…ط­ ط±ط³ط§ظ„ط© ط¹ط§ظ„ظ…ظٹط© ظ„ط¨ظ†ط§ط، ط¬ط³ظˆط± ط§ظ„طھظˆط§طµظ„ ط¨ظٹظ† ط§ظ„ط´ط¹ظˆط¨ 4
  • ط³ظپط±ط§ط،  ظ„"ظˆط§ظ…":ط¹ط§ظ… ط§ظ„طھط³ط§ظ…ط­ ط±ط³ط§ظ„ط© ط¹ط§ظ„ظ…ظٹط© ظ„ط¨ظ†ط§ط، ط¬ط³ظˆط± ط§ظ„طھظˆط§طµظ„ ط¨ظٹظ† ط§ظ„ط´ط¹ظˆط¨ 3
  • ط³ظپط±ط§ط،  ظ„"ظˆط§ظ…":ط¹ط§ظ… ط§ظ„طھط³ط§ظ…ط­ ط±ط³ط§ظ„ط© ط¹ط§ظ„ظ…ظٹط© ظ„ط¨ظ†ط§ط، ط¬ط³ظˆط± ط§ظ„طھظˆط§طµظ„ ط¨ظٹظ† ط§ظ„ط´ط¹ظˆط¨ 1
  • ط³ظپط±ط§ط،  ظ„"ظˆط§ظ…":ط¹ط§ظ… ط§ظ„طھط³ط§ظ…ط­ ط±ط³ط§ظ„ط© ط¹ط§ظ„ظ…ظٹط© ظ„ط¨ظ†ط§ط، ط¬ط³ظˆط± ط§ظ„طھظˆط§طµظ„ ط¨ظٹظ† ط§ظ„ط´ط¹ظˆط¨ 5
  • ط³ظپط±ط§ط،  ظ„"ظˆط§ظ…":ط¹ط§ظ… ط§ظ„طھط³ط§ظ…ط­ ط±ط³ط§ظ„ط© ط¹ط§ظ„ظ…ظٹط© ظ„ط¨ظ†ط§ط، ط¬ط³ظˆط± ط§ظ„طھظˆط§طµظ„ ط¨ظٹظ† ط§ظ„ط´ط¹ظˆط¨ 6
  • ط³ظپط±ط§ط،  ظ„"ظˆط§ظ…":ط¹ط§ظ… ط§ظ„طھط³ط§ظ…ط­ ط±ط³ط§ظ„ط© ط¹ط§ظ„ظ…ظٹط© ظ„ط¨ظ†ط§ط، ط¬ط³ظˆط± ط§ظ„طھظˆط§طµظ„ ط¨ظٹظ† ط§ظ„ط´ط¹ظˆط¨ 2

ABOU DHABI, 1er janvier 2019 (WAM) - Plusieurs ambassadeurs ont déclaré que la déclaration des Emirats arabes unis (EAU) en 2019 en tant qu'Année de la tolérance incitait le monde à rejeter la violence et la haine, perpétuant ainsi l'héritage du regretté Cheikh Zayed ben Sultane Al Nahyane et à faire des EAU un centre de coexistence entre toutes les nationalités, races et religions.

Dans leurs déclarations spéciales à l'agence de presse Emirates (WAM), les ambassadeurs ont déclaré que les Emirats arabes unis avaient créé un exemple unique de coexistence humaine, alors que plus de 200 nationalités participaient à son développement, tout en ajoutant que l'année de la tolérance était une initiative pour le monde entier qui favorise la communication entre les peuples, et Cheikh Zayed reste une source d’inspiration et un phare de la paix et de la sécurité.

L'ambassadeur d’Egypte auprès des Emirats arabes unis, Chérif Mohamed Al-Bedewi, a déclaré: "Les Emirats ont réalisé de nombreuses initiatives et efforts qui en ont fait un centre de tolérance, de paix, de compréhension et de coexistence. Cette culture de la tolérance a été instaurée lors de sa création jusqu'à devenir un mode de vie plein de bonté et de générosité dans le pays".

Il a souligné que les Emirats arabes unis soutenaient cet héritage par des politiques internationales, notamment en défendant la justice, en instaurant la paix, la coexistence et le dialogue, les valeurs de cohésion et de respect dans le monde entier et en affirmant la tolérance des religions divines.

M. Al-Bedewi a ajouté que Cheikh Zayed avait immortalisé le concept de tolérance et de coexistence, par le biais de son amour pour tous, sans discrimination, faisant des EAU un modèle de tolérance et de respect pour les autres, de toutes les religions, les races et les cultures.

L'ambassadeur d'Algérie auprès des EAU, Saleh Attia, a déclaré que la vie aux Emirats arabes unis témoignait de sa tolérance globale, tout en soulignant que les Emirats arabes unis étaient le seul pays doté d'un ministère de la Tolérance. Ce dernier visait à anticiper un avenir de coexistence pour toute l'humanité. M. l'Ambassadeur a salué les efforts du ministre de la Tolérance, Cheikh Nahyane ben Moubarak Al Nahyane.

Il a également souligné que les politiques des sages dirigeants des Emirats arabes unis et de l'Algérie se concentrent sur la tolérance et soutiennent les efforts arabes pour parvenir à l'harmonie et rejettent toutes les formes de violence et de haine.

M. Attia a ajouté que la tolérance aux EAU est devenue un idéal régional et international, car elle transcende la barrière des mots et est devenue une action et une initiative.

Il a également conseillé aux autres pays d’interagir avec les efforts déployés par les EAU pour promouvoir la tolérance et le dialogue, loin des différences culturelles, religieuses ou politiques, ainsi que pour établir les valeurs de modération et rejeter l’extrémisme et la violence.

L'ambassadeur de Tunisie aux Emirats Arabes Unis, Samir Al-Mansar, a déclaré que la déclaration de 2019 «Année de la tolérance» constituait une nouvelle étape dans la promotion des valeurs de modération, de dialogue et de coexistence pacifique, fondée sur le message de l'islam qui promeut la culture de la paix.

Il a indiqué que la déclaration reflétait l'approche adoptée par les Emirats arabes unis depuis sa création, qui devait servir de plaque tournante pour la communication et l'interaction entre les différentes cultures du monde.

L'ambassadeur du Yémen auprès des Emirats arabes unis, Eng. Fahd Saïd Al-Menhali, a déclaré que l'Année de la tolérance était une étape positive dans la réalisation des objectifs et de la vision des Emirats et du monde entier, et que les Emirats devaient établir leur statut de capitale mondiale de la tolérance après avoir reçu le titre de «Capital humanitaire mondial» en offrant le montant le plus élevé d’aide humanitaire par rapport au PIB parmi tous les pays du monde.

Il a ajouté que les Emirats arabes unis institutionnalisaient la tolérance grâce à des systèmes de travail intégrés et à une législation favorisant la tolérance au sein des communautés, ainsi que par la diffusion d'initiatives et de politiques émiriennes connexes.

Les EAU ont également créé un modèle unique de coexistence sociale, plus de deux cents nationalités participant à son développement et à son avancement, a-t-il ajouté.

"La tolérance n'est pas une simple idée en passant aux EAU, c'est un mode de vie. Tout visiteur aux EAU peut immédiatement sentir cette tolérance, qui a été établie par le dirigeant fondateur, Cheikh Zayed", a déclaré Al Menhali.

Masud Husain, ambassadeur du Canada aux Émirats Arabes Unis, a félicité les Émirats arabes unis pour «l'Année de la tolérance» et a salué le respect du pays pour les religions, la diversité et le genre.

Il a ajouté que les EAU et le Canada partageaient le souci de développer l'égalité des sexes, évoquant les nombreuses mesures prises par les EAU à cet égard, notamment l'adoption d'une loi sur l'équité salariale et la déclaration selon laquelle la moitié des membres du Conseil national fédéral seraient des femmes.

L'ambassadeur du Canada aux Emirats Arabes Unis, Massoud Hussein, a félicité les Emirats arabes unis pour «l'Année de la tolérance» et a salué le respect du pays pour les religions, la diversité et le genre.

Il a ajouté que les EAU et le Canada partageaient le souci de développer l'égalité entre les sexes, évoquant les nombreuses mesures prises par les EAU à cet égard, notamment l'adoption d'une loi sur l'équité salariale et la déclaration selon laquelle la moitié des membres du Conseil national fédéral seraient des femmes.

L'ambassadeur du Kazakhstan aux Emirats Arabes Unis, Kayrat Lama Chérif, a déclaré que l’Année de la tolérance faisait partie de la contribution des Emirats arabes unis au développement international de l’amitié et de la paix. Promouvoir la tolérance aux EAU et en faire partie de la culture du pays n'est pas une coïncidence, c’est une politique dictée par la vie elle-même, a-t-il ajouté, soulignant que la tolérance avait été instaurée lors de la fondation du pays par Cheikh Zayed et que sa politique de tolérance était désormais institutionnalisée.

Traduit par: Mervat Mahmoud

http://wam.ae/en/details/1395302730064

WAM/French