Mohamed ben Rached lance la «Charte des cinquante ans» pour améliorer la vie à Doubaï

  • ظ…ط­ظ…ط¯ ط¨ظ† ط±ط§ط´ط¯ ظٹط·ظ„ظ‚ "ظˆط«ظٹظ‚ط© ط§ظ„ط®ظ…ط³ظٹظ†" ظ„طھط­ط³ظٹظ† ط§ظ„ط­ظٹط§ط© ظپظٹ ط¯ط¨ظٹ ط¨ظƒظ„ ط¬ظˆط§ظ†ط¨ظ‡ط§. 2
  • ظ…ط­ظ…ط¯ ط¨ظ† ط±ط§ط´ط¯ ظٹط·ظ„ظ‚ "ظˆط«ظٹظ‚ط© ط§ظ„ط®ظ…ط³ظٹظ†" ظ„طھط­ط³ظٹظ† ط§ظ„ط­ظٹط§ط© ظپظٹ ط¯ط¨ظٹ ط¨ظƒظ„ ط¬ظˆط§ظ†ط¨ظ‡ط§. 6
  • ظ…ط­ظ…ط¯ ط¨ظ† ط±ط§ط´ط¯ ظٹط·ظ„ظ‚ "ظˆط«ظٹظ‚ط© ط§ظ„ط®ظ…ط³ظٹظ†" ظ„طھط­ط³ظٹظ† ط§ظ„ط­ظٹط§ط© ظپظٹ ط¯ط¨ظٹ ط¨ظƒظ„ ط¬ظˆط§ظ†ط¨ظ‡ط§. 5
  • ظ…ط­ظ…ط¯ ط¨ظ† ط±ط§ط´ط¯ ظٹط·ظ„ظ‚ "ظˆط«ظٹظ‚ط© ط§ظ„ط®ظ…ط³ظٹظ†" ظ„طھط­ط³ظٹظ† ط§ظ„ط­ظٹط§ط© ظپظٹ ط¯ط¨ظٹ ط¨ظƒظ„ ط¬ظˆط§ظ†ط¨ظ‡ط§. 4
  • ظ…ط­ظ…ط¯ ط¨ظ† ط±ط§ط´ط¯ ظٹط·ظ„ظ‚ "ظˆط«ظٹظ‚ط© ط§ظ„ط®ظ…ط³ظٹظ†" ظ„طھط­ط³ظٹظ† ط§ظ„ط­ظٹط§ط© ظپظٹ ط¯ط¨ظٹ ط¨ظƒظ„ ط¬ظˆط§ظ†ط¨ظ‡ط§. 3
  • ظ…ط­ظ…ط¯ ط¨ظ† ط±ط§ط´ط¯ ظٹط·ظ„ظ‚ "ظˆط«ظٹظ‚ط© ط§ظ„ط®ظ…ط³ظٹظ†" ظ„طھط­ط³ظٹظ† ط§ظ„ط­ظٹط§ط© ظپظٹ ط¯ط¨ظٹ ط¨ظƒظ„ ط¬ظˆط§ظ†ط¨ظ‡ط§. 1

DOUBAÏ, 6 janvier 2019 (WAM) - Le vice-président, premier ministre et gouverneur de Doubaï, Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, a annoncé la "Charte des cinquante ans" qui promet d'améliorer tous les aspects de la vie à Doubaï en 2019.

"C’est une charte qui représente notre engagement et notre promesse d’améliorer la vie des habitants de Doubaï en 2019. Une nouvelle charte sera lancée le 4 janvier de chaque année", a déclaré Son Altesse le Cheikh Mohamed. Cette promesse survient un jour après que Cheikh Mohamed ait présenté ses huit principes de gouvernance de base pour Doubaï.

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral de la charte: "La charte des cinquante ans" au nom d’Allah, le Tout-Puissant ! De Mohamed ben Rached Al Maktoum à la population de Doubaï et à ses résidents, voici un document qui représente notre engagement et notre promesse, au nom de moi-même et de la famille dirigeante de Doubaï, de ce que nous entreprendrons pour améliorer la qualité de la vie, développer la communauté de Doubaï et assurer l’avenir des générations futures.

C’est un document annuel que j’ai nommé «La Charte des cinquante ans» pour marquer mon 50e anniversaire de la prise de mes fonctions pour servir mon pays et dans l’espoir de vivre encore 50 ans au cours desquels je maintiendrai une ville régie par la loi et lié par l'esprit de compassion, d'amour et de tolérance.

Une ville prospère où les générations futures réalisent leurs rêves et leurs aspirations.

Le 4 janvier 2019, je déclare mon engagement, ainsi que celui de la famille dirigeante de Doubaï, ainsi que l'engagement de notre gouvernement et de toutes nos équipes à l'égard de la vision présentée dans ce document.

Nous avons divisé ce document en neuf articles afin de faciliter sa mise en œuvre, son suivi et sa responsabilisation.

Ce document ne remplace pas les stratégies du gouvernement, mais c’est un document qui reprend certains aspects de notre vision de la future ville de Doubaï et de la vie que nous souhaitons maintenir pour tous ceux qui vivent dans cette communauté.

Nous publierons la Charte des cinquante ans le 4 janvier de chaque année pour annoncer des projets exceptionnels à Doubaï.

Notre guide à tous est d’agir conformément à cette charte et au document des huit principes de Doubaï, que nous avons publié, afin d’assurer une prospérité permanente.

Les neuf articles suivants sont ceux que je vais personnellement observer et qui seront supervisés par le prince héritier et président du Conseil exécutif de Doubaï SA. Cheikh Hamdane ben Mohamed ben Rached Al Maktoum.

Article 1: La Route de la Soie de Doubaï est destinée à être un carrefour entre l’Est et l’Ouest, et entre le Nord et le Sud.

Nous avons le plus grand aéroport international du monde. Il nous relie à plus de 200 villes.

Au cours des 10 prochaines années, plus d'un milliard de passagers vont transiter par nos aéroports.

Dans le monde entier, nous exploitons environ 80 ports connectés à des centaines de villes.

Notre prochain objectif est de construire notre propre Route de la soie en coopération avec nos voisins amicaux qui partagent notre vision.

Notre région a toujours été une région de civilisation et de commerce, et ce rôle doit être restauré. Nous chercherons à établir une coopération internationale pour soutenir ces aspirations.

Article 2: Une carte géo-économique pour Doubaï. Au cours de la phase à venir, nous allons développer une carte géo-économique pour la ville de Doubaï et créer des zones économiques spécialisées et intégrées dans toute la ville.

Chaque secteur géo-économique de la ville aura son propre conseil, qui le gère et le commercialise.

Chaque secteur géographique aura ses propres objectifs économiques et d’investissement.

Nous surveillerons la réalisation de ces objectifs avec transparence.

Un gouverneur sera nommé pour chaque zone économique dans le but de superviser la réalisation de ses objectifs, ainsi que ses progrès et son succès.

Article 3: La première ville commerciale virtuelle à Doubaï dirigera la création de la première ville commerciale virtuelle de la région qui octroie des licences commerciales sans avoir à résider à Doubaï. La ville permettra aux investisseurs d’ouvrir des comptes bancaires et d’octroyer des résidences électroniques conformément aux meilleures lois et réglementations internationales. Nous visons 100 000 entreprises dans la ville virtuelle.

Article 4: Un fichier d’éducation centralisé pour chaque citoyen. Notre objectif est de développer une base de données d’éducation centralisée permettant à chaque citoyen de documenter tous les diplômes universitaires obtenus, les cours, les formations ainsi que les conférences suivies.

Cela nous aidera à concevoir des plans éducatifs personnalisés pour nos citoyens qui correspondent à leurs compétences personnelles.

Notre objectif est de construire un système éducatif et d’apprentissage qui explore et développe les compétences des personnes.

Notre objectif pour nos citoyens est de poursuivre leur formation tout au long de la vie afin de pouvoir continuer à améliorer leurs compétences et leurs capacités d'adaptation aux changements rapides survenus dans le monde.

Article 5: Un médecin pour chaque citoyen. Notre objectif est de fournir aux citoyens des consultations médicales permanentes par l’intermédiaire de centaines de milliers de médecins, de spécialistes et de consultants médicaux du monde entier.

Cela sera facilité par une application gouvernementale intelligente.

Notre objectif est de transformer le système médical afin de rapprocher les médecins des individus, d'accroître la sensibilisation et d'utiliser les meilleurs esprits médicaux du monde entier au service de la santé de nos citoyens.

Article 6: Des zones économiques et créatives libres à l'université de la fondation de Doubaï sont ancrées dans le commerce.

Nous annoncerons que nos universités publiques et privées sont des zones franches permettant aux étudiants d’exercer des activités commerciales et créatives, d'intégrer au système d’enseignement et de graduation, et de définir des zones économiques et créatives intégrées autour des universités.

Ces zones soutiendront les étudiants avec l'éducation, la recherche et le financement lors du lancement de leurs projets.

Nous voulons que nos universités donnent non seulement des diplômes aux étudiants, mais aussi créent des entreprises et des employeurs.

Article 7: L’autosuffisance dans les habitations de Doubaï. Nous élaborerons un programme intégré visant à mettre en place un système global permettant à au moins un dixième des foyers de nos citoyens de devenir autosuffisants en eau, en nourriture et en énergie.

La réalisation de cet objectif contribuera à changer les modes de vie et contribuera à la préservation de notre environnement.

Notre objectif est de créer un nouveau secteur économique soutenant l'autosuffisance en énergie, en eau et en nourriture dans les maisons de Doubaï, pendant au moins un mois, à augmenter ultérieurement.

Article 8: Des sociétés coopératives dans divers secteurs Il s’agit d’un programme à long terme qui vise à fournir de nouvelles sources de revenus à nos citoyens, à améliorer la qualité de certains services grâce à la privatisation et à créer des sociétés coopératives appartenant à des citoyens dans plusieurs secteurs vitaux.

Article 9: La croissance annuelle de la philanthropie. Nos activités et projets quotidiens ne doivent pas nous faire oublier de donner à ceux qui ont besoin d’aide.

Nous nous engageons à multiplier les initiatives philanthropiques chaque année et à les développer au moins par un pourcentage égal de notre croissance économique annuelle.

La charité est en effet un facteur majeur du bonheur des sociétés et de la continuité du progrès et de la prospérité.

Ce sont quelques points saillants de notre vision future reflétés dans un certain nombre de programmes pratiques qui peuvent être mis en œuvre et mesurés. Une nouvelle charte sera lancée le 4 janvier de chaque année afin de préserver le bien-être et le bonheur de notre société".

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302730804

WAM/French