Abou Dhabi réunit 125 ministres lors de l'Assemblée IRENA pour débattre de la transformation énergétique

ABOU DHABI, 10 janvier 2019 (WAM) - La neuvième assemblée de l'Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA) se tiendra demain à Abou Dhabi avec la participation des chefs d'Etat et de gouvernement, plus de 120 ministres et représentants de 160 pays à engager des discussions de haut niveau pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables à l'appui des objectifs de développement durable et des objectifs climatiques mondiaux.

Cet événement de trois jours verra la participation d'un grand nombre de participants de niveau ministériel pour une assemblée IRENA. Des représentants de haut niveau d'organisations internationales, du secteur privé et de la société civile se joindront aux preneurs de décision.

L’Assemblée aborde la baisse des coûts des énergies renouvelables, la reconnaissance croissante de ses avantages socio-économiques et appelle à une action accrue pour éviter les pires effets du changement climatique. En octobre, le rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur les changements climatiques (GIEC) soulignait qu’il ne restait que 12 ans au monde pour prendre des mesures décisives en matière d’atténuation des changements climatiques et appelait à une transformation énergétique rapide et de grande envergure fondée sur les énergies renouvelables.

Selon l'analyse IRENA, le déploiement des énergies renouvelables doit être multiplié par six pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris. Cette année, l'Assemblée sera présidée par le vice-président de l'Administration nationale de l'énergie de Chine, Li Fanrong.

Le Directeur général de l'IRENA, Adnane Z. Amin, a déclaré: "Les énergies renouvelables représentent une formidable opportunité économique et sociale pour les économies industrialisées comme pour les économies en développement. L'adhésion quasi universelle à l'IRENA est une indication du fait que l'énergie renouvelable est vraiment une entreprise mondiale et une priorité politique majeure pour les pays du monde entier.

"En réunissant des décideurs du monde entier, l’Assemblée IRENA constitue une plate-forme unique pour renforcer la coopération internationale en matière de transformation de l’énergie", a conclu M. Amin.

"C’est un honneur d’être président de la neuvième Assemblée de l’IRENA", a déclaré M. Li Fanrong. "La Chine a fait des énergies renouvelables une priorité stratégique claire pour servir ses objectifs économiques et environnementaux, mais aussi pour renforcer la contribution de la Chine à des objectifs mondiaux clés. Cette poursuite a été largement soutenue par la coopération internationale encouragée par IRENA.

"L'Assemblée est devenue une occasion importante pour la réunion de la communauté mondiale", a poursuivi M. Li. "Nos délibérations des prochains jours offriront sans aucun doute à chaque pays les connaissances et les conseils nécessaires pour stimuler la croissance du déploiement des énergies renouvelables, tout en contribuant à la réalisation de ces objectifs mondiaux pressants".

L'Assemblée comportera plusieurs discussions clés sur des questions critiques liées à la promotion des énergies renouvelables. En outre, un certain nombre de discussions en plénière de l'Assemblée permettront aux délégations membres de l'IRENA, aux groupes de parties prenantes et au secteur privé de faire des contributions. Les séances plénières seront consacrées aux aspects des travaux et des actions des pays concernant le développement et le déploiement des énergies renouvelables, notamment les avantages socio-économiques de la transition énergétique et le rôle changeant de l’hydroélectricité dans la transformation du secteur de l’énergie. L’Assemblée examinera également les conclusions du 16ème Conseil IRENA et fournira des orientations sur des questions administratives et institutionnelles spécifiques.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302731548

WAM/French