Doubaï enregistre un commerce extérieur hors pétrole de 339 milliards d'AED au premier trimestre 2019


DOUBAI, 11 juin 2019 (WAM) - Dubaï a enregistré un commerce extérieur non pétrolier de 339 milliards d'AED au premier trimestre de 2019, a annoncé les douanes de Doubaï, enregistrant une augmentation de 7 % par rapport à 316 milliards d'AED enregistré au cours de la même période l'année dernière.

Les exportations ont enregistré la plus forte croissance, augmentant de 30% pour atteindre 42 milliards d'AED, tandis que les réexportations ont augmenté de 7% pour atteindre 106 milliards d'AED et que les importations ont augmenté de 4% pour atteindre 190 milliards d'AED.

Les données publiées par les douanes de Doubaï ont montré que les volumes d’échanges commerciaux non pétroliers du premier trimestre de 2019 à Doubaï ont augmenté de 32%, pour atteindre 28 millions de tonnes (21 millions de tonnes au premier trimestre de 2018). Les exportations ont augmenté de 94%, passant à 6 millions de tonnes, tandis que les réexportations ont augmenté de 41%, passant à 4 millions de tonnes, et les importations, de 16% à 17 millions de tonnes.

Commentant les chiffres du commerce non pétrolier au premier trimestre, SA le Cheikh Hamdane ben Mohamed ben Rached Al Maktoum, prince héritier et président du Conseil exécutif de Doubaï, a déclaré: "Cette performance solide et la croissance marquée du commerce extérieur non pétrolier de Doubaï indique que nous sommes sur la bonne voie en matière de diversification des revenus, conformément aux valeurs et aux normes énoncées dans la Charte des 50 ans.

"La Stratégie de la Route de la soie de Doubaï soutient des décennies d’investissements fructueux dans le développement de l’infrastructure de l’émirat. Conformément à la vision de Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, vice-président, premier ministre et gouverneur de Doubaï, nous sommes résolus à développer nos services gouvernementaux afin que nous puissions devenir un modèle de classe mondiale pour les gouvernements futurs, basé sur la connaissance, l'innovation et les applications avancées d'IA".

Le commerce hors pétrole de Doubaï a augmenté de 58% au cours de la décennie 2010-2019; une augmentation de 124 milliards d'AED par rapport au premier trimestre de 2010, qui était de 215 milliards d'AED.

Les échanges à travers les zones franches ont atteint 147 milliards d'AED (+ 20% en glissement annuel). Le commerce direct a été le plus gros contributeur au total des échanges, à hauteur de 189 milliards d'AED (-0,5% sur un an) et l'entrepôt douanier représentait 2,3 milliards d'AED (-21% sur un an).

Les échanges aériens et maritimes ont représenté 85% du commerce total, les deux progressant à deux chiffres. Le commerce aérien a représenté 158 milliards d’AED (+ 11% en glissement annuel) et le commerce maritime, 129 milliards d’AED (+ 10% en glissement annuel). Le commerce par terre a atteint 52 milliards d'AED.

Le commerce avec l'Asie, la plus grande région commerciale de Doubaï, a augmenté de 7%, pour atteindre 208 milliards d'AED. Le commerce avec l'Europe, le deuxième partenaire en importance, a atteint 58 milliards d'AED, tandis que l'Afrique a connu la plus forte croissance, progressant de 36% pour atteindre 42 milliards d'AED. Les Amériques et l’Océanie ont également contribué à la croissance élevée à un chiffre, de 7% (27 milliards d'AED) et de 9% (3,5 milliards d'AED) respectivement.

Sultane ben Sulayem, président-directeur général de DP World Group et président de la société portuaire, douanière et de la zone franche, a déclaré: "Nous sommes heureux d'annoncer que le commerce à Doubaï a rebondi au premier trimestre de 2019, avec une croissance de 7,3% des échanges non pétroliers- sur un an pour atteindre 339 milliards d’AED. Cette forte croissance a été réalisée malgré l’environnement macro et géopolitique difficile, ce qui met en évidence la force et la résilience de l’économie de Doubaï".

"Il est important de noter que les exportations (+30%) et les réexportations (+7%) ont enregistré une croissance significative, renforçant ainsi le profil de Doubaï en tant que plaque tournante de la région. Dans l’ensemble, malgré les vents contraires géopolitiques, Doubaï, en particulier avant l’Expo 2020", a-t-il ajouté.

Une forte croissance a été observée chez les trois principaux partenaires commerciaux. Les trois principaux pays commerçants en valeur sont restés les mêmes qu'au premier trimestre 2018. Le principal partenaire commercial était la Chine, suivie de l'Inde et des États-Unis. Celles-ci ont contribué à la valeur totale échangée au premier trimestre 2016 avec 36 milliards d'AED (+8% en glissement annuel), 33 milliards d'AED (+ 40% en glissement annuel) et 20 milliards d'AED (+ 10 % en glissement annuel). L'Arabie saoudite était le plus grand partenaire commercial du monde arabe. 13,2 milliards d'AED d'échanges non pétroliers au premier trimestre 2019.

La valeur totale de l'or, des diamants et des bijoux échangés à Doubaï au premier trimestre de 2019 s'élevait à 90 milliards d'AED, soit une augmentation de 9 % sur un an. Le marché des téléphones (42 milliards d'AED) a été le plus gros contributeur et le commerce des huiles de pétrole a plus que doublé par rapport à l'an dernier, à 21 milliards d'AED.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302767236

WAM/French