Abdallah ben Zayed: Des acteurs qui déstabilisent la région MENA entravent les aspirations de développement de la région

  • عبدالله بن زايد: أكبر تحد لأهل الظلام هو النجاح
  • عبدالله بن زايد: أكبر تحد لأهل الظلام هو النجاح
  • عبدالله بن زايد: أكبر تحد لأهل الظلام هو النجاح

SOFIA, 15 juin 2019 (WAM) - Les acteurs qui cherchent à déstabiliser le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord avec leurs positions extrémistes et arriérées, entravent les objectifs de développement ultimes de la région, a déclaré SA le Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane, ministre des Affaires étrangères et de Coopération internationale.

"Nous dépendons des nations amies, comme celle de la Bulgarie, pour nous confronter aux régimes fascistes qui cherchent à détruire la région par des moyens pacifiques, en diffusant des valeurs de tolérance et de réussite. Ensemble, nous pouvons vaincre les ténèbres", a poursuivi Son Altesse.

Les propos de Cheikh Abdallah ben Zayed ont été tenus lors d'une conférence de presse à Sofia, dans la capitale bulgare, aux côtés d'Ekaterina Zaharieva, vice-première ministre bulgare chargée de la réforme de la justice et ministre des Affaires étrangères.

Selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Emirats arabes unis, les deux parties ont évoqué les récents événements survenus dans le golfe Arabique et le golfe d'Oman, ainsi que les attaques contre l'Arabie saoudite par des milices houthies qui visaient les deux stations de pompage du royaume sur son pipeline est-ouest et l'aéroport international d'Abha, blessant plusieurs civils.

"Nous sommes dans une région complexe qui compte de nombreuses ressources nécessaires, à savoir le gaz ou le pétrole, pour le monde. Nous voulons que le flux de ces ressources reste sécurisé et assure la stabilité de l'économie mondiale. Nous devons également sécuriser nos peuples et nos économies", a affirmé Cheikh Abdallah.

"Pour nous, les attaques contre quatre pétroliers dans les eaux territoriales des EAU sont la preuve que nous avons, aux côtés de nos différents pays partenaires, identifié des explosions sous-marines utilisant des technologies sophistiquées".

"Ces capacités", a-t-il ajouté, "ne sont pas présentes chez les acteurs ou groupes non étatiques illégaux. Ce sont des processus disciplinés menés par un Etat. Cependant, jusqu'à présent, les preuves sont insuffisantes pour indiquer un pays en particulier".

Il a ensuite souligné que la zone dans laquelle les incidents se sont produits revêt une importance économique et géopolitique vitale et que des interruptions telles que les quatre attentats peuvent nuire à l'approvisionnement mondial en pétrole.

Son Altesse a expliqué qu'il y avait environ 184 navires pétroliers et maritimes, entre autres, dans la zone où les premières attaques ont eu lieu le mois dernier.

"C’était une menace réelle pour la navigation maritime mondiale", a prévenu Son Altesse.

Cheikh Abdallah a répété: "Nous devons travailler ensemble pour éviter à la région une escalade et donner une chance à la voix de la sagesse.

"Nous devons travailler ensemble pour éliminer ces tensions. Nous espérions que les efforts du premier ministre japonais Shinzo Abe seraient couronnés de succès. Le ministre allemand des Affaires étrangères était présent il y a quelques jours dans la région et nous espérons continuer à élargir le cadre de coopération avec l'Iran".

"L'accord P5 + 1," a ajouté Son Altesse, "présentait deux défauts majeurs. Le premier était le manque d'implication des pays de la région dans le processus de dialogue. Le second, ne contenant pas les capacités de l'Iran en matière de missiles balistiques, et son ingérence dans les affaires intérieures des pays voisins".

"La sécurité et la stabilité régionales réelles ne seront atteintes que si les acteurs régionaux travaillent ensemble. Notre région est le principal fournisseur d'énergie du monde. Notre sécurité est la clé de la prospérité et de la stabilité pour tous", a-t-il affirmé.

En commentant les relations entre les Emirats arabes unis et la Bulgarie, Cheikh Abdallah a déclaré que les relations entre les deux pays reposaient sur la confiance et la volonté des deux parties de travailler ensemble pour ouvrir de nouveaux horizons de coopération. Il a ajouté que les deux pays devaient travailler dur pour promouvoir les relations bilatérales, en particulier dans les secteurs du commerce et de l'investissement et du tourisme.

Cheikh Abdallah a exprimé sa gratitude pour l'accueil chaleureux, soulignant que la dernière visite reflétait les efforts communs déployés pour développer davantage les liens entre les Emirats arabes unis et la Bulgarie. "Nous avons également une mission commune pour assurer le succès de la participation de la Bulgarie à l'Expo 2020 de Doubaï", a-t-il ajouté.

"Nous sommes convenus qu'il y aura un canal de communication ouvert entre les deux parties, dont l'objectif principal est de développer la relation et également de rechercher des opportunités communes dans les domaines de la sécurité, de la technologie, du tourisme et de l'aviation civile", a expliqué Son Altesse.

Son Altesse le Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane a tenu une réunion conjointe avec le vice-premier ministre chargé de la réforme judiciaire et le ministre des Affaires étrangères de Bulgarie, au cours de laquelle ils ont discuté des moyens de renforcer la coopération entre les deux pays et le développement des relations bilatérales. Ils ont aussi échangé de vues sur un certain nombre de questions d’intérêt commun au niveau régionaux et internationaux.

Pour sa part, Ekaterina Zaharieva a salué la visite de Son Altesse le Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane, soulignant la volonté de son pays de renforcer ses relations de coopération avec les Emirats arabes unis dans divers domaines.

Abdel Wahab Nasser Hassan Al Najjar, ambassadeur des Emirats arabes unis en Bulgarie, a également assisté à la réunion.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302767872

WAM/French