Doubaï accueillera la 5e Conférence mondiale de l'OMD sur les OEA en mars 2020


BRUXELLES, 2 juillet 2019 (WAM) - Les douanes de Doubaï ont annoncé la tenue de la 5e Conférence mondiale de l’OEA en mars 2020.

L'annonce a été faite lors de la participation des autorités douanières à l'Organisation mondiale des douanes (OMD), aux 133ème et 134ème sessions du Conseil, à Bruxelles, en Belgique.

La conférence, organisée en coopération avec l'Organisation mondiale des douanes, se tiendra à Doubaï du 10 au 12 mars 2020.

Le programme Opérateur économique agréé (OEA) est un partenariat entre la communauté du commerce et les douanes, dans lequel les acteurs de la chaîne d'approvisionnement mondiale peuvent demander le statut d'OEA pour bénéficier d'avantages en matière de facilitation des échanges, tout en vérifiant et en augmentant leur niveau de conformité et de sécurité.

Dans son allocution, Ahmed Mahboob Musabih, Directeur général des Douanes de Doubaï, a déclaré: "L'organisation de la 5ème Conférence mondiale de l'OMA sur les OEA à Doubaï reflète nos grandes réalisations et le niveau avancé atteint par la réalisation de notre vision et de nos aspirations futures. Nous nous joignons à la communauté des douanes du monde entier pour renforcer les efforts et renforcer la coopération entre les secteurs public et privé et faciliter le commerce et la circulation légitimes des passagers. Nous espérons que la Conférence favorisera et fera progresser le travail douanier au XXIe siècle siècle, et votre participation sera l’un des piliers du succès de cette conférence".

Musabih a ajouté: "Nous sommes fiers d'accueillir ce grand événement, le premier du genre dans la région. L'opérateur économique agréé a connu une croissance et un développement rapides depuis son lancement officiel sous l'égide de l'Autorité fédérale des douanes en octobre 2016. De nouveaux membres se joignent à nous. Un plan de travail pour un futur accord de reconnaissance mutuelle a été signé entre les Emirats arabes unis et la Chine en décembre 2018 et un accord de reconnaissance mutuelle avec la Corée du Sud en juillet 2017. En novembre, un plan de travail a été signé. KSA compte 55 sociétés membres aujourd'hui".

Les directeurs généraux des 183 administrations des douanes membres de l'OMD se sont réunis en tant que Conseil de l'OMD, l'organe suprême de décision de l'Organisation, pour faire le bilan de ce qui avait été accompli depuis sa dernière réunion et pour tracer la voie à suivre pour le prochain exercice, en s'appuyant sur: la volonté de créer un environnement commercial stable, prévisible, sûr et transparent.

Le Conseil a examiné des questions relatives aux différents domaines de travail de l’OMD, notamment le système harmonisé, les règles d’origine, l’évaluation en douane, la mise en œuvre, la facilitation et le renforcement des capacités.

Parmi les outils importants discutés et adoptés par le Conseil figurait la version 2022 du système harmonisé. Parmi les modifications notables figurent les nouvelles rubriques ou notes de définition concernant les technologies nouvelles ou majeures (imprimantes 3D, smartphones, drones et nouveaux produits du tabac), les déchets électroniques (déchets électroniques), divers gaz à fort potentiel de réchauffement de la planète, des kits de diagnostic rapide du virus Zika et autres maladies transmises par les moustiques, nouveaux dérivés d'opioïdes de fentanyl, articles de culture, huiles comestibles produites par des microbes, produits à base d'insectes comestibles et quinoa peu transformé.

Le Conseil a approuvé un paquet sur le commerce électronique et est convenu de continuer à élaborer de nouvelles spécifications techniques. Pour renforcer encore la coopération douane-poste, le Conseil a adopté les "Lignes directrices communes de l'OMD et de l'UPU sur l'échange de données électroniques préalables entre les postes et les douanes". Une stratégie de mise en œuvre, un plan d'action et un mécanisme de renforcement des capacités visant à assurer l'adoption et la mise en œuvre à grande échelle du Cadre de normes ont également été adoptés.

En outre, le Conseil a adopté le nouveau Plan stratégique de l'OMD pour 2019/2022, qui comprend neuf domaines prioritaires, à savoir la gestion coordonnée des frontières, la sécurité et la sûreté, la Convention de Kyoto révisée, le commerce électronique, le système harmonisé, la stratégie de renforcement des capacités et la mesure de la performance, l'intégrité et la douane numérique et l'analyse des données.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302771674

WAM/French