Le ministère des ressources humaines et de l'émiratisation réduit les frais de 145 services et transactions


OUBAÏ, 10 juillet 2019 (WAM) - Le ministère des Ressources humaines et de l'Emiratisation a réduit les frais de 145 services, dont 17 frais de services réduits de 50% à 94%, ainsi que 128 services et transactions fournis par ses centres de services, à savoir le Tas'hil, Tad-bir, Twa-foq et Tawjeeh, ainsi que le service Taqyeem.

Les réductions sont en application de la résolution du Cabinet des Émirats arabes unis concernant les honoraires et les amendes du ministère. Selon la résolution, le ministère exemptera les bateaux de pêche et certaines entreprises des frais liés à la demande de permis d’emploi d’un citoyen des Émirats arabes unis ou d’un autre pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Le ministre des Ressources humaines et de l'Émiratisation, Nasser ben Thani Al Hamli, a déclaré que la réduction des frais faisait partie des efforts du gouvernement pour créer un environnement qui attire les investisseurs et soutienne les entrepreneurs et les propriétaires d'entreprise, en réduisant leurs coûts opérationnels liés au recrutement et à l'emploi de travailleurs et en donnant aux ressortissants émiriens les moyens de trouver du travail dans le secteur privé.

Selon la résolution, les frais de demande de permis de travail pour résider dans le pays du fait de la résidence de leurs parents pour certaines entreprises seront ramenés de 200 d'AED à 100 d'AED.

La résolution fixe également un montant de 300 d'AED pour la demande de permis de travail de deux ans pour les personnes résidant dans le pays par le biais de la résidence de leurs parents afin de travailler pour différents types d’entreprises, qu’elles soient qualifiées ou non.

Les frais antérieurs de délivrance de permis de travail de deux ans aux ressortissants du pays résidant dans la résidence de leurs parents, qu’ils soient qualifiés ou non qualifiés, pour les établissements de la catégorie 1 étaient de 300 d'AED.

Ce chiffre est de 500 d'AED pour les travailleurs qualifiés de catégorie 2, niveau A et 1 000 d'AED pour les travailleurs non qualifiés, 2 000 d'AED pour les travailleurs qualifiés de niveau B, 1 500 d'AED pour les travailleurs qualifiés de niveau C et 2 500 d'AED pour les travailleurs non qualifiés, 2 000 d'AED pour les travailleurs qualifiés de niveau D et de 3 000 d'AED pour les travailleurs non qualifiés et de 5 000 d'AED pour les deux types de travailleurs de la catégorie 3, ce qui réduit le coût total pour les entreprises de 94%.

Les frais de demande de permis de travail ont été ramenés de 200 d'AED à 100 d'AED, tandis que les frais de délivrance et de renouvellement de permis de travail pour les travailleurs qualifiés ont également été réduits de 50% pour certaines catégories d'entreprises.

Les frais actuels pour la délivrance et le renouvellement de permis pour les établissements de catégorie 1 s'élèvent à 150 d'AED, et 250 d'AED pour le niveau 2 à la catégorie 2, 500 d'AED pour le niveau B, 750 d'AED pour le niveau C, 1 000 d'AED pour le niveau D et 2 500 d'AED pour la catégorie 3.

Selon la résolution, les frais de demande de permis de transfert et d’emploi de travailleurs qualifiés d’un établissement à l’autre ayant le même propriétaire ou des sociétés partenaires, ainsi que les frais de demande de transfert ou d’emploi de travailleurs qualifiés d’un établissement à un autre, sera réduit de 50% par rapport aux frais actuels de 50 d'AED.

Les frais pour la délivrance d'un tel permis pendant deux ans diminueront également de 50% par rapport aux frais actuels de 75 d'AED pour les entreprises de la catégorie 1, 124 d'AED pour la catégorie 2 niveau A, 250 d'AED pour le niveau B, 375 d'AED pour le niveau C et 500 d'AED pour le niveau D, tandis que les frais pour la catégorie 3 s’élèvent à 1 250 d'AED.

La résolution a réduit les frais de demandes de permis de travail pour mineurs, de permis de travail temporaire, de permis de travail à temps partiel, de permis de formation, de permis de travail et de permis de mission de travail de 50% pour les différentes catégories d'établissements.

La redevance actuelle pour chaque demande du permis mentionné s'élève à 50 d'AED, tandis que la redevance actuelle pour demander l'ajustement du contrat de travail s'élève à 100 d'AED pour les différentes catégories d'établissements avec un pourcentage de réduction de 50%.

La résolution a également réduit les frais de licence de l'agence de médiation pour un an et de les renouveler de 50%.

Les droits de licence actuels s’élèvent à 25 000 d'AED et le renouvellement, à 12 500 d'AED, soit le même pourcentage de réduction pour l’agrément et le renouvellement de l’agence de travail temporaire. Le coût actuel de la licence est de 50 000 d'AED et le renouvellement de 25 000 d'AED.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302773374

WAM/French