Les EAU réaffirment leur engagement à transformer les secteurs industriels du GMIS


DOUBAÏ, 8 juillet 2019 (WAM) - Une délégation de haut niveau composée de responsables gouvernementaux et de chefs de file du secteur des Emirats arabes unis a été confirmée pour participer à la deuxième édition du Sommet mondial sur la fabrication et l'industrialisation, qui se tiendra à Ekaterinbourg, en Russie, du 9 au 11 juillet. Cette décision réaffirme l’engagement des EAU envers le déploiement de nouvelles technologies et le développement de son secteur industriel.

La délégation des Émirats arabes unis comprendra Suhail ben Mohamed Faraj Faris Al-Mazrouei, ministre de l'Énergie et de l'Industrie, Hussein ben Ibrahim Al Hammadi, ministre de l'Éducation, Khaldoon Khalifa Al Moubarak, président de l'Autorité des affaires exécutives d'Abou Dhabi, directeur général et chef de la direction du groupe de Mubadala Investment Company, Saif Mohamed Al Hajeri, président du département du développement économique d'Abou Dhabi, Ahmed Al Balooshi, directeur exécutif du Bureau du développement industriel au Département du développement économique, Jamal Salem Al Dhaheri, PDG de SENAAT, Mohamed Al Hammadi, directeur général, Emirates Nuclear Energy Corporation, Said Ghumran Al Remeithi, PDG d'Emirates Steel, Murshed Al Redaini, directeur général du groupe YAS Holding, Ismail Ali Abdalla, PDG de Strata, Mansoor Janahi, PDG de Sanad Aerotech, et Yehya Al-Marzouqi, directrice exécutive de la stratégie au Conseil économique de Tawazun.

Suhail Al Mazrouei, en sa qualité de coprésident du Sommet mondial sur la fabrication et l'industrialisation, prononcera un discours liminaire le premier jour du Sommet.

Le ministre émirien participera également à une table ronde aux côtés de LI Yong, directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et coprésident du GMIS, de Denis Manturov, ministre russe de l'Industrie et du Commerce, et de Khaldoon Al Moubarak.

Lors du sommet, les délégués des EAU participeront à des tables rondes sur des sujets tels que l'investissement direct étranger dans l'industrie manufacturière, l'IED, afin d'accélérer l'industrialisation, la stratégie d’Abou Dhabi pour la poursuite de la croissance du secteur manufacturier et la diversification de l’économie mondiale, élaborer des avenirs sobres en carbone pour assurer la durabilité mondiale, adapter les politiques industrielles au monde numérique aux fins de la diversification économique et de la transformation structurelle nationale et l’entreprenariat féminin et l’autonomisation économique dans le contexte de la numérisation.

Des leaders d'opinion de tous les secteurs du gouvernement, de l'industrie et du monde universitaire se réuniront pendant trois jours à Iekaterinbourg pour participer à des débats lors de plus de 40 séances consacrées à des sujets critiques liés au secteur manufacturier, y compris la durabilité dans le secteur manufacturier, l'économie circulaire, la sécurité alimentaire, les villes de demain, la cybersécurité, l'évolution de l'impression 3D, l'avenir du travail et la politique industrielle et leur rôle dans la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Une initiative conjointe des Emirats Arabes Unis et de l'ONUDI, le Sommet mondial sur la fabrication et l'industrialisation est la première plate-forme intersectorielle et multifonctionnelle au monde réunissant des fabricants, des gouvernements et des organisations non gouvernementales, des ONG, des technologues et des investisseurs afin de définir un calendrier d'investissement. en capacités, en encourageant l’innovation et en développant les compétences nécessaires pour positionner le secteur manufacturier à la pointe de la croissance économique mondiale et pour favoriser la réalisation des 17 objectifs de développement durable.

Le président du comité d’organisation du GMIS, Badr Al-Olama, a déclaré: "Nous sommes très fiers d’organiser la deuxième édition du Sommet mondial de la fabrication et de l’industrialisation en Russie, avec un large éventail de participants et une délégation de haut niveau des Emirats Arabes Unis.

L'agenda rassemble des experts du secteur manufacturier pour partager les meilleures pratiques sur les applications de la quatrième révolution industrielle qui soutiennent le développement social et économique. "

Organiser un dialogue autour du rôle que les fabricants doivent jouer pour soutenir et faire progresser les objectifs de développement durable est l’une des priorités du Sommet, avec des sessions spéciales consacrées à la recherche de moyens par lesquels le développement industriel peut aider à lutter contre des problèmes tels que la pauvreté et la faim dans le monde, tout en préservant l'environnement et en assurant l'inclusion sociale.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302772872

WAM/French