Les EAU et le Royaume-Uni s'engagent dans l'autonomisation des femmes, mettant fin à la violence sexuelle


ABOU DHABI, 11 septembre 2019 (WAM) - Zaki Nusseibeh, ministre d'État, a reçu mercredi Sophia Brecknell, l’ambassadrice britannique adjointe aux Émirats Arabes Unis (EAU), en présence d'Omar Seif Ghobache, sous-ministre des Affaires culturelles.

Au cours de la réunion qui s'est tenue dans les locaux du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nusseibeh a salué les relations distinguées entre les deux pays et le souci des Émirats arabes unis de les renforcer, notamment dans le domaine culturel.

Brecknell, à son tour, a loué le rôle joué par les EAU dans le soutien du programme Femmes, Paix et Sécurité, et a déclaré que les EAU ont manifesté de l'intérêt pour un certain nombre de forums internationaux, la dernière fois qu'elle a co-organisé l'événement "Mettre fin aux relations sexuelles et sexistes, Violence dans les crises humanitaires" avec la Norvège, à Oslo.

Elle a également souligné le rôle des Émirats arabes unis dans la rédaction de la résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies sur le droit des filles à l'éducation, adoptée en 2014, et souligne l'importance du droit à l'éducation.

L'ambassadeur adjoint a également évoqué la conférence sur les violences sexuelles qui se tiendra à Londres du 18 au 20 novembre 2019, soulignant son importance. Elle s'est également félicitée de la participation des Émirats arabes unis ainsi que d'un certain nombre de pays du monde entier pour partager leurs travaux, en plus d'une attention particulière portée au rôle de la jeunesse et des gouvernements.

Nusseibeh a réitéré l'engagement des EAU envers l'autonomisation des femmes, soulignant que les EAU attachent une grande importance à la protection des femmes dans les zones de conflit. Il a ajouté que l'un des gestes lancés était l'initiative de SA Cheikha Fatima bent Moubarak, présidente de l'Union générale des femmes, du Conseil suprême de la maternité et de l'enfance et présidente de la Fondation du développement de la famille, en Afghanistan pour fabriquer des tapis faits à la main et créer un marché mondial pour la vente de produits destinés à aider les femmes afghanes.

Des fonctionnaires et des représentants des deux côtés ont assisté à la réunion.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395302785795

WAM/French