Une étude de l'ATAI: La priorisation de l'aviation peut générer 80 milliards de dollars en PIB des EAU d'ici 2037 


ABOU DHABI, 8 octobre 2019 (WAM) - L'Association du transport aérien international (ATAI) a présenté sa dernière étude sur l'importance du transport aérien pour les Emirats arabes unis (EAU), montrant que la priorité donnée à l'aviation en tant qu'atout stratégique clé pourrait générer 620 000 supplémentaires d’emplois et un PIB supplémentaire de 80 milliards de dollars pour l’économie du pays d’ici 2037.

Selon l’étude de l'ATAI, la contribution du transport aérien à l’économie émirienne est déjà importante. L’industrie emploie actuellement près de 800 000 personnes et contribue pour 47,4 milliards de dollars à l’économie, soit 13,3% du PIB des Émirats arabes unis.

Si le gouvernement continue à appliquer un programme positif dans le domaine de l’aviation, le marché de l’aviation aux Emirats arabes unis augmentera de 170% d’ici 2037, générera 1,4 million d’emplois et générera 128 milliards de dollars de PIB dans l’économie du pays, révèle l’étude.

L’ATAI a identifié trois domaines dans lesquels les gouvernements peuvent promouvoir la croissance de l’aviation et apporter encore plus de valeur aux EAU. Celles-ci comprennent l'augmentation de la capacité de l'espace aérien afin de réduire la congestion et de répondre à la demande future ; aligner l'infrastructure sur la croissance attendue et continuer à tirer parti des nouvelles technologies et des processus innovants pour améliorer l'efficacité et l'expérience des passagers.

Commentant les conclusions de l'étude, Mohamed Ali Al-Bakri, vice-président régional de l'ATAI pour le Moyen-Orient, a déclaré: "Au cours des 25 dernières années, les EAU ont connu une transformation économique ; l'aviation a été au cœur de cette évolution".

"Peu d'États", a-t-il ajouté, "comprennent mieux les avantages économiques de la connectivité de l'aviation que les EAU. La politique gouvernementale en faveur du développement de l'aviation a porté ses fruits".

"Aujourd’hui, les EAU sont classés au premier rang mondial pour la facilitation du commerce aérien, ils sont en tête du Moyen-Orient pour l’ouverture des visas, sont une centrale de l’aviation et leurs compagnies aériennes portent le drapeau du pays aux quatre coins du monde", a poursuivi Al-Bakri.

"Pour maintenir la compétitivité du pays en tant que plaque tournante mondiale de l'aviation, il est essentiel de disposer d'une capacité suffisante d'espace aérien pour répondre à la demande, d'investissements dans l'infrastructure alignés sur la croissance et la mise en œuvre rapide de nouvelles technologies", a conclu Al-Bakri.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302793142

WAM/French