Rapport de WAM: Les EAU à la pointe de l'éducation à l'intelligence artificielle


ABOU DHABI, 16 octobre 2019 (WAM) - Les Émirats arabes unis poussent les pays à utiliser l'intelligence artificielle, IA, et les technologies de rupture pour créer un environnement de gouvernance plus intelligent et plus innovant, permettant d'explorer les opportunités et les risques futurs.

Suite à l'annonce de l'Université de l'intelligence artificielle Mohamed ben Zayed - la première université d'IA au monde va ouvrir ses portes dans la capitale du pays, Abou Dhabi.

L’agence de presse des Emirats, WAM, examine comment les EAU ont relevé les défis imposés par les technologies en constante évolution via leurs stratégies de permettre à une nation versée par l'IA.

Le gouvernement des Émirats arabes unis a lancé pour la première fois la « Stratégie de l'intelligence artificielle des Émirats arabes unis 2031» en 2017, marquant ainsi une phase gouvernementale post-mobile reposant sur divers services, secteurs et projets d'infrastructure futurs qui utilisent les technologies de l'IA.

Cette stratégie, la première du genre dans la région et dans le monde, vise non seulement à atteindre les objectifs du centenaire des Emirats arabes unis 2071, mais également à créer des leaders mondiaux de l'IA d'ici 2031.

Il cherche à impliquer l'IA dans plusieurs secteurs, notamment l'éducation, les transports, l'énergie, l'espace et la technologie.

Selon le site Internet de l'intelligence artificielle des EAU, les technologies de l'intelligence artificielle détiendront une valeur marchande de 15,7 billions de dollars américains en 2030, augmentant ainsi le PIB de ce pays de 35% (96 milliards de dollars de PIB).

Les UAE ajoutent que l'utilisation des technologies d'intelligence artificielle réduira les coûts des dépenses gouvernementales jusqu'à 50%, soit une économie d'environ 3 milliards de dollars.

Le programme national d'intelligence artificielle, BRAIN, soutient la stratégie 2031. Il s'agit d'une compilation complète et consolidée de ressources mettant en lumière les avancées en matière d'intelligence artificielle et de robotique.

Les capacités humaines des Émirats arabes unis dans le secteur de l'IA: compte tenu de l'évolution rapide de l'environnement technologique, les Émirats arabes unis reconnaissent l'importance de permettre aux individus de bénéficier des compétences et des responsabilités nécessaires au développement du paysage technologique de l'IA.

Le ministre d'État chargé de l'Enseignement supérieur et des Compétences avancées, Ahmad ben Abdallah Humaid Belhoul Al Falasi, a affirmé que le pays disposait de l'expertise et des ressources humaines nécessaires pour faire progresser le secteur de l'intelligence artificielle, l'IA, à l'échelle mondiale.

Il a ajouté qu'environ 20 étudiants émiratis étudient cette technologie dans les principales universités internationales du Royaume-Uni, du Japon et de l'Australie.

Dr. Al Falasi a déclaré à l’agence de presse des Emirats, WAM, que les étudiants émiratis qui suivaient des programmes universitaires spécialisés, notamment en informatique et en IA, seraient en mesure de diriger les efforts du pays dans le secteur de l’IA et de fournir au système éducatif du pays les connaissances technologiques les plus récentes.

L'inclusion de l'IA dans les programmes d'enseignement supérieur et les systèmes de compétences avancées est une nécessité, car elle profitera aux secteurs public et privé et aux secteurs public et public, a affirmé le ministre, ajoutant que l'IA était devenue la pierre angulaire du développement de diverses industries aux Émirats arabes unis et dans le monde.

Grâce à ses diverses stratégies, programmes et initiatives, le gouvernement des Émirats arabes unis veille à ce que les jeunes d'aujourd'hui bénéficient d'une éducation de qualité et acquièrent des connaissances en informatique numériques pour les préparer au futur marché du travail.

Le ministre délégué à l'Intelligence artificielle, Omar ben Sultan Al Olama, a répété qu'inclure l'intelligence artificielle dans le système éducatif renforcerait les compétences des étudiants et leur permettrait de répondre aux besoins du marché du travail futur.

Les EAU cherchent à développer le secteur de l'IA au niveau national en élaborant une stratégie d'IA à long terme et en créant un ministère de l'IA, ainsi qu'en adoptant des index connexes dans toutes les institutions gouvernementales et en utilisant la technologie d'IA dans son travail, a-t-il expliqué.

Auparavant, le ministère avait annoncé qu’il adopterait un programme d’enseignement de l’IA pour rester en phase avec la vision future du pays. Il a également lancé six plates-formes intelligentes d’intégration de la technologie dans le système éducatif.

Ces plates-formes font partie des systèmes éducatifs intégrés qui visent à sensibiliser les élèves aux compétences numériques du XXIe siècle. La plate-forme sera utilisée par 592 écoles comptant plus de 275 000 élèves et 21 000 enseignants.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302795210

WAM/French