La Russie travaille avec les EAU pour préserver la stabilité du marché mondial de l'énergie, selon un responsable du FIDR


RIYADH, 30 octobre 2019 (WAM) - Un haut responsable du commerce russe a déclaré que les Émirats arabes unis (EAU) avaient montré comment un pays pouvait transformer son économie avec succès "en investissant rapidement ses revenus tirés du pétrole".

S'exprimant en marge de l'Initiative pour les investissements futurs en cours à Riyad jusqu'au 31 octobre, le chef du Fonds d'investissement direct russe (FIDR), Kirill Dmitriev, a déclaré à l'agence d'État russe (TASS) que les Émirats arabes unis étaient en développement rapide et que "son expérience pourrait être utile à la Russie dans la mise en œuvre de ses propres programmes de croissance économique".

Il a ajouté que les dirigeants des Émirats arabes unis, de l'Arabie saoudite et de la Russie s'emploient à "transformer les relations en un partenariat stratégique", ce qui "garantira la préservation de la stabilité des marchés mondiaux de l'énergie, grâce à l'accord OPEP +, tout en se développant mutuellement" la coopération d'investissement bénéfique".

Le président russe Vladimir Poutine s'est rendu en Arabie saoudite et dans les Émirats arabes unis à la mi-octobre, où il a rencontré SA Mohamed ben Salmane ben Abdel Aziz, Prince héritier, Vice-premier ministre et ministre de la Défense saoudien, et Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, Prince héritier d'Abou Dhabi et Commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, pour discuter de nombreuses questions d’intérêt commun, notamment les relations économiques et commerciales et le renforcement de la coopération dans les domaines de l’énergie, des infrastructures, des transports, du tourisme, de la sécurité alimentaire et de la technologie.

"Nous avons signé plus de 20 accords avec nos partenaires, d'une valeur totale de plus de 3,3 milliards de dollars", a déclaré M. Dmitriev. "En fait, tous les accords présentant des valeurs spécifiques aux accords et des plans d'investissement précis ont été signés avec la participation du FIDR et de nos partenaires", a-t-il ajouté.

Décrivant la coopération avec les Émirats arabes unis et le fonds souverain de Mubadala, le responsable a déclaré que le fonds Mubadala était un partenaire clé de la Russie depuis 2013. "Notre fonds commun, doté de 7 milliards de dollars, est devenu la plus grande source d'investissement des Émirats dans l'économie russe".

"Ensemble, nous avons déjà réalisé ou approuvé des investissements dans plus de 45 projets totalisant plus de 2 milliards de dollars, dans un très large éventail de secteurs: infrastructures, technologies, services financiers, exploitation minière et transformation, fabrication, télécommunications, distribution, pétrochimie, logistique, énergie et beaucoup plus", a-t-il expliqué.

"Mubadala investit activement dans le développement de l'infrastructure russe, ce qui comprend la participation à des projets de construction des troisième et quatrième tronçons du périphérique central TsKAD", a-t-il déclaré.

Avec les investisseurs des Emirats Arabes Unis, "nous intégrons également les technologies d'intelligence artificielle à toute une gamme de sociétés du portefeuille. Par exemple, l'analyse par rayons X automatisée aide à diagnostiquer rapidement le cancer dans les centres d'oncologie de la région de Moscou, dans les cliniques «mère et enfant», ces technologies ont permis de multiplier par six le nombre d'erreurs cliniques", a-t-il poursuivi.

Selon Dmitriev, les relations de la Russie avec les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite ont été transformées de manière "profonde" en un partenariat stratégique.

"Les deux visites [de Poutine] ont résonné dans le monde entier, démontrant ainsi le rôle accru que joue la Russie dans la région. L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont une source importante d'investissement pour l'économie russe".

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395302798665

WAM/French