Mohamed ben Salmane salue les sacrifices des EAU au Yémen


RIYADH, 5 novembre 2019 (WAM) - Le Prince héritier saoudien, Vice-premier ministre et ministre de la Défense, Mohamed ben Salmane ben Abdel Aziz, a remercié le Prince héritier d'Abou Dhabi, Commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis (EAU), Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, pour les nobles sacrifices consentis par les Émirats arabes unis, les forces saoudiennes et le reste des soldats de la coalition arabe à travers les territoires yéménites.

Dans son discours prononcé ce mardi lors de la signature de l'accord de Riyad entre le gouvernement légitime yéménite et le Conseil de transition du Sud, le Prince héritier saoudien a déclaré: "Nous sommes heureux de vous accueillir en ce jour heureux qui rassemble les Yéménites au Royaume d'Arabie saoudite qui est utilisé depuis l'ère du roi fondateur Abdel Aziz pour défendre le Yémen, assurer sa stabilité et soutenir sans relâche sa prospérité par confiance dans la sagesse de son peuple et sa détermination à surmonter tous les défis".

Le prince héritier saoudien a souligné la position de soutien du Royaume à l'égard des Yéménites, avec lesquels il a déclaré que l'Arabie saoudite était indissociablement liée par de solides liens religieux, de voisinage et de parenté.

"Dans le prolongement de cette position favorable aux Yéménites, le gardien des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane ben Abdel Aziz Al-Séoud d'Arabie saoudite, a pour objectif de déployer tous les efforts possibles pour réparer les barrières entre les frères yéménites", a-t-il ajouté.

Le prince héritier saoudien a salué la réaction positive du président yéménite Abdrabu Mansour et du Conseil de transition du Sud à l'appel au dialogue du Royaume, qui a permis de forger l'accord de Riyad qui, espérait-il, marquerait un nouveau départ pour une nouvelle phase de stabilité et de développement au Yémen.

"Le Royaume sera toujours à vos côtés", a-t-il déclaré aux Yéménites.

"Depuis le début de la crise yéménite, notre principale préoccupation a été de soutenir le peuple frère du Yémen en réponse à une demande formulée par le président légitime du Yémen. Notre position découle du principe de légitime défense visant à mettre fin à tous des ingérences extérieures visant à créer un fait nouveau par la force sur le terrain et à organiser un coup d'Etat contre les institutions légitimes de l'État tout en posant des menaces menaçantes pour la sécurité des voisins du Yémen et des forces de l'ordre. Les passages d'eau de la région sont sous les yeux du monde entier. Nous avons réussi à faire beaucoup pour le Yémen et pour la sécurité de la région. Nous avons apporté beaucoup de soutien et d’assistance aux Yéménites par sentiment d’amour et de fraternité. Nous continuerons d'œuvrer pour aider les Yéménites à réaliser leurs ambitions et à rétablir leur État en essayant de trouver une solution politique à la crise selon les trois références (Initiative du Golfe, résultats des dialogues nationaux et Résolution 2216 du Conseil de sécurité des Nations Unies) afin de déjouer les tentatives de tous ceux qui ne travaillent pas pour le bien commun du peuple yéménite".

Il a doublé l'affirmation du Royaume quant à l'intention sincère et à la bonne volonté qui sous-tendaient l'accord de Riyad, qui visait, selon lui, à faire passer les intérêts nationaux du peuple yéménite au-dessus de toutes les considérations sinistres et à promouvoir le sectarisme, le chaos et l'instabilité au Yémen.

"L'Accord de Riyad permettra, si Dieu le veut, de réaliser les ambitions du peuple yéménite et ouvrira la porte à un accord plus large entre les parties yéménites afin de trouver une solution politique à la crise yéménite afin de protéger à terme le Yémen contre tous ceux qui ne travaillent pas pour le bien commun de tous les segments de la société yéménite et du reste des peuples arabes", a-t-il conclu.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302800373

WAM/French