Al-Zeyoudi participe au lancement de la 15ème Conférence de la Commission régionale de l'OIE pour le Moyen-Orient


ABOU DHABI, 7 novembre 2019 (WAM) - Sani ben Ahmed Al-Zeyoudi, ministre des Changements climatiques et de l'Environnement des Émirats arabes unis, et des experts de premier plan en matière de santé et de bien-être des animaux participeront au lancement de la 15e Conférence de l'Organisation mondiale pour la Santé animale (OIE), Commission régionale du Moyen-Orient, qui se réunit à Abou Dhabi la semaine prochaine.

Organisée par le ministère du Changement climatique et de l'Environnement (MoCCAE), en collaboration avec l'OIE et l'Autorité pour la sécurité alimentaire et l'agriculture d'Abou Dhabi (ADAFSA), la conférence se déroulera du 10 au 14 novembre 2019 à Fairmont Bab Al-Bahr.

Il réunira plus de 80 experts en santé animale et en élevage, des représentants des bureaux de l’OIE au Moyen-Orient et des parties prenantes des secteurs de l’agriculture et de l’élevage, y compris des membres de l’Organisation arabe pour le développement agricole.

Coïncidant avec l'établissement de la représentation sous-régionale de l'OIE à Abou Dhabi ce mois-ci, la conférence comportera une série d'ateliers d'information fermés et d'exposés sur le rôle de l'OIE dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies, l'état de la santé et du bien-être des animaux dans les Emirats Arabes Unis et dans la région élargie, ainsi que sur l'importance de la communication des risques et de la gestion des urgences maladies animales émergentes et transfrontalières.

Sultane Elwane, Sous-Secrétaire adjoint au Secteur des régions du MoCCAE, a déclaré: "Les EAU sont devenus le pays hôte par excellence des grands événements internationaux dans des secteurs clés, notamment l'environnement et les disciplines connexes. Le choix des Émirats arabes unis par l’OIE d’accueillir sa représentation sous-régionale reconnaît le leadership du pays dans le domaine de la santé et du bien-être des animaux".

"Les EAU accordent la priorité à la question de la santé animale. Ces dernières années, le pays a intensifié ses efforts pour développer et protéger son bétail et atténuer les risques résultant de maladies animales communes et infectieuses conformément aux normes internationales les plus récentes. Nous continuerons à façonner des mécanismes pour la mise en valeur de ce secteur", a-t-il ajouté.

Les résultats et recommandations issus de la conférence seront présentés lors de la 88e Session générale de l'OIE à Paris en mai 2020.

Saïd Al-Bahari Salem Al-Ameri, Directeur général d’ADAFSA, a déclaré: "Nous cherchons à renforcer les synergies avec l’OIE et le MOCCAE afin de favoriser la mise en œuvre des normes internationales dans le secteur. Nous attendons également avec intérêt les laboratoires vétérinaires nationaux et régionaux d'intensifier leurs efforts pour lutter contre les maladies animales, en particulier les maladies transfrontalières, et pour promouvoir les pratiques en matière de bien-être des animaux dans son ensemble".

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395302800952

WAM/French