Les EAU adoptent une politique étrangère réussie basée sur la modération, la coexistence et la paix


ABOU DHABI, 2 décembre 2019 (WAM) - Les EAU célèbrent le 48ème anniversaire de l'union des sept émirats. C’est l’occasion d’évoquer le parcours de la fédération jalonné d’accomplissements et de réalisations au cours de 48 années exceptionnelles, sont les pierres angulaires furent posées par le feu Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyan et ses frères, les pères fondateurs de la nation, perpétué par son altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, président des Émirats arabes unis, menant la nation sur la voie du progrès continu et de la prospérité.

Cette occasion nationale est l'occasion de célébrer les exploits réalisés par les EAU au cours des dernières années. Suivant les directives du président des Émirats arabes unis, son altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan et sous la direction du vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis et souverain de Doubaï, son altesse Cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum et sous la supervision du prince héritier d'Abou Dhabi et vice commandant suprême des forces armées des Émirats arabes unis, son altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, le gouvernement émirati s'est vivement investi dans le développement de sa population et des cadres nationaux, garantissant ainsi de grands progrès pour faire des Émirats arabes unis l’un des meilleurs pays du monde d’ici le jubilé d'or de l'union, conformément aux ambitions du programme UAE Vision 2021.

Les Émirats ont réussi leur planification stratégique et leur lecture de l’avenir. Par leur prévoyance, ils ont anticipé et analysé les opportunités et les défis futurs dans des domaines clés, en vue de mettre en œuvre des plans préventifs à long terme pour atteindre les objectifs nationaux, en utilisant les technologies modernes et en les mettant à profit pour servir les habitants du pays et assurer leur bonheur. Cette planification s’est centrée sur le développement dans tous les secteurs en vue de transformer les plans en réalités concrètes grâce à des réalisations record aux niveaux régional et international, plaçant les EAU parmi les pays les plus avancés au monde.

Ces réalisations vont dans le sens des aspirations des dirigeants avisés quant à l'avenir des Émirats arabes unis, en vue d'atteindre les objectifs du centenaire exprimés dans le programme UAE Centennal 2071 lancé par son altesse Cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum. Ce programme constitue une vision prospective globale à long terme et une feuille de route qui définit clairement l’action gouvernementale pour les cinq décennies à venir en vue de pérenniser la renommée du pays et affirmer sa force tranquille.

Pour la sixième année consécutive, les EAU ont maintenu leur position parmi les donateurs internationaux les plus importants dans le domaine de l'aide publique au développement (APD) par rapport à leur revenu national brut (RNB), après avoir été classés premiers en 2013, 2014, 2016 et 2017.

Au cours de la dernière décennie (2009-2018), l’aide étrangère fournie par les Émirats arabes unis s’est élevée à environ 170 milliards de dirhams (46 milliards de dollars).

Les EAU ont continué à déployer d’énormes efforts humanitaires pour réaliser la paix et la prospérité dans le monde par le biais de ses programmes d’aide étrangère, d’aide au développement et d’aide humanitaire.

Les EAU ont maintenu leur position parmi les plus importants donateurs internationaux en termes d’aide publique au développement, avec 1,31% du revenu national brut des EAU, soit près du double de l’objectif de 0,7% fixé par l’ONU comme mesure globale des efforts des donateurs.

Les EAU visent à laisser un impact positif tangible sur l'objectif ultime de l'humanité: éliminer la pauvreté et parvenir à un développement durable à l'horizon 2030.

Le pays est à l'avant-garde des efforts visant à lutter contre la pauvreté et à fournir une aide étrangère aux plus démunis vulnérable. Les projets des EAU dans les pays en développement se sont diversifiés pour inclure les secteurs des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de l’énergie, de l’aide alimentaire, de l’agriculture et de l’environnement.

Les EAU sont ainsi devenus l'un des principaux défenseurs des solutions d'énergie alternative et renouvelable dans le monde. En vue de faire face aux conséquences du changement climatique, les Émirats arabes unis contribuent au développement du secteur des énergies renouvelables dans des pays insulaires des Caraïbes et du Pacifique, et ont créé deux fonds pour fournir des solutions et soutenir des programmes d'énergie renouvelable dans les États insulaires. Au cours des 10 dernières années, l’assistance totale fournie par les Émirats arabes unis au secteur des énergies renouvelables a atteint environ 1,25 milliard de dollars. L'assistance fournie par les EAU au secteur des énergies renouvelables reste l'un des moteurs des économies dans ces états, promouvant la croissance de l'emploi et l'autonomisation des femmes, contribuant à la réalisation des objectifs de développement durable et des avantages environnementaux.

Ces réalisations significatives reflètent la civilisation et la culture émiratie, ainsi que le respect et l’appréciation qu’elle a acquis dans la région et à travers le monde, sous la direction de décideurs et de dirigeants avisés qui ont œuvré sans relâche pour que les EAU jouissent d’une stature régionale et internationale prestigieuse. Les EAU se sont révélés être un modèle de sagesse, de modération, de coexistence et de paix, et reconnus pour leurs réalisations et leur excellence.

La vision de feu Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyan a mené les EAU vers l’adoption d’une politique étrangère efficace et active, fondée sur l’équilibre, la modération et la non-ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays, tout en affirmant le rôle et la stature des EAU aux niveaux régional et international.

Les EAU sont apparus comme un modèle inspirant de tolérance, de coexistence et de fraternité humaine, œuvrant au fil des années pour être à l’avant-garde des efforts internationaux visant à resserrer les liens entre cultures, religions et civilisations, en construisant des ponts qui contribuent au progrès des nations et renforcent la sécurité et la stabilité.

Ces valeurs de tolérance et de fraternité ont été mises en exergue cette année dans la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dhabi, qui a vu naître le Document sur la Fraternité Humaine, signé conjointement par le pape François de l'Église catholique et Cheikh Ahmed El-Tayeb, grand imam d'Al-Azhar. Cette déclaration historique est un modèle unique parmi les appels à la réconciliation et à la paix, au dialogue et au resserrement des liens entre les nations, les cultures et les civilisations. Le document vise à établir de nouvelles expériences entre nations et cultures, caractérisées par l'amitié et la fraternité, dans le but de renforcer les relations humaines, de créer des ponts de communication, d'assurer l'harmonie et la bonne volonté et de lutter contre l'extrémisme, la violence et le terrorisme.

La signature du document d’Abou Dhabi a coïncidé avec l’annonce faite par son altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, président des EAU, décrétant l’année 2019 « Année de la tolérance ». Cela a souligné l'importance de la tolérance en termes de travail institutionnel durable à travers un ensemble de législations et de politiques visant à approfondir les valeurs de tolérance, de dialogue, d'acceptation et d'ouverture à différentes cultures, notamment auprès des jeunes générations, ce qui se reflèterait positivement sur l’ensemble de la société.

Cette déclaration établit les EAU comme la capitale mondiale de la tolérance. Il s’agit notamment de contributions, de recherches sociales et culturelles et d’études sur la tolérance et le dialogue entre les cultures et les civilisations, de l’adoption de législations et de politiques visant à institutionnaliser la tolérance culturelle, religieuse et sociale et, enfin, du renforcement de la rhétorique de la tolérance et de l’acceptation au moyen de diverses initiatives médiatiques.

Nombre d’initiatives ont également été prises dans le but de favoriser le dialogue entre les peuples et les religions, y compris « le Programme national de la tolérance », « le Prix Mohamed ben Rachid pour la tolérance » ou encore « l’Institut international de la tolérance » et la fondation de plusieurs centres anti-radicalisation.

Par ailleurs, les Émirats poursuivent leurs efforts sur le plan de l’autonomisation et la valorisation de la femme. Conformément à la résolution N (1) de 2019 publiée par le président, son altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, la représentation des femmes au Conseil fédéral national (FNC) est sujette à l’introduction de la parité à 50-50, mesure prise dans la perspective des élections du FNC qui ont eu lieu en octobre 2019.

Les Émirats arabes unis figurent désormais en tête de plusieurs indicateurs régionaux et mondiaux sur l'égalité des sexes et les réalisations des femmes, l'éducation et l'alphabétisation et l'emploi des femmes. En outre, les femmes sont propriétaires de près de la moitié des PME des Émirats arabes unis, et la sociopolitique du gouvernement souligne la nécessité d’une approche plus équitable du développement de la famille.

Les Émirats encouragent la contribution de la femme à la prise de décision, avec la conviction que cela constitue un des moyens principaux de l’indépendance économique de la femme. Dans cette perspective, le gouvernement a diffusé une circulaire qui engage toutes les institutions publiques à nommer des femmes au conseil d’administration. A présent, les femmes émiraties occupent 50% du Parlement et 27% de la nouvelle formation ministérielle, qui compte 8 femmes ministres. Quant à l’enseignement scolaire et universitaire, il ne présente plus aucune disparité. 70% des diplômés des universités sont des femmes.

Sur le marché d’emploi, les femmes représentent 46,60% de l’ensemble de la population active et 66% du secteur public, dont 30% des postes de prise de décision. Au nombre de 23000, les femmes d’affaires aux Émirats gèrent des projets d’une valeur totale d’environ 15 milliards de dollars américains.

Pour favoriser l’investissement étranger et attirer de talents, le Conseil des Ministres des EAU a approuvé une résolution accordant aux investisseurs étrangers une participation pouvant aller jusqu'à 100% dans 13 secteurs économiques différents.

L’introduction d’un nouveau système de visas offre aux investisseurs et à leurs familles des visas de résidence à long terme pour durée allant jusqu’à 10 ans. En outre, des visas de résidence allant jusqu'à 10 ans ont également été accordés aux spécialistes dans les domaines de la médecine, des sciences, de la recherche et de la technologie, ainsi qu’aux scientifiques et créateurs.

Les EAU ont l’honneur d’accueillir Expo 2020 à Doubaï, le premier événement au monde à présenter la créativité et les réalisations de l’humanité. Il accueillera plus de 200 participants de différents pays, des entreprises, des organisations et des institutions éducatives, soulignant la capacité du pays à rassembler le monde entier sous un même toit.

Expo 2020 Dubaï contribuera à la croissance de l'économie émiratie en injectant 122,6 milliards de dirhams (2013, soit 33,4 milliards de dollars). Au cours de l'événement 2020-2021, Expo 2020 Doubaï contribuera à 1,5% du PIB du pays.

La diplomatie des EAU poursuivra son chemin et placera les EAU à l'avant-plan, pour servir d'exemple de réussite, d'excellence et de distinction pour les années à venir.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http:// wam.ae/en/details/1395302807757

WAM/French