Le tribunal d'arbitrage international de Londres ordonne à Djibouti de restaurer immédiatement le DP World à ses droits


DOUBAI, 14 janvier 2020 (WAM) - Le DP World a remporté une nouvelle audience judiciaire contre le gouvernement de Djibouti sur le terminal à conteneurs de Doraleh. Un tribunal de la Cour d'arbitrage international de Londres a ordonné à Djibouti de rétablir les droits et avantages en vertu de l'accord de concession de 2006 à DP World et à Doraleh Container Terminal SA dans un délai de deux mois, ou de payer des dommages-intérêts.

Un expert indépendant a estimé les pertes du DP World à plus d'un milliard de dollars américains. La décision du Tribunal a déclaré que Djibouti avait agi illégalement en retirant de force le DP World de la gestion du terminal en février 2018, affirmant qu'il avait mis fin à l'accord de concession et transféré les actifs du terminal à une entité appartenant à l'État.

La dernière décision du tribunal est la sixième décision de fond rendue en faveur du DP World à la London Court of International Arbitration et à la High Court of England and Wales. À ce jour, tout a été ignoré par Djibouti malgré le contrat original de la concession rédigé et régi par le droit anglais.

Le terminal à conteneurs de Doraleh est le plus grand employeur et la plus grande source de revenus du pays et fonctionne chaque année avec profit depuis son ouverture. Le terminal à conteneurs de Doraleh a été jugé par un tribunal anglais comme un "grand succès" pour Djibouti sous la direction du DP World.

Le DP World attend maintenant les propositions de Djibouti sur la manière dont il entend se conformer à la dernière décision légale. Si Djibouti ne se conforme pas à la décision, le Tribunal a déclaré qu'il procéderait à l'octroi de dommages-intérêts.

Le DP World est l'un des principaux moteurs du commerce mondial et fait partie intégrante de la chaîne d'approvisionnement. Elle exploite plusieurs activités connexes - des terminaux maritimes et intérieurs, des services maritimes, de la logistique et des services auxiliaires aux solutions commerciales axées sur la technologie.

Avec un portefeuille de 78 terminaux maritimes et terrestres opérationnels soutenus par plus de 50 entreprises liées dans plus de 40 pays sur six continents avec une présence significative sur les marchés à forte croissance et matures, la société entretient des relations solides avec les gouvernements du monde entier, travaillant en partenariat renforcer les économies grâce à des investissements dans les infrastructures et à la mise en œuvre de solutions commerciales intelligentes Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302816115

WAM/French