Razane Al-Moubarak, candidate à la présidence de l'UICN 


ABOU DHABI, 12 février 2020 (WAM) - L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a annoncé que la directrice générale du Fonds de conservation des espèces Mohamed ben Zayed et de l'Agence pour l'environnement d'Abou Dhabi, Razane Khalifa Al-Moubarak, a été choisie comme l'un des deux candidats qui se présenteront à l'élection de la présidence de l'Union.

La sélection des deux candidats qui se présenteront à l'élection présidentielle a été faite lors d'une réunion du Conseil directeur de l'UICN à Gland, en Suisse. Le processus électoral aura lieu en juin 2020 à Marseille, en France, lors du Congrès mondial de la nature de l'UICN 2020.

Si Al- Moubarak est élue, elle ne sera que la deuxième femme à diriger l'UICN en 72 ans. Elle serait également la première présidente du monde arabe depuis 1978.

Al-Moubarak a été sélectionnée comme candidate finale à la présidence en raison de sa longue carrière et de son impact sur la conservation et la gestion de l'environnement dans les secteurs public et privé. Cette annonce témoigne également de la reconnaissance mondiale du leadership des Émirats arabes unis dans la conservation de la nature et le développement durable dans le monde.

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN est un événement qui a lieu tous les quatre ans lorsque les 1 400 organisations membres se réunissent, en partie, pour voter sur son Conseil directeur, y compris le poste de président dont le mandat est quatre ans.

L'UICN est l'autorité mondiale sur le statut du monde naturel et les mesures nécessaires pour le sauvegarder. L'UICN comprend 1 400 organisations membres, dont des États, des Agences gouvernementales et des ONG de 160 pays. L'Union est dirigée depuis la Suisse par un Conseil élu de 40 membres, dirigé par un président chargé de mettre en œuvre la vision, la mission et la stratégie globales de l'UICN.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302823313

WAM/French