La DFSA met en garde contre les risques accrus de cyberattaques, de phishing et de fraude


DOUBAI, 24 mars 2020 (WAM) - L'Autorité des Services Financiers de Doubaï (DFSA), a annoncé ce mardi qu'elle continue d'évaluer de près et de traiter les implications de l'évolution de la situation de la pandémie de COVID-19.

Dans un communiqué, la DFSA a déclaré qu'elle prendrait toutes les mesures proactives et de précaution nécessaires pour aider Doubaï et les Émirats arabes unis dans leurs efforts pour contenir la propagation de la pandémie et continuera de travailler en étroite collaboration avec toutes les agences gouvernementales à cet égard.

"La DFSA est activement engagée auprès de la communauté réglementée du Centre International des Finances de Doubaï (DIFC), pour évaluer l'impact immédiat et à plus long terme de cette situation mondiale sans précédent et pour intervenir, au besoin, pour assurer la stabilité financière et la protection des consommateurs", a-t-il ajouté.

Le DIFC étant une plaque tournante mondiale des services financiers, la DFSA est en contact étroit et régulier avec les organes de contrôle locaux et internationaux.

"Les normes réglementaires internationales ont renforcé la résilience du système financier au cours de la dernière décennie", a noté l'Autorité.

"Les banques ont maintenant des niveaux de capital et de liquidité plus élevés que par le passé", a poursuivi la DFSA, ajoutant que cela inclut également des tampons de capital et de liquidité qui ont été spécifiquement conçus pour être utilisés dans des situations telles que la pandémie de coronavirus.

"Les investissements de la DFSA dans la technologie réglementaire et la numérisation ont permis une meilleure fonctionnalité car de nombreuses entreprises ont opté pour des accords de travail à distance", indique le communiqué, ajoutant: "Les Marchés DIFC, y compris les actions et les plateformes obligataires du Nasdaq Dubai et le marché des matières premières de Dubai Mercantile Exchange continuent de fonctionner normalement et efficacement. Les structures des marchés DIFC ont démontré leur force opérationnelle et leur efficacité dans cet environnement actuel, malgré les volatilités historiques".

La DFSA a souligné que les circonstances actuelles peuvent accroître la vulnérabilité des institutions financières aux cyberattaques, aux tentatives de phishing et à la fraude. La DFSA continue d'encourager la communauté réglementée du DIFC à faire preuve de vigilance à cet égard.

Les entreprises dans celles de DIFC sont appelées à s'inscrire pour utiliser la plateforme de renseignement sur les menaces cybernétiques DFSA (TIP), et à utiliser les informations sur les cybermenaces disponibles sur TIP pour améliorer leur cybersécurité.

La DFSA reste prête à envisager toutes les mesures appropriées visant à soutenir la résilience financière et opérationnelle des institutions financières et des marchés dans le DIFC.

L'Autorité a affirmé qu'elle soutiendrait également toutes les actions des Émirats arabes unis et des gouvernements de Doubaï pour soutenir l'économie des Émirats arabes unis, ainsi que les actions de la Banque centrale des Émirats arabes unis pour assurer la stabilité financière des Émirats arabes unis.

Elle a ajouté qu'il travaille en étroite collaboration avec l'autorité du DIFC sur des mesures ciblées et non réglementaires pour soutenir la communauté du DIFC.

"Comme nous l'avons appris de notre travail dans le domaine de la cyber-résilience, les partenariats public-privé fourniront la meilleure voie pour trouver des solutions à ce problème. Les mesures sont essentielles pour garantir que les Émirats arabes unis et le DIFC, ainsi que d'autres marchés à travers le monde, puissent récupérer lorsque la situation actuelle finira par disparaître ", a-t-elle conclu.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302832595

WAM/French