mardi 14 juillet 2020 - 11:26:21 P.

Les EAU enregistrent une baisse de 30% des niveaux de dioxyde d'azote entre février et avril 2020

  • 001 (2)
  • 001 (1)

Dubaï, 27 mai 2020 (WAM) - Le ministère du Changement climatique et de l'Environnement, MOCCAE, a enregistré une baisse significative de la concentration des principaux polluants atmosphériques en raison des restrictions de transport imposées pour faire face à la propagation du COVID-19 Aisha Al Abdooli, directrice du Département du développement vert et des affaires environnementales au MOCCAE, a déclaré: "Le ministère surveille étroitement la qualité de l'air dans le pays à travers ses 52 stations et son laboratoire d'IA. En raison du ralentissement de toutes les activités dans le cadre de la réponse à la pandémie, le monde connaît une réduction considérable de la pollution atmosphérique. "

Elle a ajouté: "Les Emirats arabes unis ont constaté une baisse de la concentration de dioxyde d'azote, qui est rejeté dans l'air par les véhicules a varié entre les différentes zones, entre 10% à 71%. Enregistrant un moyen de 30% entre le 1er février et le 30 avril 2020 "

Selon les relevés du MOCCAE, la qualité de l'air aux Émirats arabes unis a connu une amélioration notable par rapport à 2019, comme en témoigne le pourcentage de jours verts - jours où la concentration de polluants atmosphériques est faible et la qualité de l'air est bonne. En 2019, le pays a connu 81% de journées vertes, contre 71% en 2018.

En février 2020, le MOCCAE a publié le premier inventaire national des émissions aux EAU sur son site Web. De plus, le ministère a achevé la réglementation technique des systèmes de mesure de la qualité de l'air en collaboration avec l'Autorité des Émirats arabes unis pour la normalisation et la trologie (ESMA). MOCCAE développe actuellement un post-2021 stratégie de qualité de l'air.

Parallèlement aux efforts déployés par le ministère pour améliorer la qualité de l'air, Dubaï a fait de grands progrès dans ce domaine. L'émirat signé la Déclaration C40 Clean Air Villes - un engagement de réduire radicalement la pollution atmosphérique d'ici 2025.

Il a également lancé un plan pour remplacer 50% de sa flotte de taxis par des véhicules hybrides et électriques d'ici 2021. de même, remplacer les bus publics existants par des bus conformes aux normes Euro 5 et Euro 6 qui optimisent l'utilisation de l'énergie et réduisent l'empreinte carbone.

Parmi les autres étapes pertinentes, citons l'adoption d’une stratégie pour les véhicules à faibles émissions dans la capitale des Émirats arabes uni, un objectif du gouvernement d'Abou Dhabi de passer les véhicules de l'essence au gaz naturel comprimé et la liaison du réseau de surveillance de la qualité de l'air de la municipalité de Fujairah aux installations industrielles.

Traduction par : Rania Chalabi https://wam.ae/en/details/1395302844856

WAM/French