samedi 26 septembre 2020 - 7:37:43 M

Satellite MeznSat, une nouvelle réalisation émiratie dans le secteur spatial


ABOU DHABI, 13 septembre 2020 (WAM) - Les Emirats arabes unis (EAU) poursuivent leurs réalisations pionnières dans le secteur spatial, car ils vont bientôt lancer le satellite MeznSat sur une fusée russe Soyouz.

MeznSat peut être ajouté à la liste des satellites détenus et exploités par les EAU.

Dans ce rapport, l'agence de presse des Emirats (WAM), soulignera les efforts nationaux déployés depuis une décennie pour développer des satellites, avec la participation de nombreux jeunes ressortissants des Emirats arabes unis talentueux et en partenariat avec des entités locales et internationales.

Les EAU possèdent de nombreux satellites de grande capacité. En 2008, "DubaiSat-1" a été lancé pour la première fois pour surveiller le changement climatique par le Centre spatial Mohamed ben Rached.

En 2013, «DubaiSat-2» a été lancé à des fins d'observation et de surveillance, et les ingénieurs émiratis du centre ont contribué à son développement.

"Yah-1" est le premier satellite lancé par la société Al-Yah Satellite Communications, dans le but d'atteindre plusieurs objectifs, tels que la diffusion de programmes télévisés et la fourniture d'autres services commerciaux à 62 millions de téléspectateurs.

En 2012, «Yah-2» a été lancé pour fournir des services Internet par satellite «YahClick» à diverses entreprises et particuliers au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie centrale et du Sud-Ouest.

En 2018, «Yah-3» a été lancé pour offrir des services équivalents en Amérique du Sud et en Afrique de l'Ouest.

«Nayif-1» a été le premier satellite nanométrique et le premier satellite éducatif émirati «CubeSat», lancé en 2017 depuis l'Inde à des fins éducatives, et développé par un groupe d'étudiants de l'Université américaine de Charjah et du Centre de l'espace Mohamed ben Rached.

«KhalifaSat» est le premier satellite à être entièrement développé et fabriqué aux EAU, et a été lancé depuis le centre spatial de Tanegashima au Japon en octobre 2018.

Les EAU développent également le premier satellite arabe commun, connu sous le nom de «Satellite 813».

Selon l'Agence spatiale des Emirats arabes unis, MeznSat est développé par de jeunes citoyens émiratis de l'Université de Khalifa et de l'Université américaine de Ras Al Khaimah, qui surveilleront et analyseront aussi les données envoyées à la station continentale du laboratoire YahSat de l'Université de Khalifa et du sous- station terrestre à l'Université américaine.

Lors de l’annonce du projet, le directeur général de l'Agence, Dr. Ing. Mohamed Nasser Al-Ahbabi, a souligné que MeznSat jouera un rôle clé dans l'analyse de l'atmosphère et en fournissant des informations et des photos qui aideront à comprendre les nombreux problèmes auxquels la planète est confrontée.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302869584

WAM/French