samedi 26 septembre 2020 - 8:05:35 M

Le MBZUAI et l'Institut Weizmann des sciences collaboreront à la recherche sur l'IA


ABOU DHABI, 13 septembre 2020 (WAM) -- L'Université Mohamed ben Zayed d'intelligence artificielle, MBZUAI, aux EAU, et l'Institut Weizmann des sciences d'Israël ont signé un protocole d'accord, qui verra les deux instituts d'enseignement supérieur travailler ensemble dans toute une série de domaines, dans le but de faire progresser le développement et l'utilisation de l'intelligence artificielle, AI, comme outil de progrès.

Le protocole d'accord, qui est le premier du genre à être signé entre deux instituts d'enseignement supérieur des EAU et d'Israël, couvre une série de possibilités de collaboration, notamment des programmes d'échange d'étudiants et de stagiaires postdoctoraux, des conférences et des séminaires, diverses formes d'échange entre chercheurs, le partage de ressources informatiques et la création d'un institut virtuel commun pour l'intelligence artificielle.

Cette initiative fait suite à l'accord de paix historique, qui établit une normalisation complète des relations entre les EAU et Israël.

L'accord diplomatique de percée conduira à une coopération entre les deux pays en matière d'investissement, de tourisme, de vols directs, de sécurité, de télécommunications, de technologie, d'énergie, de soins de santé, de culture, d'environnement, d'établissement d'ambassades réciproques et d'autres domaines d'intérêt mutuel.

Le protocole d'accord a été signé virtuellement par le ministre de l'industrie et des technologies avancées et président du conseil d'administration du MBZUAI, Dr. Sultan ben Ahmed Al Jaber, et par le professeur Alon Chen, président de l'Institut Weizmann, en présence de représentants officiels de l'Institut Weizmann et du MBZUAI.

L'Université Mohamed ben Zayed d'intelligence artificielle, créée en 2019, est la première université de troisième cycle au monde spécialisée dans la recherche sur l'IA.

Basée à Abou Dhabi, l'université propose des programmes de maîtrise et de doctorat dans les domaines de la vision artificielle, de l'apprentissage automatique et du traitement du langage naturel.

Le MBZUAI, dont la première cohorte d'étudiants devrait débuter en janvier 2021, introduit un nouveau modèle d'université et de recherche dans le domaine de l'IA, permettant aux étudiants et aux professeurs d'accéder à certains des systèmes d'IA les plus avancés au monde afin de libérer tout le potentiel de cette technologie pour le développement économique et sociétal.

L'Institut Weizmann des sciences de Rehovot, en Israël, est l'une des institutions de recherche multidisciplinaire les plus importantes au monde et propose des masters et des doctorats dans cinq facultés.

Il est réputé pour son exploration étendue des sciences naturelles et exactes.

Les scientifiques de l'institut font progresser la recherche sur le cerveau humain, l'intelligence artificielle, l'informatique et le cryptage, l'astrophysique et la physique des particules. En outre, ils s'attaquent à des maladies telles que le cancer et contribuent à inverser le changement climatique grâce aux sciences de l'environnement, des océans et des plantes, entre autres.

Cette collaboration fera progresser le projet phare de Weizmann, l'Entreprise d'intelligence artificielle pour la découverte scientifique, qui s'appuiera sur la prédominance de l'Institut en mathématiques et en informatique, et activera le potentiel de l'IA pour accélérer l'acquisition de connaissances dans des domaines où les données sont lourdes comme la biomédecine, la recherche environnementale, la chimie, l'astrophysique, l'éducation, etc.

Dr. Al Jaber a déclaré : "En tant qu'université pionnière, le MBZUAI recherche des partenariats avec des leaders dans leurs domaines respectifs afin d'approfondir notre compréhension scientifique collective et de repousser les limites de l'innovation technologique.

C'est pourquoi je me réjouis de pouvoir collaborer avec un établissement aussi renommé que l'Institut Weizmann des sciences.

Grâce à ce protocole d'accord, nous pouvons mettre à profit l'expertise de nos deux instituts pour utiliser l'intelligence artificielle afin de relever certains des défis les plus urgents du monde, de COVID-19 au changement climatique, et au-delà".

Le président de l'Institut Weizmann des sciences, professeur Alon Chen, a déclaré : "Nous sommes ravis d'avoir l'occasion de collaborer avec cette institution unique et pionnière et de faire progresser ensemble le domaine de l'intelligence artificielle. En tant que neuroscientifique, je crois que l'IA est l'extension de la puissance et de la complexité du cerveau humain dans le domaine numérique, et les implications seront vastes, affectant nos vies et notre santé, et l'économie mondiale. On dit que la science ne connaît pas de frontières. J'ai bon espoir que cette collaboration, entre scientifiques d'une même région, sera un exemple éclatant de cette expression, et qu'elle repoussera les frontières de la connaissance humaine".

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302869346

WAM/French