samedi 26 septembre 2020 - 6:54:13 M

Abdallah ben Zayed:La paix exige du courage, la construction de l'avenir exige des connaissances

  • كلمة عبدالله بن زايد خلال مراسم توقيع معاهدة السلام مع دولة إسرائيل
  • توقيع " معاهدة السلام " بين الإمارات و إسرائيل و " إعلان دعم السلام " بين البحرين و إسرائيل
  • كلمة عبدالله بن زايد خلال مراسم توقيع معاهدة السلام مع دولة إسرائيل
vidéo photos

ABOU DHABI, 15 septembre 2020 (WAM) - La paix exige du courage, et le façonnage de l'avenir nécessite des connaissances, a déclaré Son Altesse Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyan, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale.

Dans ses remarques lors de la cérémonie de signature de l'accord de paix EAU-Israël à la Maison Blanche à Washington aujourd'hui, Cheikh Abdallah a déclaré : "Nous sommes venus aujourd'hui pour dire au monde que c'est notre approche, et que la paix est notre principe."

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral de ces remarques : Président Donald Trump, Premier ministre Benjamin Netanyahu, Mesdames et Messieurs, que la paix soit sur vous.

J'ai le plaisir de vous transmettre les salutations des dirigeants et du peuple des Émirats arabes unis, et notamment de Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan.

Je suis ici aujourd'hui pour tendre une main de paix et recevoir une main de paix.

Dans l'Islam, nous disons : "ô Allah ! Tu es La Paix et de toi vient la paix". La recherche de la paix est un principe inné, mais les principes sont effectivement réalisés lorsqu'ils sont transformés en action.

Aujourd'hui, nous sommes déjà témoins d'un changement au cœur du Moyen-Orient, un changement qui fera naître l'espoir dans le monde entier.

Cette initiative n'aurait pas été possible sans les efforts du président Donald Trump et de son équipe qui ont travaillé dur et sincèrement pour que nous puissions tous arriver jusqu'ici, notamment mon homologue, le secrétaire d'État Mike Pompeo, et Jared Kushner, conseiller principal du président des États-Unis, et tous ceux qui sont sincères au sujet du principe de la paix aux États-Unis, qui se sont efforcés de réaliser cette réalisation majeure : merci.

Je remercie également le Premier ministre de l'État d'Israël, Benjamin Netanyahu, d'avoir mis fin à l'annexion des territoires palestiniens, une décision qui renforce notre volonté commune de réaliser un avenir meilleur pour les générations à venir.

Mesdames et Messieurs, nous sommes aujourd'hui témoins d'une nouvelle tendance qui créera une meilleure voie pour le Moyen-Orient.

Cet accord de paix, qui constitue un succès historique pour les États-Unis d'Amérique, l'Israël et les Émirats arabes unis, continuera d'avoir un impact positif, car nous pensons que ses répercussions se répercuteront sur l'ensemble de la région.

Toute autre option que la paix serait synonyme de destruction, de pauvreté et de souffrance humaine.

Cette nouvelle vision, qui commence à prendre forme alors que nous nous rencontrons aujourd'hui pour l'avenir d'une région pleine d'une énergie juvénile, n'est pas un slogan que nous élevons pour des gains politiques, car tout le monde attend avec impatience de créer un avenir plus stable, plus prospère et plus sûr.

À l'heure où la science prévaut, la jeunesse de la région est impatiente de participer à ce grand mouvement humanitaire.

Nous sommes heureux que les Émirats arabes unis participent à l'élan vers la stabilité et la croissance du potentiel humain, dans le cadre d'une nouvelle approche civilisée qui ouvre toutes grandes les portes de l'avenir à ceux qui se tournent vers la paix, la prospérité et l'avenir.

Nos sociétés possèdent aujourd'hui les fondements du développement humain moderne, tels que des infrastructures, une économie solide et des réalisations scientifiques qui leur permettront de faire progresser l'avenir du Moyen-Orient.

Monsieur le Président, les Émirats arabes unis estiment que le rôle des États-Unis au Moyen-Orient est positif, et cette conviction est attestée par l'accord que nous signons aujourd'hui à la Maison blanche, dont vous avez pris la tête, et qui restera un phare dans l'histoire de l'humanité pour tous les peuples épris de paix dans le monde.

Quant à nous, aux Émirats arabes unis, cet accord nous permettra de continuer à soutenir le peuple palestinien et de réaliser ses espoirs d'un État indépendant au sein d'une région stable et prospère.

Cet accord s'appuie sur les accords de paix précédents signés par les nations arabes avec Israël.

L'objectif de tous ces traités est d'œuvrer à la stabilité et au développement durable.

Mesdames et Messieurs, en cette année difficile où le monde subit les répercussions de la pandémie COVID-19, les Émirats arabes unis ont renforcé leurs engagements humanitaires, établis par le père fondateur de notre nation, Cheikh Zayed, qui nous a enseigné que se tenir aux côtés des autres, quelle que soit leur appartenance religieuse ou ethnique, est un devoir humanitaire et un principe ferme.

Pendant cette période difficile, les Émirats arabes unis ont pu lancer une sonde vers Mars.

La "sonde de l'espoir" représente en effet l'espoir que notre région est capable d'avancer et de progresser, si les gouvernements et les gens embrassent la science.

Après que les Émirats arabes unis aient envoyé l'année dernière l'astronaute Hazza Al Mansouri, premier astronaute arabe à atteindre la station spatiale internationale, et lancé une centrale nucléaire pacifique, cet accord a ouvert des perspectives de paix globale dans la région.

Mesdames et Messieurs, la paix exige du courage, et le façonnage de l'avenir exige des connaissances.

Le progrès des nations exige de la sincérité et de la persévérance.

Nous sommes venus aujourd'hui pour dire au monde que telle est notre approche, et que la paix est notre principe.

Ceux qui commencent les choses de la bonne manière, récolteront de brillantes réalisations, avec la grâce d'Allah.

Je vous remercie.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://www.wam.ae/en/details/1395302870198

WAM/French