samedi 26 septembre 2020 - 4:09:42 P.

Les EAU se joignent au monde pour protéger la couche d'ozone


ABOU DHABI, 15 septembre 2020 (WAM) - Les Emirats arabes unis (EAU) se joindront au monde pour célébrer la Journée internationale annuelle pour la préservation de la couche d'ozone, célébrée chaque année le 16 septembre.

La couche d'ozone, fragile bouclier de gaz, protège la Terre de la partie nocive des rayons du soleil, contribuant ainsi à préserver la vie sur la planète.

La Journée a été lancée par l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU) pour aider à réduire la consommation de produits qui libèrent des substances appauvrissant la couche d'ozone et sensibiliser aux risques sanitaires, environnementaux et économiques posés par ces substances. Elle célèbre les 35 ans de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d'ozone.

Le slogan de la journée, «Ozone pour la vie», rappelle au monde que non seulement l’ozone est crucial pour la vie sur Terre, mais qu’il doit continuer à protéger la couche d’ozone pour les générations futures.

L'ONU affirme que l'élimination des utilisations contrôlées des substances appauvrissant la couche d'ozone et les réductions qui en découlent ont non seulement contribué à protéger la couche d'ozone pour cette génération et les générations futures, mais ont également contribué de manière significative aux efforts mondiaux de lutte contre le changement climatique ; en outre, il a protégé la santé humaine et les écosystèmes en limitant le rayonnement ultraviolet nocif d'atteindre la Terre.

La journée montre que les décisions et actions collectives, guidées par la science, sont le seul moyen de résoudre les grandes crises mondiales.

Les EAU ont été parmi les premiers pays à se joindre aux efforts internationaux visant à réhabiliter la couche d'ozone, pour lui permettre de retrouver sa capacité à protéger la planète contre les rayons ultraviolets nocifs.

Les efforts des EAU se sont concentrés sur la réduction de l'utilisation de substances qui appauvrissent la couche d'ozone, conformément aux dispositions de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d'ozone et du Protocole de Montréal connexe sur les substances qui appauvrissent la couche d'ozone, ainsi que sur la rédaction de lois et résolutions qui réglementent la production de ces substances. En outre, les EAU ont combattu le commerce illégal de substances qui appauvrissent la couche d'ozone et ont établi des procédures visant à éliminer ces substances.

Soulignant leur attachement aux efforts internationaux visant à protéger la couche d'ozone et la santé humaine, les EAU ont adhéré à la Convention de Vienne et au Protocole de Montréal en 1989, suite à la résolution n 11/204 du Cabinet des EAU, et dans le cadre de l'adoption par le Cabinet des EAU de la Régime national des substances appauvrissant la couche d'ozone dans le cadre de la Résolution n 26 pour 2014.

En novembre 2015, les EAU ont accueilli la 27e réunion des Etats membres du Protocole de Montréal, qui s'est tenue à Doubaï et a réuni 196 pays représentés par plus de 50 ministres, personnalités internationales, responsables des secteurs de l'environnement, du travail, de l'économie et de l'industrie, et les chefs d’organisations internationales. Elle a, également, été témoin de la participation de plus de 500 personnalités de haut niveau qui représentaient des agences des Nations Unies, le secteur privé, des universités, des centres de recherche et des organisations régionales.

Début septembre, le ministère du Changement climatique et de l'Environnement a lancé une plate-forme nationale sur la qualité de l'air accessible au public.

Il aidera les autorités à élaborer des politiques de lutte contre la pollution atmosphérique et profitera aussi à plusieurs secteurs, notamment la santé et l'éducation.

L'index à code couleur est basé sur les données reçues de 31 stations de surveillance à travers les Emirats arabes unis.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302870062

WAM/French