samedi 26 septembre 2020 - 4:32:13 P.

Le livre blanc de la Chambre de Doubaï examine le potentiel de croissance de l'économie spatiale des EAU


DOUBAI, 15 septembre 2020 (WAM) - L'industrie spatiale pourrait devenir l'un des secteurs les plus prometteurs des Emirats arabes unis (EAU) et un pilier clé de la croissance économique au cours des 50 prochaines années, selon un nouveau livre blanc publié par la Chambre de commerce et d'industrie de Doubaï.

Le rapport, intitulé "Opportunités d'investissement dans l'économie spatiale pour les EAU'', identifie 10 domaines de l'économie spatiale qui offrent le plus grand potentiel d'investissement pour les EAU, à savoir l'extraction spatiale, les stations spatiales, les colonies spatiales, le droit spatial, la durabilité le recyclage, le tourisme spatial, les entreprises spatiales et les académies spatiales qui comprennent la préparation des astronautes pour les vols commerciaux, les industries spatiales et le développement et la fabrication de composants de vaisseaux spatiaux.

La mission des EAU vers la Station spatiale internationale en 2019 et le lancement de la sonde Hope sur Mars plus tôt cette année ont constitué des étapes majeures pour positionner le pays en tant qu'acteur mondial de l'exploration et de la recherche spatiales.

Ces développements importants ouvrent la voie à de nouvelles opportunités d’investissement et à des partenariats entre le secteur public et le secteur privé qui pourraient propulser l’économie spatiale des EAU vers de nouveaux sommets, améliorer la compétitivité économique du pays et consolider son statut de leader mondial de l’innovation.

La course spatiale mondiale n'est plus dominée par les pays et les gouvernements, car les milliardaires et les entreprises font désormais partie des principaux investisseurs dans ce domaine, a expliqué le rapport, mettant en avant SpaceX d'Elon Musk, Blue Origin de Jeff Bezos et Virgin Galactic de Richard Branson en tant que principaux exemples.

Alors que l'industrie continue de s'orienter vers la privatisation, cette tendance devrait créer de nouvelles opportunités commerciales pour les startups technologiques afin de faire leur marque dans l'industrie.

L'étude a identifié des domaines spécifiques dans lesquels le secteur privé pourrait jouer un rôle majeur dans l'avancement de l'économie spatiale mondiale, y compris l'entretien des satellites, les petits satellites interplanétaires, l'exploitation minière robotique, la recherche en microgravité pour les applications biomédicales, les moteurs de fusée à liquide pour les lanceurs, l'énergie sans fil, les communications spatiales et visualisation des données d'observation de la Terre. A cet égard, les partenariats entre les secteurs public et privé pourraient s'avérer être un facteur clé de développement et de progrès futurs.

Commentant sur le livre blanc, directrice de l'entrepreneuriat à la Chambre de Doubaï, Natalia Sycheva, a noté que les progrès de la science et de la technologie créent une multitude d'opportunités d'investissement dans la nouvelle économie spatiale. Avec un œil sur l'avenir et un leadership et des politiques tournés vers l'avenir, les EAU sont bien placés pour capitaliser sur un potentiel inexploité et collaborer avec des partenaires mondiaux qui peuvent apporter une expertise précieuse qui pourrait aider le pays à réaliser ses ambitions spatiales.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302870073

WAM/French