mardi 26 janvier 2021 - 7:04:29 P.

Mariam Almheiri: Le sommet du G20 se réunit dans des circonstances sans précédent


ABOU DHABI, 23 novembre 2020 (WAM) -- Le sommet du G20 de cette année, organisé par l'Arabie saoudite, voisine des Émirats arabes unis, se déroule dans des circonstances sans précédent, la pandémie de COVID-19 mettant à nouveau l'accent sur la nécessité pour les pays de travailler ensemble et d'adopter une coopération internationale plus forte, a déclaré la ministre d'Etat chargée de la sécurité alimentaire, Mariam Hareb Almheiri.

"L'épidémie imprévue de coronavirus signifie probablement que la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies, en particulier le deuxième objectif - "Faim Zéro" - d'ici 2030 est un objectif qui pourrait devoir être calibré à nouveau.

En conséquence, la sécurité alimentaire est plus que jamais un domaine où la collaboration internationale doit être renforcée, d'autant plus que la garantie de la sécurité alimentaire mondiale est une condition préalable à la réalisation de l'ensemble de l'Agenda 2030", a déclaré M. Almheiri.

"Cette pandémie a réitéré la nécessité de renforcer la capacité de sécurité alimentaire des pays afin qu'ils puissent résister aux crises mondiales similaires qui pourraient survenir à l'avenir et nous affecter de la même manière que la crise actuelle. Elle a mis en évidence que ce qu'il faut, c'est améliorer l'autosuffisance des pays dans leurs chaînes de valeur alimentaires respectives, l'application des technologies agricoles ayant un rôle fondamental à jouer à cet égard", a-t-elle noté.

"En partageant nos connaissances et notre expertise dans le domaine de l'AgTech, nous pouvons créer de solides écosystèmes de sécurité alimentaire qui augmentent le rendement intérieur, minimisent l'utilisation des ressources pour soutenir la sécurité de l'eau et réduisent la dépendance vis-à-vis des chaînes alimentaires mondiales qui sont affectées par la pandémie".

"Cette épidémie mondiale a un impact profond sur la façon dont les nations sont en relation et interagissent entre elles, l'implication à distance des participants au G20 est un parfait exemple de la façon dont une telle crise affecte notre interconnexion. Le point positif de cette situation est qu'elle pourrait bien être le signal d'alarme dont nous avons besoin pour travailler ensemble à la création d'un nouveau paradigme en matière de sécurité alimentaire, un paradigme qui facilite la libre circulation des aliments à travers les frontières, promeut la réduction du gaspillage et de la perte d'aliments et a un certain degré d'autosuffisance en son cœur", a-t-elle ajouté.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302889257

WAM/French