dimanche 14 août 2022 - 2:14:08 M

Le système de sécurité des EAU a considérablement progressé au cours des 50 dernières années: Commandant en chef de la police de Charjah


CHARJAH, 7 mars 2021 (WAM) - Le général de division Seif Al Zari Al Chamsi, commandant en chef de la police de Charjah, a déclaré que le système de sécurité des Émirats arabes unis (EAU) avait considérablement progressé au cours des 50 dernières années, notant que la sûreté et la sécurité font partie des fondations clés du pays depuis la création des Émirats arabes unis par le regretté Cheikh Zayed ben Sultane Al Nahyane et les pères fondateurs.

Il a également souligné que cette approche était suivie par les dirigeants des Émirats arabes unis, dirigés par le président Son Altesse Cheikh Zayed ben Sultane Al Nahyane, en plus de parvenir à la croissance économique, au développement social et à d’autres conditions de vie.

Dans une interview exclusive avec l'Agence de presse des Émirats (WAM) au siège de la police de Charjah, le général de division Al Chamsi a souligné que le ministère de l'Intérieur (MOI), dirigé par le lieutenant général Cheikh Seif ben Zayed Al Nahyane, Vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur, a établi une stratégie claire conforme à la vision nationale visant à faire des EAU un des pays les plus sûrs du monde.

Par conséquent, le Cabinet des Émirats arabes unis a établi des indices conformes à l'agenda national et comprenant cinq piliers, qui sont «le sentiment de sécurité», «une réponse rapide», «le taux de mortalité sur les autoroutes», «des rapports alarmants», «la dépendance à la sécurité» et « fiabilité des services de sécurité et de police avec les entreprises».

Il a ensuite souligné que pour évaluer le niveau d’avancement du système de sécurité, la performance du pays dans ces indices devait être surveillée, notant que le rapport du cabinet révélait que le ministère de l’Information avait enregistré des réalisations remarquables, devenant un modèle international de direction de la police.

Le général de division Al Chamsi a affirmé que le fait qu'Abou Dhabi, Charjah et Doubaï se soient vu attribuer des classements mondiaux avancés par une institution étrangère était conforme à la vision du pays de diriger dans les domaines de la sûreté et de la sécurité, qui est le résultat des initiatives et des projets lancé par les chefs du ministère et de la police.

Parlant des plans de la police de Charjah pour les 50 prochaines années, le général de division Al Chamsi a déclaré que la police de Charjah avait adopté une approche proactive pour assurer sa préparation à tous les défis et opportunités futurs. Par conséquent, il a lancé le projet, intitulé «Prévoir l'avenir de la sécurité à Charjah jusqu'en 2030», qui a abouti à plusieurs projets futurs.

La police de Charjah a mis à jour le projet et le cadre de prédiction de l'avenir, pour suivre le rythme des meilleures pratiques mondiales, a-t-il ajouté, notant que les domaines clés pour prédire l'avenir comprennent les crimes futurs non conventionnels, l'avenir de la cybersécurité, l'avenir du gouvernement. services, l’avenir du mouvement, l’avenir des établissements pénitentiaires et de la réadaptation des détenus.

Il a en outre ajouté que tous les secteurs sont pris en compte, y compris les secteurs pénal, routier, social et technologique, ainsi que le leadership et la compétitivité, notant que l'objectif ultime est d'assurer la sûreté et la sécurité et d'améliorer la qualité de vie aux EAU, en général, et Charjah, en particulier.

Concernant les normes qui ont permis à Charjah d'être classée sixième au niveau mondial en termes de villes les plus sûres du monde avec un taux de 83,5%, Al Chamsi a expliqué que la police de Charjah tient à assurer le sentiment de sûreté et de sécurité et à renforcer la confiance mutuelle entre la police et les membres de la communauté, en mettant en œuvre des plans stratégiques conformes à la stratégie du ministère visant à améliorer la sûreté et la sécurité aux EAU.

Il a souligné que les plans et initiatives pertinents contribueront à accroître la sécurité dans l'émirat, notamment en intensifiant le nombre de patrouilles et la présence de sécurité globale, ce qui a réduit le taux de criminalité, ainsi qu'en utilisant des technologies modernes, telles que l'intelligence artificielle (IA), pour renforcer la sûreté et la sécurité à l'aide de drones. Il a également expliqué les détails du «programme de patrouilles électroniques», qui vise à surveiller les comportements négatifs sur les réseaux sociaux et la cybercriminalité, ainsi qu'à sensibiliser le public à leur sujet.

Parlant d'un projet d'installation de caméras de surveillance autour de Charjah, le général de division Al Chamsi a noté que le projet est maintenant achevé à 60% à Charjah City, 20% dans la région centrale et 20% dans la région orientale, ajoutant que la couverture du projet à Charjah, la ville représente 40 %, la région centrale 10 % et la région orientale 10 %.

Il a ensuite souligné que le nombre total de caméras de surveillance est de 11 304, dont 500 caméras de surveillance analytiques, 750 caméras qui détectent les plaques d'immatriculation des véhicules et 10 054 caméras d'alerte précoce.

En ce qui concerne le travail de la police de Charjah pendant la crise sanitaire actuelle causée par la pandémie de coronavirus (COVID-19), le général de division Al Chamsi a déclaré que l'équipe locale de gestion des crises et des catastrophes vise à maintenir la sûreté et la sécurité de l'émirat et à faire face à toutes les crises et risques connexes tout en donnant la priorité à la sécurité des employés, des clients et des membres de la communauté. Par conséquent, la police de Charjah a mis en œuvre des mesures de précaution appropriées pour freiner la propagation du virus dans tous les départements qui impliquent un contact direct avec des personnes. De plus, le comité exécutif de l’équipe a adopté un protocole spécial qui couvre toutes les collectivités publiques et privées locales, qui détermine toutes les procédures préventives à suivre.

"La police de Charjah a organisé plusieurs programmes de sensibilisation à la sécurité ciblant tous les segments de la communauté, qui ont joué un rôle clé dans son plan et sa stratégie visant à faire face à tous les phénomènes naturels et sociaux, en sensibilisant le public", a-t-il affirmé.

Concernant le soutien de la police de Charjah à ses recrues innovantes, le général de division Al Chamsi a en outre souligné qu'il souhaitait soutenir ses cadres en les inscrivant à des cours et sessions de laboratoire innovants et en approuvant leurs idées et projets à mettre en œuvre, ajoutant que de nombreux cours internes et externes ont eu lieu, et notant que 2 514 recrues ont réussi les cours en ligne accrédités l'année dernière, ce qui a eu une influence considérable sur l'augmentation des niveaux de réussite dans tous les départements.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302915939

WAM/French