samedi 17 avril 2021 - 8:54:06 P.

Masdar va développer le premier projet d'énergie solaire à grande échelle basé sur des investissements étrangers en Azerbaïdjan


ABOU DHABI, 7 avril 2021 (WAM) – Masdar a annoncé la signature d'accords pour le développement d'un projet solaire photovoltaïque (PV) à l'échelle industrielle en République d'Azerbaïdjan.

Le projet de 230 mégawatts (MWac) est le premier projet solaire indépendant du pays basé sur des investissements étrangers et structuré comme un partenariat public-privé.

Le directeur général de Masdar, Mohamed Jameel Al Ramahi, a signé l'accord d'investissement pour le projet avec le ministre de l'énergie de l'Azerbaïdjan, Parviz Shahbazov et il a signé un accord d'achat d'électricité et un accord de raccordement au réseau de transport avec Baba Rzayev, président d'Azerenerji OJSC, la compagnie nationale d'électricité et le distributeur du projet.

Les signatures ont eu lieu lors d'une cérémonie qui s'est déroulée hier au bureau du ministère de l'énergie à Bakou, en présence du Dr. Sultan Ahmed Al Jaber, envoyé spécial des Émirats arabes unis pour le changement climatique, ministre de l'industrie et des technologies avancées et président de Masdar, et de Suhail Al Mazrouei, ministre de l'énergie et des infrastructures des Émirats arabes unis.

Abdalla Alchamsi, chargé d'affaires à l'ambassade des EAU à Bakou, était également présent.

Parviz Shahbazov a apprécié ce projet basé sur l'investissement étranger en termes de réponse aux défis mondiaux, de développement durable et diversifié de l'économie du pays, ainsi que les objectifs des réformes dans le secteur énergétique.

Il a déclaré : "La transformation de l'Azerbaïdjan en un pays de "croissance verte" par l'utilisation extensive des sources d'énergie renouvelables au cours des 10 prochaines années a été définie par Ilham Aliyev, le président de la République d'Azerbaïdjan, comme l'une des priorités nationales qui assureront le développement socio-économique. En signant ces contrats pour une centrale solaire d'une valeur d'environ 200 millions de dollars américains, nous nous rapprochons de nos objectifs en matière d'énergie renouvelable et d'émissions de carbone. La centrale solaire qui sera construite à Bakou et dans le district d'Absheron produira environ 500 millions de kWh d'électricité par an, permettra d'économiser 110 millions de mètres cubes de gaz naturel, réduira les émissions de carbone de 200 000 tonnes, créera de nouveaux emplois et attirera d'autres investisseurs vers de nouveaux projets."

Dr. Al Jaber a déclaré : "Pour les Émirats arabes unis, il est important que nos actions sur le climat amplifient toujours les efforts des autres dans le monde. Ce partenariat avec l'Azerbaïdjan est une excellente occasion de tirer parti de nos volontés collectives sur cette question clé pour œuvrer à la réalisation des objectifs climatiques mondiaux, à la réduction des impacts environnementaux et à la création de nouvelles connaissances, compétences et emplois."

Al Mazrouei a déclaré : "Les accords historiques conclus aujourd'hui renforceront la coopération entre la République d'Azerbaïdjan et les Émirats arabes unis dans le secteur des énergies renouvelables.

L'Azerbaïdjan et les Émirats arabes unis, tous deux signataires de l'Accord de Paris, sont unis dans leur engagement à lutter contre le changement climatique. Nous sommes impatients de travailler avec l'Azerbaïdjan sur d'autres opportunités d'énergie propre à l'avenir."

Le président d'Azerenerji OJSC a souligné l'importance des projets pilotes d'énergie éolienne et solaire dans le cadre de la diversification de la production énergétique de l'Azerbaïdjan, qui est devenu un exportateur d'électricité en même temps qu'il assure sa sécurité énergétique, grâce aux sources d'énergie renouvelables.

"Selon les accords signés, le raccordement au réseau de la centrale électrique de 230 MW qui sera construite par la société et l'achat de l'électricité produite par la centrale seront effectués par Azerenerji OJSC", a-t-il déclaré. "La centrale électrique sera intégrée au système énergétique en se connectant à la sous-station "Janub". Ensemble, nous parviendrons à une mise en œuvre rapide et de haut niveau de ces accords."

Le président-directeur général de Masdar a déclaré : "Ce projet marque une étape importante dans la transition énergétique propre de l'Azerbaïdjan.

Masdar joue un rôle actif dans la lutte contre le changement climatique depuis 2006 et aujourd'hui, nous sommes un catalyseur pour les énergies renouvelables dans plus de 30 pays à travers le monde.

Nous sommes honorés de travailler avec le gouvernement de la République d'Azerbaïdjan sur ce projet historique, qui aidera l'Azerbaïdjan à diversifier ses sources d'énergie, à stimuler le développement durable et à réduire les émissions."

Le projet comprend le développement, le financement, la construction et l'exploitation de la centrale photovoltaïque de 230 MWac, qui sera située à neuf kilomètres au nord-ouest de la localité d'Alat, en République d'Azerbaïdjan.

Masdar a signé l'accord de mise en œuvre du projet en janvier de l'année dernière. L'exploitation commerciale de la centrale devrait commencer au début de 2023.

L'Azerbaïdjan a pour objectif d'augmenter sa capacité électrique installée à 30 % à partir de sources renouvelables d'ici 2030, alors que le pays cherche à diversifier son économie et à réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

L'Azerbaïdjan dispose d'un potentiel d'énergie solaire estimé à 23 040 MW, selon l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).

Le projet contribuera à générer un demi-milliard de kilowattheures d'électricité par an, soit suffisamment pour répondre aux besoins de plus de 110 000 foyers, et permettra de réduire les émissions de 200 000 tonnes par an.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302925071

WAM/French