lundi 25 octobre 2021 - 3:10:51 M

Les tests de nanomatériaux d'ensemencement dans le nuage de CNM aux États-Unis donnent des résultats prometteurs


ABOU DHABI, 15 août 2021 (WAM) - Le Centre national de météorologie (CNM), par le biais du Programme de recherche des Émirats arabes unis pour la science de l'amélioration de la pluie (UAEREP), a mené des essais en vol coordonnés de ses nouveaux nanomatériaux d'ensemencement des nuages, avec les résultats montrant une augmentation du rayon de la taille des gouttelettes de nuages ​​après l'ensemencement.

La réalisation a soulevé la perspective du processus de génération de pluie et a encouragé la conduite d'essais opérationnels de routine pour générer suffisamment de cas pour les tests statistiques.

Les expériences ont été menées au Texas, aux États-Unis, en collaboration avec la West Texas Weather Modification Association (WTMA), en raison de la pertinence environnementale de ces expériences.

"Le succès de cette campagne est le résultat des efforts et de l'engagement persistants du CNM à s'appuyer sur la science et l'innovation pour relever les défis liés à l'eau auxquels sont confrontés les pays des régions arides et semi-arides, comme le Golfe et le Moyen-Orient. Depuis le lancement du programme de recherche des Émirats arabes unis pour la science de l'amélioration de la pluie sous le patronage du vice-premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, Son Altesse Cheikh Mansour ben Zayed Al Nahyane, il a fait des progrès majeurs, offrant au pays des perspectives d'assurer des ressources en eau durables", a déclaré le directeur général du CNM et président de l'Association régionale II de la région Asie, Dr. Abdullah Al Mandous.

Exprimant un point de vue similaire, la directrice du programme de recherche des Émirats arabes unis pour la science de l'amélioration de la pluie, Alya Al Mazrouei, a déclaré: "Le dernier résultat de notre campagne souligne l'engagement des Émirats arabes unis à atténuer certains des défis urgents grâce à l'innovation et à la recherche scientifique".

Elle a ajouté que les derniers résultats ont donné une impulsion aux personnes impliquées dans le projet pour accélérer leurs efforts.

Pendant ce temps, un article récent d'une équipe de chercheurs dirigée par le Dr. Lulin Xue, scientifique en chef à Hua Xin Chuang Zhi Science and Technology en Chine et récipiendaire d'un prix du troisième cycle de l'UAEREP, sur la simulation des effets de divers matériaux d'ensemencement sur les nuages et les précipitations sur les Émirats arabes unis, ont conclu que les nanomatériaux produisent de meilleurs effets par rapport aux autres agents d'ensemencement, en particulier dans des conditions de fort courant ascendant. Il a ajouté que ces nanomatériaux produisent des résultats positifs, même pour les nuages ​​maritimes dans lesquels d'autres matériaux d'ensemencement conventionnels produisent n'ont aucun effet.

Les essais aéroportés en atmosphère ouverte sont le résultat d'expériences réussies à l'échelle du laboratoire et d'études de modélisation menées au cours des quatre dernières années.

Traduit par : Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302960427

WAM/French