vendredi 24 septembre 2021 - 6:20:34 M

L'unité 2 de la centrale nucléaire de Barakah se connecte avec succès au réseau de transmission des EAU

  • 222
  • 111

ABOU DHABI, 14 Septembre, 2021 (WAM) – La Corporation émiratie de l'énergie nucléaire (ENEC) a annoncé aujourd'hui qu'après le démarrage de l'unité 2 de la centrale nucléaire de Barakah à la fin du mois d'août, sa filiale d'exploitation et de maintenance, Nawah Energy Company, a connecté avec succès et en toute sécurité l'unité au réseau des EAU, fournissant ainsi les premiers mégawatts d'électricité sans carbone de la deuxième des quatre unités de la centrale de Barakah.

Après le démarrage sûr et réussi de l'unité 2 le 27 août 2021, la centrale de Barakah est devenue la première centrale nucléaire à plusieurs unités en exploitation aux EAU et dans le monde arabe. Ce succès reflète l'expertise des Emirats arabes unis en matière de respect des réglementations nationales et des normes internationales strictes, ainsi que les aptitudes, les qualifications et les compétences de pointe des équipes dirigées par des Emiratis qui ont franchi cette étape importante dans la centrale.

L'usine de Barakah continue d'établir de nouvelles références pour les programmes nucléaires de nouvelle construction. Les connaissances et l'expertise cumulées développées par les équipes d'exploitation de l'unité 1 ont été utilisées pour connecter l'unité 2 au réseau plus efficacement, avec une réduction de 10 % du temps entre le démarrage et la connexion, tout en veillant à ce que les normes les plus élevées de sécurité nucléaire et d'excellence opérationnelle continuent d'être appliquées.

Le raccordement au réseau de l'unité 2 étant achevé avec succès, l'unité se prépare à ajouter une capacité supplémentaire de 1 400 MW d'électricité propre au réseau des Emirats arabes unis, les premiers mégawatts d'électricité sans émissions de cette unité étant désormais distribués aux entreprises, aux écoles et aux foyers. Cette étape importante rapproche ENEC et ses filiales de la moitié de leur objectif de fournir jusqu'à un quart des besoins en électricité du pays 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, tout en réduisant les émissions de carbone, principale cause du changement climatique.

Pendant la connexion au réseau, le générateur de l'unité 2 a été intégré et synchronisé avec les exigences du réseau national de transmission d'électricité des EAU, avant le début des opérations commerciales.

Une fois l'intégration et la connexion terminée, les opérateurs nucléaires de la tranche 2 vont entamer le processus d'augmentation progressive des niveaux de puissance du réacteur, connu sous le nom de Power Ascension Testing (PAT). Tout au long de ce processus, les systèmes de la tranche 2 suivent les meilleures pratiques internationales pour faire progresser et tester en toute sécurité la tranche à mesure qu'elle progresse vers la pleine production d'électricité. Tous les enseignements tirés du raccordement de l'unité 1 ont été intégrés dans le cadre de l'engagement de Nawah en faveur de l'excellence opérationnelle.

Une fois le processus terminé, l'unité 2 fournira des milliers de mégawatts supplémentaires d'électricité de base propre pour les décennies à venir. Ces essais seront menés sous la surveillance constante de l'autorité indépendante de réglementation nucléaire des Emirats arabes unis, la FANR, qui a déjà effectué plus de 335 inspections depuis le début du développement de Barakah. Ce chiffre s'ajoute à plus de 42 missions et évaluations de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et de l'Association mondiale des exploitants nucléaires (WANO).

Les équipes de Nawah à Barakah ont travaillé en étroite collaboration avec l’Abu Dhabi Transmission and Dispatch Company (TRANSCO), une filiale de l’Abu Dhabi National Energy Company (TAQA), qui a construit les lignes aériennes pour relier la centrale nucléaire de Barakah au réseau d'Abou Dhabi - garantissant ainsi que l'électricité produite à Barakah est fournie aux consommateurs des EAU de manière sûre, sécurisée et fiable.

En alimentant des millions d'entreprises et de foyers avec l'électricité propre et abondante de la centrale de Barakah, ENEC mène le plus grand effort de dé-carbonisation de la région, puisque la centrale est désormais la plus grande source d'électricité propre des EAU et du monde arabe.

La centrale de Barakah, située dans la région d'Al Dhafra de l'émirat d'Abou Dhabi, est l'une des plus grandes centrales nucléaires au monde, avec quatre unités APR-1400. La construction de la centrale a commencé en 2012 et n'a cessé de progresser depuis. L'unité 1 produit désormais des milliers de mégawatts d'électricité propre 24 heures sur 24. Les unités 3 et 4 sont en phase finale de mise en service, respectivement à 95 % et 91 %, et bénéficient de l'expérience et des enseignements tirés de la construction des unités 1 et 2.

Le développement de l'usine de Barakah dans son ensemble est maintenant achevé à plus de 96 %. Lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, la centrale produira 5,6 gigawatts d'électricité sans émission de carbone pendant plus de 60 ans.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302969754

WAM/French