samedi 16 octobre 2021 - 3:24:38 P.

Al Jaber : Le gaz naturel jouera un rôle central dans la croissance économique des EAU au cours des 50 prochaines années


ABOU DHABI, 21 septembre 2021 (WAM) – Le gaz naturel est appelé à jouer un rôle central dans la croissance économique des EAU au cours des 50 prochaines années, selon Dr. Sultan Ahmed Al Jaber, le ministre de l'Industrie et des Technologies avancées et directeur général et PDG du groupe Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC).

En prononçant le discours d'ouverture de Gastech 2021, Dr. Al Jaber a souligné le leadership des Emirats arabes unis dans le domaine du gaz naturel et a déclaré que "le gaz naturel soutiendra la vision de la nation en matière de croissance économique, telle que définie par le leadership dans les "Principes des 50"."

"Les principes des 50 sont un mandat de progrès conduit par 10 principes directeurs visant à faire des EAU l'économie la plus dynamique du monde. Le gaz jouera un rôle central dans ce plan de croissance, en tant que stock de carburant essentiel pour notre hub en aval à Ruwais et notre coentreprise industrielle, TA'ZIZ", a déclaré Dr. Al Jaber.

Dans une allocution virtuelle, il a expliqué que les EAU renforcent leur position de leader régional dans le domaine du gaz naturel et du marché émergent de l'hydrogène bleu. Il a attribué cette position de leader à la clairvoyance du fondateur des EAU, feu Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyan, qui a reconnu l'énorme potentiel du gaz naturel et la nécessité d'équilibrer la croissance économique et la protection de l'environnement.

"L'engagement de notre père fondateur, Cheikh Zayed, en faveur de l'environnement et d'un développement véritablement durable en a été le principal moteur. En 1973, sous sa direction, ADNOC a cessé de brûler le gaz associé à toutes ses opérations, mais l'a capturé et expédié.

"En bref", a ajouté Dr. Al Jaber, "nous avons transformé une responsabilité environnementale en une opportunité commerciale. A partir de ce moment-là, nous n'avons plus jamais regardé en arrière en ce qui concerne le gaz. Pendant près de cinquante ans, les EAU ont considéré le gaz sous toutes ses formes comme une grande opportunité, et nous avons construit notre activité gazière sur un certain nombre de premières."

Il a souligné que le pays a été le premier de la région à mettre fin au brûlage à la torche et à trouver des utilisations économiques pour le gaz, le premier à construire une usine de gaz naturel liquéfié (GNL), le premier à produire du gaz ultra-acide à l'échelle industrielle, et le premier à stocker le dioxyde de carbone et à l'utiliser dans la récupération assistée du pétrole (EOR) pour libérer davantage de gaz.

Les Emirats arabes unis sont en passe d'atteindre l'autosuffisance en gaz, car ADNOC s'appuie sur des technologies avancées pour se développer dans le gaz non conventionnel, exploiter les plafonds de gaz et débloquer de nouveaux réservoirs, dans le cadre de la stratégie gazière intégrée de la société lancée en 2018.

"Au cœur de cet objectif, il y a l'expansion de nos actifs producteurs, comme Shah, et le développement de nouveaux actifs, comme la calotte gazeuse unique d'Umm Shaif et le projet Hail, Ghasha et Dalma", a déclaré Dr. Al Jaber, alors qu'il faisait le point sur les progrès d'ADNOC.

"La construction des îles artificielles est en cours et nous tirons parti de notre expérience dans les développements de classe mondiale pour nous assurer que les coûts sont minimisés et les avantages commerciaux maximisés pour tous nos partenaires. Ensemble, ces projets permettront de fournir plus de 3 milliards de pieds cubes standard de gaz par jour, ce qui est suffisant pour alimenter plusieurs millions de foyers."

Il a ensuite fait part de ses perspectives sur les marchés du gaz naturel et du rôle que celui-ci jouera dans la transition énergétique.

"Alors que le monde consolide sa reprise après la pandémie de COVID-19, les marchés du GNL et du gaz en général se resserrent, la demande étant supérieure à l'offre. A plus long terme, les perspectives sont également solides, notamment grâce aux marchés asiatiques. Aujourd'hui, le gaz fournit près d'un quart de l'approvisionnement énergétique mondial et continuera à jouer un rôle essentiel dans le système énergétique mondial. Aucune autre source de combustible ne peut fournir de manière fiable l'énergie de base nécessaire pour chauffer et refroidir les maisons, faire fonctionner l'industrie lourde et développer les économies, tout en maintenant les émissions à un niveau minimum."

Dr. Al Jaber a ajouté qu'alors que les innovations contribuent à rendre le gaz encore plus propre et plus durable, les Emirats arabes unis appliquent la technologie pour créer des carburants sans carbone à partir du gaz, comme l'hydrogène. "Déjà chez ADNOC, nous produisons environ 300 000 tonnes d'hydrogène par an. En tirant parti de notre infrastructure gazière existante et de nos capacités CCUS à l'échelle commerciale, les EAU peuvent et vont devenir un acteur majeur du marché émergent de l'hydrogène bleu."

En conclusion de ses remarques, Dr. Al Jaber a lancé une invitation ouverte au partenariat dans l'industrie gazière des EAU, notant que la création de partenariats solides à travers le monde est l'un des principes clés de la vision économique des EAU. "Cela a toujours été au centre de notre approche de la croissance et cela restera la clé de l'avenir."

Gastech est le principal événement mondial dans le domaine du gaz, du GNL, de l'hydrogène et de l'énergie.

L'édition 2021 se tiendra à Doubaï du 21 au 23 septembre sous le patronage de Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum, vice-président, premier ministre et souverain de Doubaï.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302972175

WAM/French