samedi 16 octobre 2021 - 2:50:56 P.

Le Forum arabe de l'eau s'ouvre à Doubaï avec la participation de 22 pays

  • h.e. suhail al mazrouei, uae minister of energy and infrastructure, speaks at the 5th arab water forum at the grand hyatt hotel on tuesday (2)
  • 5th arab water forum at the grand hyatt hotel on tuesday (1)
  • 5th arab water forum at the grand hyatt hotel on tuesday (3)

DOUBAÏ, 21 septembre 2021 (WAM) – Le ministre de l'énergie et de l'infrastructure, Suhaïl ben Mohamed Al Mazrouei, a inauguré aujourd'hui le 5ème Forum arabe de l'eau (AWF5) à l'hôtel Grand Hyatt de Doubaï. Plus de 600 délégués et participants de 22 pays arabes se sont engagés à assurer la sécurité de l'eau pour la paix et le développement durable dans le monde arabe.

La conférence de trois jours est axée sur la pénurie d'eau dans le monde arabe, l'épuisement des ressources en eau et les moyens de générer de l'eau à partir de sources durables, conformément au thème de la conférence - "La sécurité de l'eau dans le monde arabe pour la paix et le développement durable".

M. Al Mazrouei était accompagné du professeur Mahmoud Abou Zeid, président du Conseil arabe de l'eau, de Mohamed Adel Atty, ministre égyptien des ressources en eau et de l'irrigation (MWRI), de Serigne Mbaye Thiam, ministre sénégalais de l'eau et de l'assainissement, de Loïc Fauchon, président du Conseil mondial de l'eau (CME) et du Dr. Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue des Etats arabes (LEA).

Organisée sous le patronage du ministère de l'Energie et des Infrastructures des Emirats arabes unis et soutenue par la Ligue des Etats arabes (LEA) et le ministère égyptien des Ressources en eau et de l'Irrigation (MWRI), en coopération avec des partenaires nationaux, régionaux et internationaux, cette conférence triennale accueille 25 ministres et sous-secrétaires gouvernementaux représentant 22 pays arabes, de hauts fonctionnaires, des hommes d'affaires et des organisations des secteurs public et privé. Plus de 40 experts y débattent de la pénurie d'eau et du développement durable dans la région.

La liste des dignitaires présents au Forum comprend : Mohamed Adel Atty, ministre des ressources en eau et de l'irrigation (MWRI), Egypte, Ing. Wael ben Nasser Al Moubarak, ministre de l'électricité et de l'eau, Bahreïn, Dr. Mishaan Al-Otaibi, ministre de l'électricité, de l'eau et des énergies renouvelables, Koweït, Loic Fauchon, président du Conseil mondial de l'eau (CME), Prof. Mahmoud Abou-Zeid, président du Conseil arabe de l'eau (CAE), Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue des Etats arabes (LEA), entre autres hauts fonctionnaires.

" Le Forum arabe de l'eau est une plateforme de premier plan pour la coopération et la collaboration afin de soutenir le secteur de l'eau et de renforcer les efforts pour relever les défis liés à la pénurie d'eau. L'eau est un pilier essentiel de la durabilité, ce qui en fait une priorité stratégique des EAU, où trois usines de dessalement d'une capacité de production combinée de 420 millions de gallons impériaux d'eau par jour (MIGD) seront mises en service d'ici 2023", a déclaré le ministre de l'Energie des EAU dans son discours liminaire.

"Le forum constitue une plateforme de premier plan pour la coopération et la collaboration en vue de soutenir le secteur de l'eau et d'accélérer les efforts pour relever les défis qui lui sont liés, car il revêt une importance vitale pour le développement durable et constitue un facteur central pour atteindre les buts et objectifs sociaux, économiques et environnementaux associés aux Objectifs de développement durable 2030", a-t-il encore déclaré.

Il a souligné que ce forum acquiert un statut particulier pour les Emirats arabes unis, puisqu'il coïncide avec l'annonce des "Projets des 50" et avec le lancement de l'Expo 2020 de Doubaï, qui débutera le mois prochain.

M. Al Mazrouei a ajouté : "Dans les années à venir, les défis liés à l'eau deviendront plus difficiles à relever en raison de la demande croissante en eau et de la rareté des ressources, en particulier dans notre région arabe.

L'aggravation du changement climatique mondial et l'augmentation de la demande future en eau nous obligent à multiplier les initiatives, le dialogue, la réflexion et le travail en commun afin de renforcer les capacités futures pour relever ces défis et les surmonter.

Depuis la plateforme du Forum arabe de l'eau, nous réaffirmons notre ferme engagement à poursuivre nos efforts pour renforcer la coopération régionale et internationale dans les activités et programmes liés à l'eau."

Soulignant que les EAU ont apporté des contributions qualitatives dans le domaine de la coopération internationale et de la fourniture d'une aide au développement liée à l'eau et à l'assainissement aux pays dans le besoin, le ministre a déclaré, les EAU ont déboursé près de 3 milliards d'AED d'aide de 2015 à 2020.

Al Mazrouei a souligné que les EAU ont identifié les besoins futurs du secteur en préparant la stratégie de sécurité de l'eau des EAU 2036, qui vise à assurer la durabilité et la continuité de l'accès à l'eau dans des conditions naturelles et d'urgence et à faire évoluer ce secteur vital vers un avenir prospère qui répond aux besoins et aux aspirations.

"Sur la base de la vision des dirigeants avisés des Emirats arabes unis en matière de développement durable, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum, vice-président, premier ministre et dirigeant de Doubaï, a adopté le programme national de gestion de la demande d'énergie et d'eau, dans le but de rationaliser la consommation pour assurer une consommation durable de l'énergie, L'objectif est de rationaliser la consommation afin de garantir une consommation durable de l'énergie, de l'eau, de l'exploitation minière et des infrastructures pour le bonheur et la prospérité de la société, en s'attachant tout particulièrement à relever les défis en adoptant des politiques proactives et en mettant en place une législation appropriée, ainsi qu'en établissant des partenariats stratégiques et une coopération et une coordination totales avec les autorités compétentes", a-t-il déclaré.

Il a annoncé que les EAU développent trois nouveaux projets de dessalement de l'eau à Abou Dhabi, Doubaï et Umm Al Qaïwain, avec une capacité combinée de 420 millions de gallons impériaux d'eau par jour qui soutiendront la durabilité du secteur de l'eau dans les EAU. Ces projets porteront la capacité totale installée à 1 590 millions de gallons impériaux par jour lorsqu'ils seront achevés en 2023.

Il convient de noter que le rapport 2020 des Nations unies sur le programme de développement durable à l'horizon 2030, qui vient d'être publié, indique que les Emirats arabes unis ont atteint un taux de 100 % en matière de fourniture d'eau potable, d'assainissement et de services sanitaires. Le pays a également obtenu un score de 79 % dans le domaine de la gestion intégrée des ressources en eau.

Plus de 50 exposants participeront à cette conférence de trois jours, présentant les dernières technologies et innovations dans le domaine de l'eau, du dessalement de l'eau, ainsi que de la production d'eau potable pure, en plus des entreprises de services publics, des municipalités et des fournisseurs dans le but de sensibiliser à l'importance de ce secteur.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302972208

WAM/French