samedi 16 octobre 2021 - 3:55:58 P.

Une start-up de Masdar City lance un produit de stockage d'énergie thermique

  • e_zllg1vgashwi_
  • e_zllgzucbuos5w
  • e_zllg1vkaurost

ABOU DHABI, 21 septembre 2021 (WAM) – Seramic Materials, une start-up basée à Masdar City et soutenue par l'accélérateur The Catalyst, a mis au point une solution brevetée unique pour recycler les déchets industriels solides en un produit de stockage d'énergie thermique (TES) à haute température - une solution d'économie circulaire qui réduit le gaspillage et favorise le développement des énergies renouvelables.

Ce produit innovant, appelé ReThink Seramic - Flora, peut stocker de la chaleur à des températures allant jusqu'à 1 250 C. Il permet de stocker de l'énergie thermique provenant de la chaleur de processus dans des systèmes de récupération de l'énergie solaire concentrée (CSP) ou de la chaleur résiduelle industrielle, ou de l'électricité dans des systèmes d'énergie renouvelable tels que l'énergie solaire photovoltaïque, l'énergie éolienne ou même l'électricité excédentaire du réseau. Fabriqué entièrement à partir de matériaux recyclés, dans le cadre d'un processus de compensation du carbone à 100 %, le produit offre une solution durable à un prix considérablement inférieur à celui des autres matériaux TES disponibles dans le commerce.

Le directeur exécutif de Masdar City, Abdalla Balalaa, a déclaré : "Ce produit révolutionnaire de Seramic Materials a été mis au point à Masdar City, ce qui témoigne du fait qu'il s'agit du seul pôle de recherche et développement (R&D) planifié et approuvé à Abou Dhabi. Le stockage de l'énergie thermique est une technologie au potentiel énorme, qui permet de surmonter les problèmes d'intermittence des énergies renouvelables et d'atténuer le changement climatique. Une partie de notre travail à Masdar City consiste à aider les jeunes pousses comme Seramic Materials à tester de nouvelles technologies, à explorer les possibilités et à établir leurs réseaux, ce qui leur permet d'amplifier leurs efforts et d'assurer un avenir plus durable."

"Le développement d'innovations telles que ReThink Seramic - Flora, renforce le statut de la ville en tant que centre régional clé pour le développement de technologies transformatrices. Seramic Materials a également été classée quatrième dans une liste mondiale de start-up du recyclage, la seule entreprise du monde arabe à être reconnue, nous sommes donc très fiers de les compter parmi notre communauté dynamique", a ajouté M. Balalaa.

De son côté, le fondateur et directeur général de Seramic Materials, Dr. Nicolas Calvet, a déclaré : "En remplaçant une matière première coûteuse par un déchet généré localement, nous réduisons considérablement le coût de nos produits céramiques. Flora change la donne dans les applications à haute température, au-delà de 600 C, car jusqu'à présent, le goulot d'étranglement était le coût élevé du matériau céramique lui-même."

Le marché des TES devrait connaître une croissance rapide au cours des prochaines années, car il offre une solution aux problèmes découlant de la nature intermittente des sources d'énergie renouvelables, telles que l'éolien et le solaire. Selon l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), le marché des TES pourrait tripler d'ici à 2030, les investissements dans les applications TES pour le refroidissement et la production d'électricité devant atteindre 28 milliards de dollars, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs à long terme en matière de climat et de durabilité.

Seramic Materials a également annoncé son premier client commercial, StorEnergy DOO, qui a pris livraison de 24 tonnes de la solution Flora à la Plataforma Solar de Almeria (PSA), dans le sud de l'Espagne, pour un projet de démonstration. Dans ce démonstrateur, Flora sera soumis à des cycles thermiques jusqu'à 800 C.

A l'avenir, StorEnergy prévoit d'atteindre des températures plus élevées, Flora pouvant supporter des températures supérieures à 1000 C.

En fonctionnant à une température plus élevée, l'efficacité de la conversion chaleur-électricité est améliorée dans les systèmes de production d'énergie.

En outre, la chaleur industrielle à haute température peut être fournie sur demande à l'industrie, comme celle du ciment ou du verre, pour remplacer ou économiser les combustibles fossiles et réduire les émissions de carbone. Flora est également durable, puisqu'il s'agit d'une céramique réfractaire qui peut être soumise à des cycles thermiques pendant des décennies sans être endommagée.

Seramic Materials bénéficie du soutien de The Catalyst, le premier accélérateur de start-up dans le domaine des technologies propres de la région, qui lui a octroyé 150 000 dollars l'année dernière, et lui fournit une formation et un mentorat. Avec le soutien de The Catalyst, Seramic Materials a créé le premier laboratoire du CCG consacré à la valorisation des déchets solides industriels, situé dans le Masdar Tech Park de Masdar City.

Masdar City abrite aujourd'hui plus de 900 entreprises, qu'il s'agisse de multinationales, de PME ou de jeunes pousses locales. Parmi ces entreprises figurent l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), l'Agence spatiale des Emirats arabes unis, Siemens, Tabreed, Honeywell et la première université au monde consacrée à l'intelligence artificielle, la Mohamed bin Zayed University of Artificial Intelligence (MBZUAI). Masdar City abrite également une entreprise de pointe dans le domaine des technologies de la santé, G42 Healthcare (G42), connue pour avoir créé le centre d'excellence Omics, le centre Omics le plus grand et le plus avancé de la région en termes de couverture technologique, d'automatisation, de capacité de calcul et de débit.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302972245

WAM/French