dimanche 03 juillet 2022 - 12:19:39 P.

Abou Dhabi accueille l'atelier régional de l'Organisation mondiale de la santé sur le SRAS-CoV-2


ABOU DHABI, 23 juin 2022 (WAM) - Le centre de santé publique d'Abou Dhabi a récemment organisé un atelier de deux semaines pour former le personnel des centres nationaux régionaux de la grippe au séquençage et à l'analyse du SRAS-CoV-2, le virus responsable de le COVID-19.

L'événement a eu lieu à la Cité médicale de Cheikh Khalifa(SKMC), qui fait partie de la Société de services de santé d'Abou Dhabi (SEHA), et a été organisé en partenariat avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le ministère de la Santé (MoH), le Centre de santé publique d'Abou Dhabi (ADPHC) et le Bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale (EMRO). Il comprenait du personnel médical d'Irak, de Syrie, du Yémen, du Liban, d'Afghanistan, de Libye et du Soudan.

Au cours de l'atelier, le chercheur principal au SKMC, Dr Francis Selvaraj, aux côtés du Dr. Antoine Aboufayad et du Dr. Rabeh Elshesheny de l'OMS, a formé les participants au protocole approuvé de séquençage du SRAS-CoV-2 afin de déterminer la lignée du virus et d'identifier mutations émergentes et nouvelles souches.

Le ministère de la Santé et l'ADPHC travaillent avec le laboratoire de surveillance du SKMC, qui fait office de centre national de la grippe aux Émirats arabes unis, sur un projet de surveillance génomique depuis le début de 2021. En partenariat avec l'OMS, le projet a séquencé des échantillons provenant de pays du région qui ne dispose pas de la capacité de laboratoire nécessaire tout en surveillant les souches circulantes de SARS-CoV-2 aux Emirats arabes unis (EAU).

La directrice exécutive des maladies infectieuses et porte-parole officielle du secteur de la santé des Émirats arabes unis, Dr. Farida Al Hosani, a déclaré : "Le centre de santé publique d'Abou Dhabi a joué un rôle essentiel dans la formation des laboratoires régionaux sur les aides au séquençage de nouvelle génération. Le séquençage du génome viral est un outil puissant dans le diagnostic du COVID-19 et dans la compréhension de la propagation et du contrôle des nouvelles souches mutées. À terme, cela permettra aux autorités de santé publique d'améliorer la précision, l'efficacité et l'efficience des réponses décisionnelles en santé publique".

Elle a ajouté : "L'atelier a été un succès collaboratif, et je tiens à exprimer ma gratitude à tous les participants pour leur participation. Nous continuons à travailler main dans la main pour lutter contre la pandémie".

Le directeur médical par intérim du Laboratoire de référence pour les maladies infectieuses, Dr. Stefan Weber, a déclaré : " La compétence de séquençage est cruciale pour la pandémie actuelle. Chaque participant a une grande responsabilité lorsqu'il retourne dans son pays d'origine pour l'aider à propager ces compétences ".

Le Dr. Selvaraj a déclaré que cet atelier a franchi une étape cruciale dans la compréhension du virus et aidera la région à prendre des décisions de santé publique. "L'événement a été un succès retentissant et a été un véritable travail d'équipe - je tiens à remercier tous ceux qui y ont participé".

La responsable technique, Programme des urgences sanitaires de l'Unité de préparation aux risques infectieux, OMS EMRO, Dr. Amal Barakat, a déclaré : " L'objectif principal de l'atelier est de comprendre comment le SRAS-CoV-2 se propage et infecte et d'identifier toute nouvelle souche émergente" en ajoutant que "Notre meilleure chance de lutter contre la propagation et l'émergence de nouvelles souches est de comprendre les souches présentes parmi nous".

L'atelier a été organisé par le Dr. Barakat ; le microbiologiste consultant, Dr Stefan Weber ; et la coordinatrice de projet de SKMC, Sahar Ahmed Almarzooqi.

Traduit par: Mervat Mahmoud http://wam.ae/en/details/1395303060149

WAM/French