jeudi 18 août 2022 - 11:15:15 P.

Déclaration commune CCG et Etats-Unis au Sommet de Djeddah


JEDDAH, 16 juillet 2022 (WAM) -- Les dirigeants des Etats membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et des Etats-Unis (US) ont publié une déclaration commune à la suite du "Sommet de Djeddah sur la sécurité et le développement", a rapporté l'Agence de presse saoudienne (SPA).

La déclaration souligne l'accord entre les dirigeants du CCG et les Etats-Unis sur le renforcement de la coopération dans les domaines de défense, de sécurité et de renseignement, ainsi que sur le soutien de tous les efforts diplomatiques visant à réduire les tensions régionales.

La déclaration conjointe publiée aujourd'hui est la suivante : "A l'invitation du Gardien des deux Saintes Mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud d'Arabie saoudite, les dirigeants des Etats membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et des Etats-Unis se sont rencontrés aujourd'hui à Djeddah, en Arabie saoudite. Les dirigeants ont pris note des précédents sommets Etats-Unis-CCG qui se sont tenus le 14 mai 2015 à Camp David, et les 21 avril 2016 et 21 mai 2017 à Riyad. Les dirigeants ont réaffirmé l'importance stratégique des liens historiques entre leurs pays, et leur volonté commune de s'appuyer sur les réalisations des sommets précédents pour renforcer la coopération, la coordination et la consultation dans tous les domaines.

Les dirigeants ont affirmé leur engagement en faveur d'une coopération conjointe pour soutenir les efforts de reprise économique mondiale, faire face aux répercussions économiques de la pandémie et de la guerre en Ukraine, assurer la résilience des chaînes d'approvisionnement et la sécurité alimentaires et énergétiques, développer des sources d'énergie et des technologies propres, et aider les pays dans le besoin en répondant à leurs besoins humanitaires et de secours.

Les Etats-Unis ont salué la décision du Groupe arabe de coordination (GAC) de fournir un minimum de 10 milliards de dollars US en réponse aux défis de la sécurité alimentaire au niveau régional et international. Les dirigeants ont également salué l'annonce par les Etats-Unis d'une aide à la sécurité alimentaire à court et à long terme d'un milliard de dollars US pour la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA).

Les dirigeants ont reconnu les efforts continus de l'OPEP+ en vue de stabiliser le marché mondial du pétrole dans l'intérêt des consommateurs et des producteurs, et de soutenir la croissance économique. Ils ont salué l'annonce récente des membres de l'OPEP+ d'augmenter l'offre au cours des mois de juillet et d'août, ainsi que le rôle de premier plan joué par le Royaume d'Arabie saoudite pour parvenir à un consensus entre les membres de l'OPEP+.

Le président Biden a salué la décision de certains "plans" des pays du CCG d'investir 3 milliards de dollars américains dans des projets d'infrastructure dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, en investissant dans des projets qui font progresser la sécurité climatique et énergétique et la connectivité numérique, et qui renforcent et diversifient les chaînes d'approvisionnement mondiales.

Le président américain s'est félicité de la promesse des pays du CCG de fournir 100 millions de dollars US au réseau hospitalier de Jérusalem-Est, qui fournit des soins de santé vitaux aux Palestiniens de Cisjordanie, de Gaza et de Jérusalem-Est.

Les dirigeants ont affirmé leur engagement commun à préserver la sécurité et la stabilité régionales, à soutenir la diplomatie en vue d'une désescalade régionale, à approfondir leur coopération en matière de défense, de sécurité et de renseignement à l'échelle de la région, et à garantir la liberté et la sécurité des voies navigables. Dans ce contexte, les dirigeants des Etats membres du CCG se sont félicités de l'affirmation par le président Biden de l'engagement des Etats-Unis à l'égard de leur partenariat stratégique avec les Etats membres du CCG, et du fait qu'ils sont prêts à travailler avec leurs partenaires du CCG pour dissuader et affronter toutes les menaces extérieures contre leur sécurité,et contre les voies navigables vitales, en particulier le détroit d'Ormuz et Bab Al-Mandab.

Les dirigeants ont affirmé leur volonté de faire en sorte que la région du Golfe arabe soit exempte de toute arme de destruction massive, soulignant le caractère central des efforts diplomatiques visant à empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire, et de lutter contre le terrorisme et toutes les activités qui menacent la sécurité et la stabilité.

Les dirigeants ont salué la coopération en cours entre les Etats membres du CCG et les Etats-Unis pour promouvoir la sécurité et la stabilité de la région et de ses voies navigables. Ils ont affirmé leur engagement à coopérer et à se coordonner entre leurs pays pour renforcer leurs capacités de défense et de dissuasion conjointe contre la menace croissante que représente la prolifération des systèmes aériens sans pilote et des missiles de croisière, ainsi que contre l'armement des milices et des groupes armés terroristes, notamment en violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Les dirigeants ont discuté de divers moyens d'améliorer leur coopération visant à renforcer la dissuasion et les capacités de défense des Etats membres du CCG, ainsi qu'à améliorer l'intégration et l'interopérabilité de leurs défenses aériennes et antimissiles, et de leurs capacités de sécurité maritime, ainsi que les systèmes d'alerte rapide et le partage d'informations.

Les dirigeants sont contents de la création de la Task Force 153 et de la Task Force 59, qui renforceront la coordination de la défense entre les Etats membres du CCG et le Commandement central des Etats-Unis, afin de mieux surveiller les menaces maritimes et d'améliorer les défenses navales en utilisant les technologies et les systèmes les plus récents.

Les dirigeants ont affirmé leur volonté de continuer à organiser chaque année le sommet Etats-Unis-CCG."

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395303066675

WAM/French