lundi 03 octobre 2022 - 1:48:56 M

Formation d'un comité supérieur pour les technologies futures et l'économie numérique


DUBAI, 26 juillet 2022 (WAM) -- Conformément aux directives du vice-président, premier ministre et gouverneur de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, visant à faire de Dubaï un centre économique mondial de premier plan, et dans le droit fil du lancement de la stratégie du métavers de Dubaï par le prince héritier et président du Conseil exécutif de Dubaï, SA Cheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, le gouvernement de Dubaï, a formé le Haut Comité pour les technologies futures et l'économie numérique.

Présidé par le prince héritier de Dubaï, le Haut Comité a pour objectif de contribuer à façonner l'avenir de l'intelligence artificielle (IA) en investissant dans le métavers et en établissant des partenariats pour stimuler l'économie numérique de Dubaï.

Commentant le lancement du Haut Comité, Cheikh Hamdan bin Mohammed a déclaré que la vision clairvoyante de Cheikh Mohammed bin Rashid a consolidé le statut de Dubaï en tant que centre mondial de premier plan pour les nouveaux concepts innovants et les modèles économiques et technologiques perturbateurs en déployant des technologies de pointe dans des secteurs vitaux pour améliorer le niveau de vie des gens.

Le Cheikh Hamdan a déclaré que Dubaï était un banc d'essai mondial pour la technologie et les futurs modèles commerciaux visant à créer de nouvelles opportunités économiques, faisant de Dubaï une plaque tournante de l'économie numérique mondiale.

Il a ajouté : "Nous travaillons en équipe pour renforcer la position de Dubaï en tant que berceau mondial et laboratoire de recherche pour les technologies du futur et l'une des dix premières économies métaverses du monde, conformément à la stratégie métaverse de Dubaï".

Les membres du Haut comité pour les technologies futures et l'économie numérique sont le ministre d'État chargé de l'intelligence artificielle, de l'économie numérique et des applications de travail à distance, président de la Chambre d'économie numérique de Dubaï et vice-président du comité, Omar bin Sultan Al Olama ; le directeur général du département de l'économie et du tourisme de Dubaï, Helal Saeed Al Marri ; le directeur général de l'autorité numérique de Dubaï, Hamad Obaid Al Mansoori ; le directeur général de la Fondation du futur de Dubaï, Khalfan Belhoul ; le vice-président du conseil d'administration de la Chambre de l'économie numérique de Dubaï, Ahmed Bin Byat ; le directeur général de l'Autorité de développement de Dubaï, Malek Al Malek ; le directeur général de l'Autorité DIFC, Arif Amiri ; et la rapportrice générale du comité, Maha Al Mezaina.

Le Comité concevra des politiques et analysera les tendances de l'économie numérique et des technologies futures, notamment le métavers, l'IA, la blockchain, le Web3, la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR), l'Internet des objets (IoT), les centres de données et le cloud computing à Dubaï. Le comité supervisera la mise en œuvre des stratégies liées à l'économie numérique et aux technologies futures à Dubaï.

Le comité s'efforcera d'identifier les futures compétences nécessaires aux secteurs numériques et conseillera les secteurs économiques sur l'économie numérique. Le comité assurera également le suivi des performances de l'économie numérique et veillera à ce que sa contribution à l'économie de Dubaï soit à la hauteur des références mondiales.

Le comité prévoit également d'attirer des entreprises et des conférences internationales spécialisées dans les technologies futures et l'économie numérique. En outre, il établira des partenariats stratégiques avec des entités travaillant dans le domaine de l'économie numérique dans le monde entier.

Le Cheikh Hamdan a lancé la Stratégie du métaverse de Dubaï afin de positionner Dubaï parmi les dix premières économies métaverses du monde. La stratégie vise à faire de Dubaï un hub mondial pour la communauté metaverse et à s'appuyer sur la réussite de Dubaï qui a attiré plus de 1 000 entreprises dans les domaines de la blockchain et du métaverse. Elle promeut également les ambitions de Dubaï de soutenir plus de 40 000 emplois virtuels d'ici 2030. Cela stimulerait davantage l'économie de Dubaï et soutiendrait la vision du gouvernement des Émirats arabes unis de multiplier par cinq le nombre actuel d'entreprises de blockchain.

Traduit par : Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395303069208

WAM/French