mercredi 10 août 2022 - 12:07:57 M

Emirates Reprographic Rights Management Association s'apprête à galvaniser l'industrie de l'édition des EAU


CHARJAH, 4 août 2022 (WAM) - Le lancement de l'Emirates Reprographic Rights Management Association (ERRA) -une association unique en son genre dans la région- marque un tournant décisif dans l'industrie de l'édition des Émirats arabes unis (EAU) car il renforce les fondations d'un marché sain de l'impression et de l'édition où à la fois le la création et la diffusion de contenu sont encouragées.

Avec le lancement de l'ERRA, les Émirats arabes unis abritent désormais la première organisation spécialisée dans les droits de reproduction de textes et d'images (RRO) dans la région arabe et rejoint le giron de plus de 80 pays à travers le monde avec des organisations de gestion collective similaires en place. L'ERRA est une étape essentielle pour garantir que les droits d'auteur des créateurs de contenu, y compris les auteurs, les artistes visuels et les éditeurs de l'industrie du livre émiratie, sont protégés par des lois et législations appropriées.

L'existence d'un RRO est une condition préalable essentielle pour que les auteurs et les illustrateurs puissent créer du contenu et pour que les éditeurs investissent dans l'industrie sans craindre d'être victimes de piratage et de photocopies non autorisées. Sans accès à un RRO, les auteurs, illustrateurs et éditeurs courent le danger de voir leur travail copié sans autorisation - et sans compensation due. En adhérant à l'ERRA, les créateurs recevront des redevances chaque fois que des utilisateurs sous licence enregistrés reproduiront leur travail.

La présidente de l'ERRA, Dr. Alyazia Khalifa, a déclaré : « La construction d'une économie fondée sur la connaissance et le positionnement de l'information et du savoir au centre de la croissance et du développement économiques nécessitent un cadre solide de protection de la propriété intellectuelle. Des associations de gestion des droits de reprographie sont en place pour protéger les droits d'auteur des créateurs de contenu et protéger les droits des auteurs et des éditeurs par des lois et une législation appropriées ».

Dans une allocution prononcée lors du lancement de l'ERRA, la secrétaire générale et directrice générale de la Fédération internationale des organisations de droits de reproduction (IFFRO), Caroline Morgan, a déclaré : "Les auteurs et les éditeurs ne sont pas les seuls bénéficiaires de la gestion collective. Une gestion collective efficace offre également aux utilisateurs tels que les établissements d'enseignement et les entreprises disposant d'un moyen pratique et légal d'accéder à une grande variété de contenus protégés par le droit d'auteur à des conditions très raisonnables. D'autres avantages de la gestion collective comprennent l'accès au réseau des RRO nationaux grâce à la conclusion d'accords bilatéraux avec d'autres membres de l'IFFRO.

La stratégie de l'ERRA comprend le suivi de la réutilisation des œuvres imprimées et numériques dans les écoles, les universités, les centres de copie et d'impression et les bibliothèques publiques, en collaboration avec les entités gouvernementales concernées, notamment le ministère de l'Économie et le ministère de l'Éducation. En outre, les établissements agréés bénéficieront de l'association car un riche référentiel de contenu est mis à disposition moyennant des frais raisonnables dans le cadre de règles et réglementations transparentes.

Les membres de l'ERRA pourront désormais recevoir des paiements lorsque des utilisateurs autorisés dans ces pays copieront leurs œuvres. Faire partie de ce réseau mondial signifie également que les œuvres de ces 80 pays seront désormais disponibles pour les licences d'éducation et d'affaires de l'ERRA.

La directrice générale adjointe, Droit d'auteur et industries créatives à l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), Sylvie Forbin, a déclaré : "Avec l'évolution universelle vers la numérisation des industries créatives, et en particulier en ce qui concerne la production et la consommation de livres, y compris les manuels scolaires, le rôle d'un organisation de gestion collective est primordial à la fois pour faciliter l'accès au contenu et pour récompenser ceux qui l'ont créé".

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395303071915

WAM/French