vendredi 30 septembre 2022 - 4:53:14 M

Le PAM et la FICR unissent leurs forces pour renforcer la réponse aux chocs climatiques anticipés dans la région MENA

  • "الأغذية العالمي" والاتحاد الدولي لجمعيات الصليب والهلال الأحمرين يوقعان مذكرة لمواجهة الأزمات المناخية
  • "الأغذية العالمي" والاتحاد الدولي لجمعيات الصليب والهلال الأحمرين يوقعان مذكرة لمواجهة الأزمات المناخية

DOUBAI, 10 août 2022 (WAM) -- Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ont signé un mémorandum d'accord régional pour soutenir le plaidoyer conjoint, le développement des capacités et la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre coordonnée au niveau national de l'action anticipative (AA) en réponse aux chocs climatiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord Région.

La signature a eu lieu à l'issue de "Road to COP27: Anticipatory Action Milestones and Way Forward in MENA", un événement organisé par la Cité humanitaire internationale (CHI), Doubaï, et en présence d'orateurs de haut niveau et de représentants du gouvernement des Émirats arabes unis, du ministère du Changement climatique et de l'Environnement, du PAM, de la FICR, du Centre climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et des sociétés nationales, des organisations humanitaires régionales et internationales, y compris l'UNDRR, FAO, Start Network, REAP.

L'événement a souligné l'importance permanente d'agir tôt avant les catastrophes liées au climat, grâce à une action anticipative.

L'action anticipative est un moyen efficace d'atténuer les pires conséquences des risques climatiques prévisibles, qui devraient devenir plus fréquents et plus intenses en raison du changement climatique et des conflits dans la région MENA.

"Dans une région où les aléas climatiques tels que les sécheresses, les inondations et les vagues de chaleur augmentent les besoins humanitaires, l'action anticipatrice vise à réduire ou atténuer l'impact de ces aléas sur les personnes les plus vulnérables", a déclaré le représentant du PAM auprès du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), Mageed Yahia. "Nous sommes reconnaissants de la forte représentation des Émirats arabes unis à cet événement aujourd'hui, un allié important dans la quête pour rendre le système humanitaire aussi anticipatif que possible", a-t-il ajouté.

Au cours des dernières années, le PAM et la FICR ont fait des progrès dans la mise en place d'une approche AA dans la région MENA pour agir plus tôt en cas de catastrophe.

"N'oublions pas que les objectifs et la vision de la COP27 sont l'atténuation, l'adaptation, le financement et la collaboration. Aujourd'hui, nous abordons ces quatre éléments principaux, car l'action anticipative permet l'atténuation et l'adaptation des impacts du changement climatique", a déclaré la directrice régionale adjointe de la FICR pour la région MENA, Rania Ahmad. "Cette collaboration entre la FICR et le PAM permettra un partage accru des expériences et du financement et rendra les populations les plus vulnérables sont mieux préparées et renforcent leur résilience".

Au cours de l'événement, le PAM et l'Overseas Development Institute (ODI) ont également lancé le rapport "Anticipatory Action in the MENA Region: State of Play and Accelerating Action", soutenu par le gouvernement suédois, qui met en lumière l'état de l'action anticipative dans la région, et son potentiel pour aider à éviter et à réduire les impacts des catastrophes.

La coordination et la collaboration régionales entre toutes les parties prenantes seront nécessaires pour compléter les efforts et les engagements visant à intensifier le programme d'actions anticipées dans la région avec des résultats tangibles.

Pour soutenir cela, la FICR et le PAM établissent la « communauté de pratique régionale de l'action anticipatoire MENA » en tant qu'espace de coordination technique et de plaidoyer, de collaboration, d'échange d'apprentissage et de renforcement des capacités en matière d'action anticipative et d'action plus précoce en cas de catastrophe dans la région.

L'initiative réunira des agences des Nations Unies, le mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que des organisations internationales, des gouvernements, des ONG, les secteurs public et privé et le milieu universitaire, afin de coordonner et de travailler ensemble pour intensifier et mettre en œuvre efficacement des programmes d'action anticipatifs alors que la menace de chocs climatiques ne cesse de croître.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395303073518

WAM/French