dimanche 02 octobre 2022 - 8:17:40 P.

Le démarrage de l'unité 3 de la centrale nucléaire de Barakah accélère la réalisation de l'objectif "Net Zero 2050" des EAU

  • 1706857739303276340
  • the barakah nuclear energy plant the first in the arab world  (large)
  • unit 3 of barakah plant (large)

ABU DHABI, 22 septembre, 2022 (WAM) -- La Société d'énergie nucléaire des Emirats (ENEC) a annoncé aujourd'hui que sa filiale d'exploitation et de maintenance, Nawah Energy Company (Nawah), a démarré avec succès l'unité 3 de la centrale nucléaire de Barakah, située dans la région d'Al Dhafra de l'émirat d'Abu Dhabi.

Cette étape montre les progrès considérables réalisés dans la mise en service des quatre unités de la centrale de Barakah, la première centrale nucléaire opérationnelle à plusieurs unités dans le monde arabe, et l'accélération de la dé-carbonisation du secteur de l'électricité des Emirats arabes unis en vue d'atteindre l'objectif "Net Zero" d'ici 2050. Le démarrage de l'unité 3 a été réalisé un an après le démarrage de l'unité 2, la prochaine étape clé étant la connexion de l'unité 3 au réseau électrique national dans les semaines à venir.

Cette annonce intervient à un moment où de nombreux pays cherchent à atténuer les pénuries d'énergie dues à la crise énergétique mondiale, soulignant que la décision des Emirats arabes unis d'ajouter l'énergie nucléaire à leur bouquet énergétique en 2008 porte ses fruits, en fournissant une source d'électricité de base propre et fiable à la nation.

Une fois qu'elle sera commercialement opérationnelle, l'unité 3 ajoutera au réseau national une capacité supplémentaire de 1 400 mégawatts d'électricité sans émission de carbone, ce qui constituera une avancée majeure pour la sécurité énergétique des Emirats arabes unis et un grand pas en avant dans la lutte contre le changement climatique. L'électricité propre produite à Barakah alimente durablement les foyers, les entreprises et les industries de haute technologie dans l'ensemble des Emirats arabes unis. Le développement réussi de la centrale démontre les capacités étendues du pays en matière de gestion de mégaprojets.

Le directeur général et chef de la direction d'ENEC, Mohamed Ibrahim Al Hammadi, a déclaré : " Nous avons franchi aujourd'hui une nouvelle étape importante dans la réalisation du programme d'énergie nucléaire pacifique des Emirats arabes unis, alors que nous avançons avec la fourniture d'une énergie propre stratégiquement importante. La centrale de Barakah est le fer de lance de la dé-carbonisation du secteur de l'électricité, laquelle est produite durablement et en abondance pour répondre à sa demande croissante. Les EAU ont développé un programme nucléaire de classe mondiale qui s'appuie sur l'expérience et partage continuellement ses leçons avec les pairs de l'industrie mondiale, faisant de Barakah une étude de cas pour le monde sur la livraison d'un nouveau projet nucléaire."

"Grâce aux décisions fondées sur les données prises par les dirigeants avisés des Emirats arabes unis, Barakah est aujourd'hui le fer de lance de la sécurité énergétique nationale et de la durabilité en parallèle, à l'heure d'une crise énergétique mondiale, mettant en évidence les capacités uniques de l'énergie nucléaire à résoudre la sécurité énergétique et la durabilité en parallèle. La mise en service de la centrale n'est qu'un début, l'innovation et la R&D étant désormais essentielles pour garantir la réalisation de toute la portée du programme", a ajouté M. Al Hammadi.

Nawah, la filiale commune d'ENEC et de Korea Electric Power Corporation (KEPCO) chargée de l'exploitation et de la maintenance des centrales nucléaires, ont progressé en toute sécurité dans le cadre d'un programme d'essais complet, avant d'achever avec succès le démarrage du troisième réacteur nucléaire de la centrale de Barakah. Les tests ont été entrepris sous la surveillance constante de l'autorité indépendante de régulation nucléaire des EAU, la Federal Authority for Nuclear Regulation (FANR), et font suite à la réalisation par l'Association mondiale des exploitants nucléaires (WANO) d'un examen préalable au démarrage (PSUR), avant la réception de la licence d'exploitation, qui garantit que l'unité 3 est conforme aux meilleures pratiques internationales dans le secteur de l'énergie nucléaire.

Commentant cette étape importante pour les Emirats arabes unis, Ali Al Hammadi, directeur général de Nawah, a déclaré : "Nous félicitons nos équipes, composées de ressortissants des Emirats arabes unis et d'experts internationaux hautement qualifiés, pour le démarrage sûr et efficace de la troisième de nos quatre unités. Aujourd'hui est un autre moment important pour l'usine de Barakah, et nous sommes déjà en train d'augmenter la puissance du réacteur, de générer plus de chaleur, et de nous préparer à la livraison des premiers mégawatts d'électricité propre au réseau, conformément aux réglementations nationales et aux normes internationales. Le démarrage de l'unité 3 démontre clairement que nos talents émiratis, en étroite collaboration avec des experts et des organisations internationales, ont développé le savoir-faire et la capacité d'exploiter simultanément trois unités nucléaires de manière sûre et fiable. Nous attendons avec impatience la connexion prochaine de l'unité 3 au réseau électrique national, alors que nous nous efforçons de satisfaire jusqu'à 25% de la demande d'électricité des Emirats arabes unis."

Le démarrage est la première fois que l'unité 3 produit de la chaleur par fission nucléaire. Cette chaleur est utilisée pour créer de la vapeur, qui fait tourner une turbine pour produire de l'électricité. Forte de l'expérience acquise lors du démarrage des unités 1 et 2, l'équipe d'opérateurs nucléaires qualifiés et agréés a effectué de nombreux tests de sécurité après avoir chargé en toute sécurité le combustible dans le réacteur au début de cette année.

Dans les semaines à venir, l'unité 3 sera connectée au réseau électrique national et l'équipe d'exploitation poursuivra le processus d'augmentation progressive des niveaux de puissance, appelé essai d'ascension de puissance (PAT). Le processus sera surveillé et testé en permanence jusqu'à ce que la production maximale d'électricité soit atteinte, tout en respectant toutes les exigences réglementaires et les normes internationales les plus élevées en matière de sûreté, de qualité et de sécurité.

Les unités 1 et 2 de l'usine de Barakah fonctionnent commercialement, fournissant une source abondante d'électricité propre et fiable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, tandis que l'unité 4 est en phase finale de mise en service avant l'achèvement de la construction. ENEC est le fer de lance de la dé-carbonisation du secteur de l'électricité et la centrale de Barakah est une composante essentielle de la stratégie Net Zero 2050 des EAU. La centrale est un catalyseur de l'innovation dans la transition vers l'énergie propre, y compris le développement des SMR et des réacteurs de nouvelle génération, et une passerelle vers d'autres carburants propres comme l'hydrogène.

Véritable moteur du développement, de la sécurité énergétique et de la stabilité du pays, la centrale génère des emplois à forte valeur ajoutée et stimule la croissance des industries locales. Barakah offre également des avantages environnementaux importants pour la nation aujourd'hui, et pour les 60 prochaines années et au-delà, grâce à la dé-carbonisation rapide du secteur énergétique. Lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, la centrale permettra d'éviter chaque année l'émission de 22,4 millions de tonnes de carbone, principale cause du changement climatique.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395303085881

WAM/French