mercredi 18 mai 2022 - 4:47:23 M

La plus ancienne perle naturelle connue au monde découverte sur l’île de Marawah

  • اكتشاف أقدم لؤلؤة طبيعية في العالم في جزيرة "مروّح" بأبوظبي
  • اكتشاف أقدم لؤلؤة طبيعية في العالم في جزيرة "مروّح" بأبوظبي
  • اكتشاف أقدم لؤلؤة طبيعية في العالم في جزيرة "مروّح" بأبوظبي
  • اكتشاف أقدم لؤلؤة طبيعية في العالم في جزيرة "مروّح" بأبوظبي

ABOU DHABI, 20 octobre 2019 (WAM) - La plus ancienne perle naturelle connue au monde a été découverte par le département de la Culture et du Tourisme - des archéologues d'Abou Dhabi travaillant sur un site néolithique de l'île de Marawah, au large de la côte d'Abou Dhabi.

Surnommé la «Perle d’Abou Dhabi», il a été retrouvé par couches datant du radiocarbone qui remonte de 5 800 à 5 600 ans avant notre ère, au cours de la période néolithique. Cette découverte est la preuve que les perles et les huîtres étaient utilisées dans les Émirats arabes unis il y a près de 8 000 ans. Il s'agit de la plus ancienne preuve connue de la nacre jamais découverte à ce jour dans le monde.

Les perles étaient des éléments précieux du néolithique, faisant certainement partie de la catégorie du luxe et servant à la parure. La perle inestimable et historiquement importante d'Abou Dhabi Pearl figurera dans la prochaine exposition du Louvre Abou Dhabi intitulée «10 000 ans de luxe», où elle sera exposée au public pour la toute première fois depuis sa découverte.

Mohamed Khalifa Al-Moubarak, président de DCT Abou Dhabi, a déclaré: "La perle d'Abou Dhabi est une découverte étonnante, un témoignage des origines antiques de notre engagement avec la mer. La découverte de la plus ancienne perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une si grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire. L'île de Marawah est l'un de nos sites archéologiques les plus précieux et les fouilles se poursuivent dans l'espoir de découvrir des preuves encore plus complètes de la vie de nos ancêtres, travaillé et prospéré".

Avant la découverte de la perle d'Abou Dhabi, la plus ancienne perle connue des Émirats arabes unis provenait d'un site néolithique d'Oum Al-Qaiwain. Des perles antiques ont également été retrouvées dans un cimetière néolithique situé près de Jebel Buhais, dans l'émirat de Charjah. La datation au carbone indique que la perle d'Abou Dhabi est plus ancienne que ces deux découvertes.

Les sites néolithiques de l’île de Marawah ont été identifiés pour la première fois en 1992 lors d’une enquête réalisée par l’Association archéologique d' AbouDhabiHs (ADIAS). Les fouilles ultérieures ont montré qu'ils incluaient de nombreuses structures en pierre effondrées, l'architecture la plus ancienne jamais découverte aux Emirats Arabes Unis. En plus de l’inestimable Perle d’Abou Dhabi, les découvertes importantes du site clé de Marawah incluent un vase en céramique importé de la «civilisation Ubaid en Mésopotamie (Irak), des têtes de flèches en silex magnifiquement travaillées ainsi que des perles en coquille et en pierre. De nombreux fragments de vaisseaux en plâtre peints ont également été découverts et représentent le plus ancien art décoratif connu à ce jour dans les Émirats arabes unis. Au début de 2020, une nouvelle excavation majeure aura lieu pour découvrir plus de la colonie.

Il a été suggéré que des perles anciennes pourraient éventuellement être échangées avec la Mésopotamie en échange de céramiques très décorées et d'autres produits. Les découvertes au cimetière de Jebel Buhais suggèrent que les perles ont probablement aussi été portées comme bijoux par la population locale.

L'art de la perlière exigeait une connaissance approfondie des lits de perles et de leurs emplacements, ainsi que des compétences d'expert en navigation. Une fois maîtrisés par les anciens habitants de Marawah, la perle devait rester un pilier de l’économie des Émirats arabes unis pendant des millénaires. Le joaillier vénitien de la fin du XVIe siècle, Gasparo Balbi, qui a parcouru la région, mentionne les îles situées au large des côtes d’Abou Dhabi comme une source de perles. L'industrie a prospéré jusqu'aux années 1930.

La Perle d’Abou Dhabi, empruntée à la collection du Musée National de Zayed, fera partie de l’exposition spéciale «10,000 Years of Luxury», qui se tiendra au Louvre Abou Dhabi du 30 octobre 2019 au 18 février 2020.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302796064

WAM/French