Début de l'exploitation de l'unité 1 de la centrale nucléaire de Barakah


ABOU DHABI, 17 février 2020 (WAM) - L'Autorité fédérale pour la réglementation nucléaire, FANR, le régulateur nucléaire indépendant des Émirats arabes unis, a annoncé aujourd'hui qu'elle avait accordé à Nawah Energy Company le permis d'exploitation de l'unité 1 de la centrale nucléaire de Barakah, faisant des Émirats arabes unis le premier pays de la région arabe à exploiter un nucléaire centrale électrique.

Lors d'une conférence de presse à Abou Dhabi aujourd'hui, la FANR a déclaré avoir également autorisé Nawah à mettre en service et à exploiter l'unité 1 de la centrale nucléaire située à Al Dhafra, à Abou Dhabi, sous une licence de 60 ans.

Nawah est la filiale d'"Emirates Nuclear Energy Corporation" responsable de l'exploitation de la centrale nucléaire.

La décision de délivrer la licence d'exploitation est l'aboutissement des efforts déployés par la FANR depuis qu'elle a reçu une demande de licence d'exploitation de l'ENEC, au nom de Nawah, en 2015. La FANR a suivi un processus d'examen systématique qui comprenait une évaluation approfondie de la documentation de la demande, surveillance et inspections réglementaires solides.

L’évaluation comprenait un examen du plan d’agencement de l’usine et une analyse de l’emplacement du site en termes de géographie et de démographie.

Il comprenait également la conception du réacteur, les systèmes de refroidissement, les dispositions de sécurité, la préparation aux situations d'urgence, la gestion des déchets radioactifs et d'autres aspects techniques.

La FANR a également évalué l'état de préparation de l'organisation et des effectifs de Nawah avec tous les processus et procédures nécessaires pour assurer la sûreté et la sécurité de la centrale nucléaire.

L'organisme de réglementation nucléaire indépendant des Émirats arabes unis a examiné la demande de licence d'exploitation de 14 000 pages, a effectué plus de 185 inspections et a demandé environ 2 000 informations supplémentaires sur diverses questions liées à la conception du réacteur, à la sûreté et à d'autres questions pour garantir la conformité complète de la centrale nucléaire de Barakah avec tous les exigences réglementaires.

"L'annonce d'aujourd'hui est une autre étape importante pour les Émirats arabes unis, qui a culminé les efforts de 12 ans vers le développement du programme d'énergie nucléaire des Émirats arabes unis auquel le FANR a joué un rôle important pour concrétiser cette vision", a déclaré l'ambassadeur Hamad Al Kaabi, représentant permanent des Émirats arabes unis auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique, AIEA et vice-président de l'Autorité fédérale de réglementation nucléaire.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302824493

WAM/French