dimanche 05 décembre 2021 - 2:11:13 M

L'ICA: Les contrevenants à la loi sur la résidence autorisés à quitter les EAU sans payer d'amende 


ABOU DHABI, 8 juin 2020 (WAM) - L'Autorité fédérale pour l'identité et la citoyenneté (ICA) a annoncé, ce lundi, que les contrevenants à la loi sur la résidence seront autorisés à quitter le pays, avec toutes les amendes connexes à lever, y compris le timbre d'interdiction, lors d'une délai de grâce de trois mois, avec effet rétroactif du 18 mai au 18 août.

L'amnistie a été annoncée lors d'une conférence de presse virtuelle organisée aujourd'hui par l'ICA, au cours de laquelle le directeur général des Affaires étrangères et des ports, le Major-général Saïd Rakane Al-Rachidi, a examiné les dernières directives du président Son Altesse le Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane permettant aux contrevenants dont les permis de séjour sont expirés de quitter le pays.

Le Cabinet des Emirats arabes unis (EAU) a précédemment rendu une décision exemptant tous les résidents étrangers et les visiteurs dont les permis de séjour sont expirés des amendes à compter du 18 mai pour trois mois.

Le Major-général Saïd Al-Rachidi a déclaré que l'amnistie couvre les violations qui ont eu lieu avant le 1er mars 2020 et s'applique aux contrevenants aux lois sur l'entrée, la résidence et les visas qui ont fui leurs sponsors, ainsi qu'aux contrevenants aux contrats commerciaux pendant la période de grâce.

Al-Rachidi a ajouté que les investisseurs et les propriétaires d'entreprises violantes ont annulé le statut des contrevenants, tandis que les personnes parrainées individuellement doivent être accompagnées de leurs sponsors lors de la demande d'autorisation de départ.

"Les résidents et visiteurs expatriés violateurs sont exemptés de toutes amendes, ainsi que du timbre d'interdiction", a-t-il dit, en référence à un timbre sur les documents de voyage qui empêche quelqu'un de retourner aux Emirats Arabes Unis. Il s'agit notamment des travailleurs dont le permis a expiré, des demandeurs d'emploi dont le visa de visite a expiré et des personnes travaillant sans aucun document.

Le départ du pays peut se faire en trois étapes: les contrevenants doivent réserver leurs billets de voyage en coordination avec leurs ambassades, les transporteurs aériens nationaux ou tout autre transporteur; confirmer leur carte d'embarquement; et voyagez depuis l'un des quatre aéroports suivants: Abou Dhabi, Doubaï, Charjah et Ras Al-Khaimah.

"Les procédures diffèrent selon le type d'autorisation. Les titulaires d'un visa de résidence doivent contacter l'aéroport de départ pour finaliser les procédures requises. Les contrevenants à un visa, en cas de départ des aéroports d'Abou Dhabi, de Charjah et de Ras Al-Khaimah, doivent arriver six heures avant leur vol pour terminer leurs procédures. Les contrevenants qui souhaitent quitter le pays depuis l'aéroport de Doubaï doivent contacter un centre d'audit 48 heures avant leur vol.

Ces centres sont le centre de police d'Al-Qusais, le centre de police de la sécurité de l'aviation civile et le centre de déportation", a-t-il expliqué.

L'ICA a exclu les contrevenants des personnes de détermination (de mobilité réduite) et celles de moins de 15 ans de la condition de se rendre aux aéroports six heures avant leurs vols à Abou Dhabi, Charjah et Ras Al-Khaimah et 48 heures à Doubaï.

Une salle d'opération dédiée a été mise en place pour suivre les demandes des clients, et un numéro gratuit, le 800453, a été créé pour recevoir les demandes tout au long de la semaine de 8h00 à 20h00, à l'exception des jours fériés.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302847247

WAM/French