mardi 07 décembre 2021 - 6:26:53 P.

Première découverte de nids de tortues olivâtres aux EAU 

  • 2- mr. chris
  • 1-mr. chris

CHARJAH, 16 juin 2020 (WAM) - Les premières preuves de la reproduction de tortues olivâtres aux Emirats arabes unis ont été annoncées ce mardi, la Journée mondiale des tortues de mer, par l'Autorité de l'environnement et des zones protégées de Charjah (EPAA).

Classée «vulnérable» par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la tortue olive Ridley est la deuxième plus petite et la plus abondante des six espèces de tortues marines du monde.

Une tortue nouveau-née a, récemment, été observée et photographiée en train de ramper vers la mer depuis la plage de la retraite de Kalba Kingfisher, dans l'enclave de Charjah sur la côte est de Khor Kalba, selon une annonce de l'EPAA. La retraite Kingfisher est située dans la zone protégée d'Alqurm, qui couvre 500 hectares, y compris une lagune à marée, une forêt de mangroves (Qurm) et une plage face au golfe d'Oman.

La zone protégée d'Alqurm, déclarée réserve naturelle par le décret Emiri n 27 de 2012 publié par le membre du Conseil suprême et guverneur de Charjah, SA le Cheikh Sultane ben Mohamed Al-Qassimi, abrite également l'un des oiseaux les plus rares au monde, le sous-espèce locale du Martin-pêcheur à collier.

Après avoir reçu une photographie de l'éclosion des tortues, la présidente de l'EPAA, Hanaa Seif Al-Suwaidi, a déclaré que l'Autorité avait envoyé une équipe d'inspection pour rechercher des preuves de nidification.

"L'équipe a localisé plusieurs pistes sur la partie centrale et la partie supérieure de la plage, les amenant à conclure que plusieurs tortues ont réussi à éclore et se sont rendues à la mer", a déclaré Al-Suwaidi.

Auparavant, seules les tortues vertes et imbriquées se reproduisaient aux Emirats.

Se félicitant de la découverte, le président exécutif de l'Autorité d'Investissement et de Développement de Charjah (Shurooq), développeurs de la Kingfisher Retreat, Marwane ben Jassem Al-Sarkal, a déclaré que: "Grâce aux efforts incessants de l'EPAA, l'Autorité réfléchit sur le statut mondial de Charjah dans la restauration, la préservation et la protection de son riche habitat naturel et de ses infrastructures, contribuant davantage à la protection mondiale de la faune en voie de disparition et favorisant un changement environnemental responsable".

Shurooq, a-t-il souligné, travaille en partenariat avec l'EPAA depuis 2009 dans le développement de projets d'écotourisme comme le Kingfisher Retreat. De tels projets, a-t-il dit, "font partie de la mission et de la vision de Shurooq d'exploiter et de promouvoir le riche patrimoine et les histoires naturelles de Charjah, ainsi que des expériences touristiques responsables, permettant aux visiteurs et aux touristes de s'engager et d'en apprendre davantage sur l'importance de la préservation et du maintien de la faune pour une un meilleur avenir environnemental".

Pouvant atteindre une longueur d'environ 61 cm (2 pieds) de longueur de carapace, la tortue olive Ridley se trouve dans les eaux chaudes et tropicales, principalement dans les océans Indien et Pacifique, mais aussi dans l'Atlantique. Des études au Mexique ont montré que l'espèce a un poids normal compris entre 25 kg et 46 kg, atteignant rarement plus de 50 kg.

Historiquement, la tortue Olive Ridley a été soumise à une exploitation commerciale intensive, avec un million de prises au large des côtes du Mexique en 1968 seulement. Alors que les efforts de conservation ont largement mis fin à l'exploitation commerciale, la population mondiale totale de femelles nicheuses annuelles est tombée à environ 2 millions en 2004 et à environ 850 000 en 2008.

Les menaces persistantes comprennent la collecte d'œufs, la mort d'adultes sur les plages de nidification, la capture accidentelle dans les engins de pêche, les collisions avec des navires et l'ingestion de débris marins.

L’espèce est surtout connue pour son comportement de nidification synchronisée en grand nombre, appelé «arribadas». La majorité de la population de l'océan Indien niche sur les plages de la région d'Odisha (Orissa) en Inde.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://www.wam.ae/en/details/1395302849044

WAM/French