dimanche 09 mai 2021 - 1:45:54 M

Al Khoori : L'économie nationale est forte et résiliente pour surmonter les crises


ABOU DHABI, 28 juillet 2020 (WAM) -- Le sous-secrétaire du ministère des finances, Younis Haji Al Khoori, a déclaré que les Émirats arabes unis ont prouvé qu'ils étaient un modèle pour le monde en ce qui concerne la lutte contre le nouveau coronavirus, COVID-19, grâce aux conseils des sages dirigeants du pays, à la coopération entre toutes les autorités, et à l'engagement et l'adhésion de la communauté aux mesures de précaution visant à atténuer la propagation du virus.

L'économie nationale des EAU est forte et résistante et a la capacité de surmonter de telles crises", a-t-il ajouté.

Le cadre général de la stratégie économique des EAU face à la pandémie est basé sur deux phases principales, a-t-il noté, expliquant que la première - à court terme - est l'ouverture progressive de l'économie et des activités commerciales tout en tenant compte des précautions sanitaires. "Nous avons également soutenu les secteurs les plus touchés avec des plans de relance économique qui, à ce jour, se sont élevés à 282,5 milliards d’AED, protégeant ainsi les entrepreneurs et les PME.

Quant à la deuxième étape, a expliqué M. Al Khoori, il s'agit d'un plan de relance à long terme de l'économie visant à accélérer la reprise et à faire progresser la croissance. Elle vise à transformer les défis en opportunités et à atteindre un développement économique durable en renforçant la flexibilité et la durabilité du modèle économique. Il encourage également le financement et l'investissement dans les secteurs à fort potentiel d'avenir.

A l'avenir, a-t-il ajouté, l'accent sera mis sur l'économie numérique, notamment l'intelligence artificielle, l'IA, la 5G, l'Internet des objets, l'IdO, les villes intelligentes et les concepts et industries de l'économie verte tels que les énergies renouvelables, les voitures électriques et l'économie circulaire, en améliorant la productivité par l'intégration des technologies d'impression 3D et de la robotique, en promouvant la sécurité alimentaire à l'aide de technologies de pointe telles que l'IA, la biotechnologie et le génie génétique.

En parlant des programmes et des projets que le ministère va lancer pour gérer la prochaine étape, M. Al Khoori a déclaré : "Le ministère des finances travaille à proposer les politiques, les législations et les incitations nécessaires pour soutenir les opportunités de l'industrie dans tout le pays afin d'assurer l'autosuffisance et la préparation à tout défi futur. Nous allons également lancer des programmes pour soutenir les secteurs de la santé, de l'éducation, de la technologie et de la sécurité alimentaire - en plaçant le facteur humain comme base du développement global. Nous avons également continué à travailler avec la communauté internationale pour veiller à mettre en place un système économique et géopolitique qui permette de faire face aux catastrophes sanitaires et environnementales, de les contenir et d'en atténuer les effets".

En ce qui concerne les priorités du ministère dans les phases post-COVID-19, il a déclaré : '' Sur la base de la stratégie des EAU pour la phase post-COVID-19, les priorités du ministère sont de soumettre des propositions de projets de loi et de législation qui traitent des effets de la pandémie mondiale sur la nation. Nous élaborons également des plans d'action et fixons des objectifs spécifiques pour répondre aux besoins urgents de développement.

"Cela s'ajoute aux défis actuels posés par le nouveau coronavirus, et prend en compte les développements dans les secteurs de l'économie, du développement, de la communauté, des services et de la technologie", a-t-il ajouté.

Le ministère élabore des politiques pour faire face à des défis similaires, examine les lacunes dans les secteurs qui ont eu plus de difficultés que d'autres à faire face à la crise, et soutient ceux qui ont mieux résisté.

Quant aux nouvelles lois et législations qui peuvent être modifiées pour répondre à la crise actuelle, M. Al Khoori a déclaré : '' Le ministère des finances, en coordination avec les autorités compétentes, étudiera les propositions d'émission de nouvelles lois, ou apportera des modifications à certains textes des articles des lois en vigueur, de manière à soutenir un développement global à travers les secteurs''.

Parmi les lois importantes adoptées à la lumière de la crise actuelle, il a expliqué que la loi des EAU sur l'insolvabilité des personnes physiques, qui allège le fardeau de toute personne confrontée à des difficultés financières pour payer ses dettes. Cela concerne aussi bien les citoyens que les résidents.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302858699

WAM/French