mardi 19 octobre 2021 - 10:27:00 P.

Mohamed ben Rached lance une école numérique pour offrir une éducation à un million d'élèves défavorisés d'ici 2026

  • محمد بن راشد يطلق "المدرسة الرقمية" بمرحلة تجريبية تضم 20 ألف طالب في 4 دول
  • محمد بن راشد يطلق "المدرسة الرقمية" بمرحلة تجريبية تضم 20 ألف طالب في 4 دول
  • محمد بن راشد يطلق "المدرسة الرقمية" بمرحلة تجريبية تضم 20 ألف طالب في 4 دول
  • محمد بن راشد يطلق "المدرسة الرقمية" بمرحلة تجريبية تضم 20 ألف طالب في 4 دول
  • محمد بن راشد يطلق "المدرسة الرقمية" بمرحلة تجريبية تضم 20 ألف طالب في 4 دول
  • محمد بن راشد يطلق "المدرسة الرقمية" بمرحلة تجريبية تضم 20 ألف طالب في 4 دول
vidéo photos

DOUBAI, 11 novembre 2020 (WAM) - Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, Vice-président, Premier ministre et Gouverneur de Doubaï, a lancé aujourd'hui l'École numérique, une initiative qui vise à fournir une éducation en ligne certifiée aux étudiants du monde entier, principalement ceux appartenant à des communautés mal desservies.

La première école numérique complète créée dans la région arabe offrira une expérience d'apprentissage à distance personnalisée et flexible aux étudiants partout dans le monde. Les cours numériques alimentés par des technologies de pointe et l'intelligence artificielle aideront les étudiants à améliorer l'auto-apprentissage et le développement des compétences.

Lancée sous l'égide des initiatives mondiales Mohamed ben Rached Al Maktoum (MBRGI), l'École numérique a été créée principalement pour autonomiser les réfugiés et les étudiants mal desservis. S'adressant aux jeunes quels que soient leurs antécédents sociaux, économiques et scolaires, l'école vise à atteindre un million d'étudiants au cours de ses cinq premières années.

La mise en œuvre de l’initiative sera supervisée par «l’Alliance pour l’avenir de l’apprentissage numérique», qui rassemble des experts en éducation et en technologie spécialisés du monde entier. Le conseil consultatif de l'Alliance comprend des experts des principales universités mondiales, notamment Harvard, Stanford, New York et le MIT.

S'exprimant à propos de la nouvelle initiative, Son Altesse a déclaré: "Nous visons à fournir aux étudiants, en particulier à ceux qui vivent dans les camps de réfugiés, les zones de guerre et les communautés défavorisées, la meilleure qualité d'éducation possible. L'éducation numérique est l'avenir. Nous avons besoin pour s'adapter à la sphère éducative en mutation rapide. Notre contribution au développement des plateformes éducatives est notre véritable investissement dans l'avenir des jeunes".

L'école numérique combinera des cours virtuels en direct et à votre rythme en mathématiques, sciences, arabe, informatique et anglais, alimentés par des modules de simulation interactive, d'apprentissage basé sur le jeu et d'apprentissage adaptatif basé sur l'IA. Les salles de classe virtuelles permettront aux étudiants d'interagir avec leurs enseignants et autres apprenants du monde entier, ainsi que d'obtenir un certificat ou des diplômes reconnus mondialement qui leur permettront de terminer leurs études universitaires ou de postuler à un emploi.

En utilisant des technologies d'apprentissage avancées appuyées par l'apprentissage des sciences et de l'intelligence artificielle, l'École numérique présentera une nouvelle expérience d'apprentissage aux étudiants les plus démunis. L'initiative vise à autonomiser les élèves vivant dans les camps de réfugiés et les communautés marginalisées avec une éducation numérique riche et dynamique alignée sur les systèmes scolaires nationaux et mondiaux. Les enseignants seront sélectionnés en fonction de leurs compétences en matière de recherche, de relations interpersonnelles, d'organisation et de leadership, de créativité, d'initiative et d'affinité pour travailler avec les jeunes.

Dans sa phase initiale, l'École numérique fonctionnera de novembre 2020 à août 2021 avec 20000 étudiants participants dans quatre pays, avec trois classes virtuelles par semaine sur trois mois. Le système sera développé plus avant sur la base des commentaires et d'un vaste processus de recherche et développement. Une fois les ajustements apportés au système, l'École numérique recevra officiellement son premier lot d'étudiants en septembre 2021 pour l'année académique 2021-2022.

L'école numérique adoptera un système d'évaluation alimenté par l'IA qui prend en charge l'auto-apprentissage et le développement des compétences. L'école recherchera l'accréditation de l'apprentissage numérique auprès d'organismes de premier plan tels que Cognia, une organisation à but non lucratif qui accrédite les écoles aux États-Unis et à l'étranger. Il se coordonnera avec les ministères de l'éducation et les entités compétentes de la région pour établir un modèle d'accréditation pour l'éducation numérique et proposer des programmes d'études alignés sur le système éducatif national.

Les informations d'identification numériques fournies seront transférables dans le monde entier et peuvent être ajoutées au portefeuille de l'étudiant comme preuve de réussite pour soutenir les futures candidatures à une université ou à un emploi.

Le lancement de l'École numérique soutiendra les étudiants défavorisés à un moment où l'épidémie de COVID-19 a affecté l'éducation dans le monde entier et a forcé le passage à l'apprentissage en ligne. Les étudiants des pays en développement et des régions éloignées ont été les plus touchés en raison du manque de ressources et d'alternatives d'apprentissage qui leur ont été fournies.

Dans le cadre de l’école numérique, la première «Alliance pour l’avenir de l’apprentissage numérique» a également été lancée pour unifier les efforts visant à faire progresser les futurs systèmes éducatifs numériques dans la région et dans le monde.

L’Alliance soutiendra et développera la mise en œuvre de l’école numérique à différentes étapes afin de faciliter l’éducation des étudiants du monde entier, en particulier des étudiants vivant dans des camps de réfugiés et des communautés marginalisées.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302885640

WAM/French