samedi 15 mai 2021 - 12:28:04 P.

L'Heure de la Terre réunira des millions de personnes dans le monde pour mettre en lumière le lien entre la pandémie et la perte de la nature


SINGAPOUR, 25 mars 2021 (WAM) – Le samedi 27 mars à 20 h 30, heure locale, l'Heure de la Terre réunira des particuliers, des entreprises et des dirigeants du monde entier pour braquer les projecteurs sur la santé de la planète, sensibiliser à l'importance de la nature et inspirer des actions en faveur d'un avenir meilleur pour la nature et les hommes. Alors que les réglementations de sécurité COVID-19 se poursuivent dans plusieurs régions du monde, de nombreux pays célébreront l'Heure de la Terre en ligne, mobilisant des millions de personnes à travers le monde pour défendre la nature.

Alors que les lumières s'éteignent dans les foyers et les villes, l'Heure de la Terre rassemblera les gens pour mettre virtuellement en lumière notre planète et le rôle que chacun peut jouer dans les efforts mondiaux en faveur de la nature.

Alors que de plus en plus de preuves établissent un lien étroit entre la destruction de la nature et l'augmentation de l'incidence des épidémies de maladies infectieuses comme le COVID-19, l'Heure de la Terre sera une occasion incontournable de sensibiliser le public à l'importance de la nature, en cette année où les dirigeants prendront des décisions clés sur la nature, le changement climatique et le développement durable.

''Qu'il s'agisse du déclin des pollinisateurs, de la diminution du nombre de poissons dans l'océan et les rivières, de la disparition des forêts ou de la perte plus générale de la biodiversité, les preuves s'accumulent que la nature est en chute libre.

Et cela est dû à la façon dont nous vivons nos vies et gérons nos économies. Protéger la nature est notre responsabilité morale, mais la perdre accroît également notre vulnérabilité aux pandémies, accélère le changement climatique et menace notre sécurité alimentaire", a déclaré Marco Lambertini, directeur général du WWF International.

"Nous devons cesser de considérer la nature comme acquise, respecter sa valeur intrinsèque et - surtout - valoriser les services cruciaux qu'elle rend à notre santé, notre bien-être et notre économie. Nous devons nous unir et prendre des mesures urgentes dès maintenant pour mettre la nature sur la voie de la restauration et garantir un monde positif pour la nature, tout en soutenant l'action climatique. En agissant pour la nature, nous pouvons tous créer un monde plus sain, plus juste et plus durable."

Des personnalités publiques de renom, des célébrités, des organisations de jeunesse et des entreprises du monde entier soutiendront l'Heure de la Terre pour attirer l'attention sur les crises de la nature et du climat.

S'engageant à soutenir l'Heure de la Terre, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a souligné dans un message vidéo que le moment est venu de faire preuve d'audace et d'ambition et de montrer au monde que nous sommes déterminés à protéger la maison que nous partageons tous. En reconnaissance du rôle essentiel que les jeunes joueront dans la création d'un monde plus durable, de nombreux groupes de jeunes du monde entier, dont Fridays For Future, AIESEC, le Réseau mondial de la jeunesse pour la biodiversité des Nations unies, Global Scouts, YMCA et Global Youth Action Team, participeront à l'Heure de la Terre pour appeler à un avenir plus sûr et plus sain pour tous.

Les entreprises et les gouvernements du monde entier ont un rôle clé à jouer dans la construction d'un avenir sain et durable - et d'une planète - pour tous.

A l'occasion de l'Heure de la Terre, Business for Nature, une coalition mondiale réunissant des entreprises et des organisations de protection de la nature, appellera les gouvernements à adopter de toute urgence des politiques visant à inverser la tendance à la disparition de la nature d'ici la fin de la décennie.

La directrice exécutive de Business for Nature, Eva Zabey, a déclaré : "COVID-19 nous a donné un avertissement sévère sur les risques, les vulnérabilités et les inégalités de nos systèmes interconnectés - et sur ce qui est en jeu pour tout le monde si nous ne parvenons pas à mobiliser l'action. Les grandes entreprises reconnaissent qu'elles doivent agir maintenant pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et inverser la tendance à la perte de la nature d'ici à 2030. L'Heure de la Terre a lieu au cours d'une année critique, où les dirigeants du monde entier doivent convenir d'un accord mondial ambitieux sur la nature. Profitons de ce moment symbolique pour réfléchir à la manière dont nous pouvons travailler ensemble - au sein de la société, des entreprises et des gouvernements - pour changer de cap vers un avenir positif pour la nature, sans émissions nettes et équitable."

De nombreux sites emblématiques, dont la tour Eiffel, le Tokyo Skytree, le port Victoria de Hong Kong, la porte de Brandebourg à Berlin, la basilique Saint-Pierre du Vatican, le Colisée de Rome, le Rova d'Antananarivo à Madagascar, la tour UAP Old Mutual à Nairobi, l'opéra de Sydney, les chutes du Niagara, le Taipei 101 et les Gardens by the Bay à Singapour, éteindront leurs lumières dans un geste symbolique de soutien le soir de l'Heure de la Terre.

Cette année devrait être un autre moment important pour le mouvement l'Heure de la Terre, avec plus de 140 pays et territoires s'unissant pour mettre en lumière et inviter à l'action sur les questions environnementales les plus pertinentes pour eux.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302921534

WAM/French