mercredi 12 mai 2021 - 1:16:46 M

Fatéma bent Moubarak lance le premier plan d'action national des EAU sur les femmes, la paix et la sécurité

  • ‎فاطمة بنت مبارك تطلق أول خطة عمل وطنية حول المرأة والسلام والأمن على مستوى دول الخليج العربية
  • ‎الاتحاد النسائي العام ينظم دورة "النوع الاجتماعي في عمليات السلام"
  • ‎فاطمة بنت مبارك تطلق أول خطة عمل وطنية حول المرأة والسلام والأمن على مستوى دول الخليج العربية
  • ‎فاطمة بنت مبارك تطلق أول خطة عمل وطنية حول المرأة والسلام والأمن على مستوى دول الخليج العربية
  • ‎فاطمة بنت مبارك تطلق أول خطة عمل وطنية حول المرأة والسلام والأمن على مستوى دول الخليج العربية
  • ‎فاطمة بنت مبارك تطلق أول خطة عمل وطنية حول المرأة والسلام والأمن على مستوى دول الخليج العربية
  • ‎فاطمة بنت مبارك تطلق أول خطة عمل وطنية حول المرأة والسلام والأمن على مستوى دول الخليج العربية
vidéo photos

ABOU DHABI, 30 mars 2021 (WAM) – La présidente de l'Union générale des femmes, présidente du Conseil suprême de la maternité et de l'enfance et présidente suprême de la Fondation pour le développement de la famille, Son Altesse Cheikha Fatéma bent Moubarak, a lancé aujourd'hui le plan d'action national des EAU pour la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Ce lancement historique est le premier pour un pays du CCG et signifie l'engagement des EAU à promouvoir le rôle des femmes dans la paix et la sécurité.

A cette occasion, Son Altesse a déclaré : "Je salue les efforts de l'Union générale des femmes et de toutes les entités nationales, fédérales, locales et organisations de la société civile, pour leur travail sur le plan d'action national des EAU. J'aimerais également saluer le rôle joué par ONU Femmes dans le respect des engagements mondiaux en faveur des femmes, de la paix et de la sécurité. Et sa position en tant que championne mondiale des femmes et des filles."

Elle a ajouté : "Nous n'avons jamais perdu de vue les femmes arabes ou toutes les femmes du monde dans notre vision du développement pour renforcer leurs capacités et développer leurs compétences dans tous les secteurs, ainsi que pour tendre une main secourable à toutes les femmes à chaque étape. Les EAU s'efforcent de renforcer les partenariats internationaux et les cadres institutionnels mondiaux qui consolident l'égalité des sexes, la collaboration et le partenariat, ainsi que la promotion des femmes.

"Notre nation continue également à soutenir les organisations humanitaires aux niveaux régional et mondial, afin de faire progresser le travail des femmes et de contribuer à améliorer la vie des femmes dans le cadre de la construction de sociétés sûres et stables."

Cheikha Fatéma a poursuivi : "Dans ce contexte, je tiens à exprimer ma confiance dans la capacité des femmes à établir la paix et la sécurité. Nous continuons à soutenir les femmes, afin qu'elles puissent surmonter tous les obstacles qui peuvent se dresser sur leur chemin et apporter des contributions influentes au renforcement de la culture du dialogue et de la paix, et à la réalisation de la sécurité, de la stabilité et du développement pour leurs communautés et le monde."

Son Altesse a expliqué : "Alors que nous entamons l'Année de la cinquantaine aux Émirats arabes unis, nous sommes tous fiers que notre pays accomplisse des réalisations exceptionnelles et lance des initiatives pionnières pour soutenir et autonomiser les femmes, ce qui lui a valu une place parmi les pays les plus progressistes du monde. Les EAU continuent de soutenir les moins fortunés dans le monde entier, conformément à la vision de feu le père fondateur Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyan et de ses frères, les dirigeants des Émirats, qui ont développé une approche durable reposant sur l'union, l'espoir, l'optimisme, la bonne planification et l'investissement dans les opportunités."

Son Altesse a affirmé que les Émirats arabes unis ont atteint des niveaux avancés en matière d'émancipation des femmes et qu'ils sont un leader régional pour un certain nombre d'indicateurs mondiaux.

"Ce résultat a été obtenu grâce à la vision éclairée et au leadership du président, Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, de Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum, vice-président, premier ministre et dirigeant de Doubaï, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, prince héritier d'Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, qui sont tous désireux d'intégrer la protection des droits et des intérêts des femmes dans la législation des Émirats arabes unis et de donner aux femmes les moyens d'accéder à des postes de direction et de décision. "

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Son Altesse Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyan, a déclaré : "Les EAU croient au rôle important et fondamental des femmes dans tous les secteurs, comme l'un des piliers du développement qui conduit toutes les sociétés vers le progrès et la prospérité."

Il a ajouté que le lancement de ce plan est une affirmation de l'importance des rôles que les femmes jouent dans ces secteurs.

Cheikh Abdallah a déclaré que les Émirats arabes unis, guidés par leurs dirigeants, s'engagent fermement à atteindre l'égalité des sexes et à renforcer le rôle des femmes dans la société. " Nous sommes fiers que les femmes des Émirats arabes unis soient devenues un symbole de nos réalisations nationales à différents niveaux. "

Il a également félicité Son Altesse Cheikha Fatéma pour le lancement réussi du plan d'action national des EAU.

Pour sa part, Noura Al Suwaidi, secrétaire générale de l'Union générale des femmes, a déclaré que le lancement du plan représente une avancée majeure dans la promotion de normes internationalement reconnues pour la participation des femmes à la paix et à la sécurité, d'une manière qui incarne l'ambition des Émirats arabes unis et leur position croissante de leader dans le domaine des femmes, de la paix et de la sécurité.

La Directrice du bureau de liaison d'ONU Femmes pour le CCG, Mouza Al Chehhi, a déclaré : " ONU Femmes se félicite de l'engagement du gouvernement des EAU en faveur de l'agenda des femmes, de la paix et de la sécurité. Avec ce lancement important du plan national des EAU, les efforts de toutes les agences gouvernementales et des parties prenantes sont centralisés et rationalisés selon une méthodologie spécifique et des cadres convenus.

Avec ce lancement, les Émirats arabes unis rejoignent 84 nations qui ont toutes lancé des plans nationaux à l'appui du programme relatif aux femmes, à la paix et à la sécurité, qui est de plus en plus reconnu comme une priorité mondiale.

Le ministre d'État à la coopération internationale, Rim bent Ibrahim Al Hachémy, a commenté ce lancement en ces termes : "En tant que premier pays du Golfe à élaborer un plan d'action national sur les femmes, la paix et la sécurité, les Émirats arabes unis ont réaffirmé le rôle important des femmes dans la prévention et la résolution des conflits, les négociations de paix, la consolidation de la paix, le maintien de la paix, la réponse humanitaire et la reconstruction post-conflit".

A son tour, le sous-secrétaire du ministère de la défense, Matar Salem Al Dhaheri, a déclaré que le plan des EAU affirme le soutien du pays à l'autonomisation des femmes dans tous les secteurs, ainsi que la contribution effective et la consolidation de leur rôle dans le maintien de la sécurité et de la paix.

Le plan national des EAU contribuera à préparer les femmes dans le domaine militaire local, mais aussi dans de nombreuses initiatives internationales dans divers domaines de l'élaboration des politiques, qui garantissent les droits des femmes dans les zones de conflit et de guerre, et leur participation à l'élaboration des lois et aux négociations de paix qui garantissent leurs droits et ceux de leurs familles.

Le sous-secrétaire par intérim du ministère de la justice, juge Saïd Ali Bahbouh Al Naqbi, a déclaré que le ministère participait activement au soutien et à l'autonomisation des femmes dans les secteurs de la paix et de la sécurité, soulignant que les femmes aux Émirats arabes unis représentent effectivement la moitié de la société, car elles travaillent aux côtés des hommes dans tous les domaines de la vie sans exception. Il a ajouté que les fondateurs des Émirats arabes unis croyaient pleinement en ces valeurs, qui sont sauvegardées par la constitution, qui défend le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes.

La vice-présidente du Conseil de l'équilibre entre les sexes des Émirats arabes unis, Mona Ghanem Al Marri, a déclaré que les succès obtenus par les Émirats arabes unis en matière d'équilibre entre les sexes à l'échelle mondiale reposent sur une collaboration constructive entre tous les ministères et organismes gouvernementaux au niveau de l'État, guidés par la vision de ses sages dirigeants et ses directives pour que les Émirats arabes unis soient à l'avant-garde dans tous les domaines, avec une contribution positive et efficace aux efforts internationaux.

Le plan, qui est coordonné par l'Union générale des femmes, témoigne de cette collaboration, a-t-elle noté, ajoutant que le Conseil de l'équilibre entre les sexes des EAU est désireux de contribuer efficacement à ces efforts nationaux intégrés pour remplir les engagements des EAU au niveau mondial, par le biais de nouvelles initiatives en plus de partenariats fructueux, au niveau local et international.

Le directeur général de l'Autorité générale des affaires islamiques et des dotations, Mohamed Saïd Al Niyadi, a déclaré que le plan des EAU contribuera à faire avancer l'agenda pour les femmes, la paix et la sécurité aux niveaux régional et mondial, notant que l'autorité soutient tous les efforts, initiatives et directives qui appellent à l'adoption de politiques et de programmes nationaux qui intègrent les besoins des femmes dans divers domaines.

La présidente du comité de coordination spécialisé de la police des femmes, Major Dr. Amal Sabah Qambar, a déclaré que le ministère travaille dans le cadre d'un système de travail gouvernemental intégré pour s'assurer que les femmes occupent une importance particulière dans les domaines de la sécurité, de la stabilité, de la paix et du travail de la police à tous les niveaux, en renforçant la législation et en adoptant des initiatives de soutien. Parmi celles-ci figure la participation active à la formulation et à la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l'autonomisation des femmes dans la sécurité et la paix, qui a été lancée par l'Union générale des femmes.

14 entités nationales, dont des institutions fédérales, locales et de la société civile, ont participé à la préparation du plan d'action national des EAU, notamment le ministère de la défense, le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, le ministère de l'intérieur, le ministère de la justice, le ministère des finances, le ministère de l'économie, le ministère de la santé et de la protection communautaire, le ministère de la Culture et de la Jeunesse, le ministère de l'Éducation, l'Union générale des femmes, l'Autorité des affaires islamiques et des dotations, l'Autorité nationale de gestion des crises d'urgence et des catastrophes, le Centre fédéral de la compétitivité et des statistiques, le Conseil national fédéral et le Conseil des Émirats arabes unis pour l'équilibre entre les sexes, avec le soutien technique du bureau de liaison d'ONU Femmes pour le CCG.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302922757

WAM/French