dimanche 29 janvier 2023 - 10:13:29 P.

Les EAU adhèrent au Traité de Budapest et à l'Accord de Strasbourg


ABOU DHABI, 31 mars 2021 (WAM) - Les Emirats arabes unis (EAU) ont adhéré au "Traité de Budapest sur la reconnaissance internationale du dépôt des micro-organismes aux fins de la procédure en matière de brevets" et à "l'Accord de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets".

La décision d’adhérer aux deux traités est conforme à la vision et aux directives des dirigeants du pays et à ses objectifs économiques pour les 50 prochaines années. Il appuiera également les efforts nationaux visant à établir une économie compétitive fondée sur la connaissance, à renforcer la compétitivité du pays dans le domaine des droits de propriété intellectuelle et à créer un environnement propice à la recherche, au développement et à l’innovation.

Dr. Ahmed Belhoul Al Falassi, Ministre d’État à l’entrepreneuriat et aux PME, a souligné que cette décision était une étape importante vers le développement d’un cadre juridique de propriété intellectuelle et d’un environnement législatif qui soutiennent l’innovation et les brevets.

"L'adhésion au Traité de Budapest soutiendra la création d'un environnement qui facilite les inventions et la recherche scientifique dans le domaine des micro-organismes, ce qui motivera une croissance fondée sur l'innovation dans des domaines connexes, tels que la médecine, l'alimentation, l'agriculture, la biotechnologie, le génie génétique et les produits pharmaceutiques. Il encouragera également les entreprises internationales travaillant dans ces domaines à déposer des brevets liés aux micro-organismes dans le pays", a-t-il déclaré.

"L’adhésion à l’Accord de Strasbourg facilitera la classification des brevets et augmentera le nombre de brevets enregistrés dans le pays, tout en améliorant leur qualité, ce qui contribuera à diversifier les sources économiques fondées sur les connaissances et à renforcer les partenariats mondiaux du pays en matière de propriété intellectuelle", a-t-il ajouté.

Après avoir adhéré au Traité de Budapest, les inventeurs et chercheurs émiratis pourront bénéficier des services de l'Autorité de dépôt internationale (IDA) reconnue par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Les Émirats arabes unis ont été classés au premier rang de la région arabe et au 34e rang mondial dans le Global Innovation Index 2020.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302923103

WAM/French