mardi 28 septembre 2021 - 3:04:53 P.

Les initiatives des EAU en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme soulignées lors de la conférence parlementaire internationale

  • الشعبة البرلمانية الإماراتية تستعرض خلال مؤتمر دولي جهود الدولة في مكافحة الإرهاب والتطرف
  • الشعبة البرلمانية الإماراتية تستعرض خلال مؤتمر دولي جهود الدولة في مكافحة الإرهاب والتطرف

ABOU DHABI, 18 avril, 2021 (WAM) – La division parlementaire du Conseil national fédéral (FNC) a présenté les initiatives et les efforts du pays en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme lors de la conférence parlementaire internationale virtuelle sur les défis et menaces mondiaux dans le contexte de la pandémie COVID-19 : Terrorisme et extrémisme violent, organisée par l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM).

Au cours de l'événement, le vice-président de la division, Dherar Humaïd Al Falasi, a déclaré que les Émirats arabes unis ont publié plusieurs politiques de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, notamment une loi fédérale sur la lutte contre les crimes liés au terrorisme publiée en 2014, et un décret-loi fédérale criminalisant l'outrage aux religions pour lutter contre toutes les formes de discrimination et de haine.

La création du Centre Sawab, un engagement en ligne en partenariat avec les États-Unis pour contrer la messagerie, la propagande et le recrutement en ligne par les organisations terroristes et promouvoir des alternatives positives aux extrémismes, fait partie des efforts internationaux pour contrer Daech, a-t-il ajouté.

Il a noté que les EAU ont également créé le Hedayah Centre, une organisation internationale de premier plan qui se consacre à l'utilisation de son expertise et de ses expériences pour contrer l'extrémisme violent (CVE) sous toutes ses formes et manifestations par le biais du dialogue, des communications, des programmes de renforcement des capacités, de la recherche et de l'analyse.

Les Émirats arabes unis ont ratifié 14 traités internationaux de lutte contre le terrorisme et ont participé à des alliances collectives pour combattre le terrorisme et l'extrémisme, notamment la Coalition militaire islamique contre le terrorisme et les alliances arabes et internationales contre Daech, et ont soutenu des institutions religieuses modérées, comme Al Azhar.

"Le monde, en particulier la région arabe, est confronté à de nombreux risques et défis en raison du terrorisme transfrontalier qui touche de nombreux pays et menace la paix et la sécurité mondiales. En outre, l'utilisation croissante d'Internet par les groupes terroristes a facilité le recrutement, notamment des jeunes et des enfants. En raison du terrorisme, le Moyen-Orient est devenu un terrain fertile pour les groupes terroristes qui promeuvent des idéologies extrémistes et exploitent les enfants des communautés pauvres souffrant de conflits, comme au Yémen, en Syrie et en Irak, entre autres", a déclaré M. Al Falasi.

La division a formulé plusieurs recommandations visant à réduire les effets négatifs du recrutement d'enfants par des groupes terroristes, notamment en exhortant les parlements et les organisations régionales et internationales à encourager les discussions et à se mettre d'accord sur une définition complète du terrorisme, tout en appelant les parlements à contribuer à atténuer les répercussions négatives du terrorisme.

La division a également souligné l'importance de soutenir les organisations qui réhabilitent les enfants recrutés par les groupes terroristes, comme le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF).

Les délégués ont échangé les perspectives nationales sur les priorités en matière de lutte contre le terrorisme et sur leurs efforts respectifs pour prévenir l'extrémisme violent. Un consensus s'est dégagé sur le fait que la coopération internationale est absolument essentielle pour faire face à la nature transnationale de la menace terroriste. La conférence est le troisième événement d'une série qui a débuté en 2017. L'événement représente une plateforme élargie pour le dialogue interparlementaire et l'échange de politiques sur les aspects stratégiques de l'agenda de la lutte contre le terrorisme. La conférence a rassemblé des centaines de participants issus des parlements nationaux et internationaux, des Nations unies, des services de sécurité nationaux, des organisations internationales, du monde universitaire et d'autres acteurs clés de la communauté internationale.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302927824

WAM/French